Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Lara FABIAN - A Wonderful Life (2004)
Par BAKER le 10 Avril 2019          Consultée 377 fois

Jusqu'ici, Lara FABIAN avait sorti soit des albums ratés, soit des disques très bons mais foncièrement polarisants. Elle n'avait encore jamais sorti un petit album sympa, de ceux qui passent le temps agréablement sans gêner quiconque, y compris et surtout les détestateurs patentés de l'artiste. Ce sera chose faite avec A Wonderful Life, qui est un CD charmant en diable, qui n'a rien de foncièrement génial, mais qui passe tout seul, avec un certain sens de l'optimisme, le pathos grandiloquent dont elle est friande étant globalement mis de côté. Après tout, "la vie est merveilleuse", qu'elle nous chante. Ce même si côté coeur, elle est à l'époque au fond du trou.

S'entourant d'un line-up assez inédit, mi-tueurs de studio (Sklar, Paganotti), mi-TAKE THAT (eh si), Lara n'a ici pas d'autre ambition que d'enquiller chanson chouette après chanson chouette, alternant pop-rock commercial mélodique et ballades douces, approfondissant son côté sensuel et mutin bien loin des prouesses vocales qui firent ses belles heures. Ici, pas d'adagio, pas de "Je T'aimeuh", à peine deux-trois refrains où elle pousse le vibrato, mais dans l'ensemble sa prestation est au service de la chanson, et non l'inverse. De la bonne grosse transpose ("No big deal"'), de la douceur inédite (le refrain très SADE de "Review my kisses"), de bonnes mélodies accrocheuses ("I am" qui ne passe pas loin de l'excellence, "Unbreakable"), et même la power ballad expressive en la personne d' "Intoxicated", l'album va et vient entre toutes les îles de l'Atoll Variété.

Pratiquement aucun titre n'est au niveau des plus grandes pages de la dame, mais on ne compte que très peu de fautes. A la rigueur, I Guess I Loved You peut surprendre puisque son refrain pompe très allègrement "Money" d'ABBA, mais ça ne suffit pas à éroder le capital sympathie. La dame se permet même une reprise du tube de BLACK qui donne son nom à l'album, dans une version douce qui lui va très bien. Preuve que l'album se tient : son milieu est constitué de trois titres légers d'affilée sans qu'on se lasse. La chanson de fin pourrait aussi un peu décevoir : d'une grande délicatesse, "Walk Away" a cependant du mal à s'ancrer dans la tête de l'auditeur. Il faut lui reconnaître un boulot colossal abattu par Jean-Félix LALANNE à la guitare. De l'orfèvrerie dans son genre.

Ni grandiose ni ennuyeux, A Wonderful Life est un album mineur mais qui remplit parfaitement sa fonction de bon album de variété. Il pourra surprendre les anti-FABIAN de par justement ce côté passe-partout, qui lui retire de l'identité mais consolide son impact tout-public. Il faut cependant noter les deux adaptations en anglais de l'album précédent. Si l'on regrettera qu'il n'y ait pas un "Parce que tu pars" adapté en grande pompe ("NOW WE'RE APAAAAAAAAAAAAAART, NOW WE'RE APAAAAART, I'M STANDING STILL, HOLDING THE BEATING OF MY HEAAAAAAAAAART  !" *), "Silence" en mode plus folk et moins festif est décevant, la chanson étant traitée comme un titre mineur, limite anecdotique. Au contraire, "I've Cried Enough" aurait mérité une place de choix, puisqu'au "J'y crois encore" d'origine, il rajoute une fin géniale. Incroyable ce qu'avec un changement d'UNE note (plus un p'tit groove des familles), une chanson puisse autant changer d'ambiance. C'est la preuve par neuf du talent certain de Lara. Par neuf, retenez-la bien celle-ci...

Note finale : 3,5 / 5

* Les droits d'adaptations sont à envoyer à l'association loi 1901, "Sauvons Baker de la francophonie sauvage")

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Marcela BOVIO
Through Your Eyes (2019)
Concrétisation d'un talent mélodique.




Lara FABIAN
Lara Fabian (1999)
Maousse kosto !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Lara Fabian (chant, choeurs)
- Gary Barlow (claviers, prog)
- Eliot Kennedy (claviers, prog, guitare, choeurs)
- Tim Woodcock (claviers, prog, choeurs)
- Doug Emery (claviers, prog)
- Chris Braide (claviers, prog, choeurs)
- Jim Gasior (piano)
- Rick Allison (guitare)
- Corky James (guitare)
- Dan Warner (guitare)
- Jean-felix Lalanne (guitare, claviers, prog)
- Joakim Nilsson (guitare)
- Lance Morrison (basse)
- Lee Sklar (basse)
- Bernard Paganotti (basse)
- Lee Levin (batterie)
- Brooks Wackerman (batterie)
- Marquito (batterie, percussions)
- Christopher Glansdorp (violoncelle)
- Storm Lee (choeurs)
- Wayne Hector (choeurs)


1. No Big Deal
2. I Am
3. The Last Goodbye
4. I Guess I Loved You
5. Conquered
6. Review My Kisses
7. Unbreakable
8. Wonderful Life
9. Intoxicated
10. I've Cried Enough
11. Silence
12. Walk Away



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod