Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Kingdom Of Madness
1979 Ii
2007 Princess Alice And Th...
2011 The Visitation
2012 On The Thirteenth Day
2014 Escape From The Shado...
2016 Sacred Blood "divine"...
 

- Style : Uriah Heep
- Membre : Tommy Heart
 

 Site Officiel (403)

MAGNUM - Wings Of Heaven (1988)
Par DAFKE le 14 Décembre 2006          Consultée 5524 fois

Avec « Wings Of Heaven », Magnum reprend du poil de la bête. « Vigilante » avait fait grincer quelques dents, mais le nouvel album va rassurer les fans. Tout est plus consistant, le son est plus lourd, les compositions sont plus achevées et les morceaux s’enchaînent avec beaucoup de logique et de cohérence. Et malgré cette homogénéité qui ressort il y a tout de même une diversité importante et intéressante. Les chansons de type ‘hit-single-rock-pop’ s’alternent avec des créations plus recherchées.

Pour produire cet opus, Magnum fait cette fois appel à Albert Boeckholt. Alors que beaucoup de groupes travaillent avec le même producteur sur plusieurs albums, il semble que Magnum veuille en changer à chaque disque. Peut-être est-ce une volonté de se renouveler à chaque fois, ce qui ne manque pas d’audace, mais cela peut aussi se révéler un dangereux facteur d’instabilité. Au regard des productions du groupe anglais dans les années 80 et 90, on peut se demander si ces changements sont pertinents car l’irrégularité dans la qualité sera de mise. Quant à ce brave Boeckholt, il a sur son CV des productions aussi variées que des musiques ‘dance’ et du métal comme le groupe Victory ou sa participation, en tant qu’ingénieur assistant, sur l’album ‘Somewhere in Time’ d’Iron Maiden.

Mais revenons à nos moutons : Wing Of Heaven. Un bon album vous disais-je. Et pourtant certains titres sont quand même fatiguant. ‘Start talking love’ et ‘It must have been love’ sonnent comme des tentatives désespérés pour passer à la radio et c’est vraiment regrettable. C’est à cause des ces deux chansons que je ne mets pas le maximum à Wings. Parce que pour le reste mes amis c’est du béton. ‘One step away’ et ‘Pray for the day’ sont de véritables hymnes aux refrains puissants tandis que ‘Wild Swan’, avec ses changements de tempos, est absolument magnifique et casse un peu la structure classique des autres chansons.

Le temps passe rapidement et on arrive déjà à la dernière plage. Pourtant le meilleur reste à venir. Un peu plus de dix minutes de pur bonheur, ‘Don’t wake the Lion’ est pour moi une des pièces maîtresses de la carrière de Magnum. C’est un long crescendo qui termine en feu d’artifice, une œuvre monumentale à connaître absolument si on s’intéresse à ce groupe.
Bref, Wings est un des grands albums de Magnum. C’est aussi le premier que j’ai entendu. Il m’a donné envie d’écouter tous les autres.

A lire aussi en ROCK par DAFKE :


MAGNUM
Goodnight L.a. (1990)
Magnum à la conquête de l'amérique




MAGNUM
Rock Art (1994)
L'art ou lard du rock?


Marquez et partagez





 
   DAFKE

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Bob Catley (lead vocals)
- Tony Clarkin (guitar/backing vocals)
- Wally Lowe (bass guitar/backing vocals)
- Mark Stanway (keyboards)
- Mickey Barker (drums)


1. Days Of No Trust
2. Wild Swan
3. Start Talking Love
4. One Step Away
5. It Must Have Been Love
6. Different Worlds
7. Pray For The Day
8. Don't Wake The Lion (too Old To Die Young)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod