Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Porcupine Tree, Blackfield, Asia, Asia Featuring John Payne

Steven WILSON - Hand.cannot.erase (2015)
Par HEART OF STEELE le 28 Mai 2015          Consultée 957 fois

Chronique volatile d’un album intemporel:

Un jour, Steven Wilson est tombé dans un océan de magie. Cela l’a rendu artiste hors norme. Il a surnagé durant une éternité, immergé dans cette lumière liquide générée par d’anciennes reliques enfouies dans les abysses. Essayant de croire qu’il avait une chance de rester un simple être humain, de rester un homme dans la moyenne, non pas un créateur immense. Mais…

C’est alors qu’une créature sans âge venue d’une étoile mourante lui a offert un talent infini et une voix magnifique. A condition, car il y a toujours une condition, et des conséquences à tous les choix, que Steven accepte une malédiction bien cruelle :

Etre une personne fondamentalement humaine, avec une sensibilité à fleur de peau. Un fardeau véritablement injuste qui l’a amené à souffrir 1000 morts à chaque vision du monde. A rejeter en bloc la violence habituelle de notre société. Ou encore à s’imprégner totalement de quelques existences dont le sens est à interroger. Un être à part qui veut transmettre un héritage, avec une soif de repères dans un monde terrassé par le vide existentiel.

C’est pourquoi l’histoire de cette jeune femme très bien intégrée socialement, Joyce Carol Vincent, morte dans son appartement londonien et dont le corps fut découvert 3 ans après, ne pouvait qu’attirer notre artiste. Et même le subjuguer… Une folie de non-sens à essayer de mettre en musique. Un challenge énorme que notre homme a su réussir haut la main. « Finger in the nose ». Il faut bien dire que les invités sur ce disque sont plutôt bons, voire ultra talentueux. Comme le guitariste Guthrie Govan, disciple de David Gilmour au son génial qui participe à la puissance émotionnelle de cet album. Prenez n’importe quel solo et essayez de vous dire que ce mec est un guitariste parmi tant d’autres…assez difficile non ? Les interventions de Theo Travis, un habitué, sont toujours pertinentes. Le claviériste Adam Holzman vous fera hérisser le poil tant ce musicien a un talent incroyable.

Mais ce concept album ne serait pas ce qu’il est, vecteur d’émotions sans limites (Perfect Life, trip hop ultime ?), sans le génie de ce compositeur anglais. Alors ici il n’est nullement nécessaire de faire la synthèse des divers aspects de sa musique, en lien avec ses différents projets. Cela serait occulter magistralement ce qui a fait naitre ce disque : un talent de composition infini, une production impeccable et claire – pure – et des tonnes de sentiments mis en musique. 10 titres dont un qui m’a terrassé dès la première écoute : Perfect Life, et des morceaux progressifs les plus beaux qu’il m’ait été donné d’entendre de ma vie (Routine, Ancestral…). Une gageure dans le monde du Rock Prog qui peut paraître très fadasse depuis 2011 et le Communication Lost du super héros griffu.

Une tornade musicale arrachant aux plus aguerris des frissons insensés de plaisir et qui ouvre grand les portes d’une nouvelle ère dans la musique progressive. Rien que ça. Un album-chimère, dont la beauté époustouflante et sans cesse renouvelée peut être dangereuse.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par HEART OF STEELE :


GUILT MACHINE
On This Perfect Day (2009)
La Hollande, l'autre pays du progressif...




PORCUPINE TREE
Recordings (2001)
Album superbe d'enregistrements géniaux


Marquez et partagez







 
   KORAMA

 
   HEART OF STEELE

 
   (2 chroniques)



- Steven Wilson (chant, claviers...)
- Guthrie Govan (guitare)
- Nick Beggs (guitare basse, chapman stick, choeurs)
- Adam Holzman (piano, orgue hammond, claviers)
- Marco Minnemann (batterie)


1. First Regret
2. 3 Years Older
3. Hand Cannot Erase
4. Perfect Life
5. Routine
6. Home Invasion
7. Regret #9
8. Transience
9. Ancestral
10. Happy Returns
11. Ascendant Here On…



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod