Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK IRLANDAIS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Charmrocks
 

 Site Officiel (372)

The CHIEFTAINS - The Bells Of Dublin (1991)
Par MARCO STIVELL le 3 Février 2020          Consultée 171 fois

S'il arrive souvent qu'on se gausse des albums de Noël, il ne saurait en être pareil de ce qui reste l'un des meilleurs albums des CHIEFTAINS, surtout quand on sait combien d'invités de marque se sont poussés pour venir y participer : Marianne FAITHFULL, Rickie LEE JONES, Jackson BROWNE, Elvis COSTELLO, les soeurs McGARRIGLE...

Dès leur entrée dans les années 90, les CHIEFTAINS reprennent en main une carrière discographique pour le moins éparse durant les années 80, et en même temps, ils annoncent la couleur de ce qu'ils feront le mieux désormais : des albums faits de rencontres. Il y a eu avant cela, des tentatives avec James GALWAY, Van MORRISON également, mieux rattachées aux oeuvres de ces derniers.

Comme les CHIEFTAINS sont un groupe instrumental, ils ont tendance à accompagner le chanteur en question d'une manière bien à eux, inimitable. Du coup là, ils apposent leur nom sur le disque, rien de plus normal, et puis pourquoi se contenter d'un vocaliste, quand on peut en avoir plusieurs ? Des stars, une chorale ?...

Le chant n'est qu'occasionnel chez les CHIEFTAINS, tenu par un Kevin Conneff toujours timide et charmant dans l'exercice ("God Rest Ye Merry Gentlemen", avec lui, prend un joli tour de chanson de marin !), puis en 1987 par Nolwenn Montjarret au moment de l'album bretonnant (on la retrouve ici sur un titre). Du coup, la présence de la chorale est un bienfait réel, comme s'ils avaient toujours fait cela. Et parmi ces vocalistes, une intention religieuse certes, mais héritée de la Renaissance aussi, grandement, pour le choeur de chambre.

Vraiment saisissante, la façon dont Elvis COSTELLO est ainsi soutenu au micro, avec le ton humoristique qui le caractérise déjà lui seul, sur "St. Stephen's Day Murders", tandis que Derek Bell officie en fond au tiompán avec le duo Fay/Keane aux violons. Très convaincant à son tour, ce "Rebel Jesus" parcouru de la voix et du piano de l'admirable Jackson BROWNE. Autre réussite masculine, "Don Oiche ud i mBeithil", où le comédien Burgess Meredith fait une narration, avant la reprise du chant de Kevin Conneff, dans une ambiance folk irlandaise élégante au possible.

Puis il y a les femmes. La très mignonne jig "I Saw Three Ships a-Sailing" où la voix grave et rauque de Marianne FAITHFULL s'oppose à la pureté de la harpe. "A Breton Carol", connu sous le nom "Pe Trouz War an Douar", met en valeur la voix de Nolwenn Montjarret encore une fois, sachant que le morceau "Bells of Dublin" et une section du dernier medley proposent des danses qui rappellent la Bretagne.

Avec la participation de l'Américaine Nanci GRIFFITH, "The Wexford Carol" reste tout ce qu'il y a de plus irlandais en termes de complainte, et c'est merveilleux. Et puis on a les soeurs canadiennes McGARRIGLE, Kate et Anna, enchanteresses depuis deux décennies déjà, qui fredonnent l'occitan et un cantique de Noël mille fois entendu ("Il est né (le divin enfant)/Ca Berger") de manière divine. Musicalement pardon ; il ne s'agit même pas de religion. Ces harmonies vocales, cet accordéon, et Paddy Moloney qui vient fredonner au milieu, juste en passant...

Pour tout ce monde, il faut de l'espace, et qu'il y ait un côté précieux, sacré. Cela tombe bien car en dehors des traditionnels studios Windmill Lane, Moloney et sa bande enregistrent dans la cathédrale Christ Church de Dublin, tout en n'omettant point de capturer les sons des cloches qui écrivent à leur manière l'histoire irlandaise chaque dimanche depuis des lustres. L'orgue présent tout à la fin du disque (étrange d'ailleurs cette conclusion euh, décadente) est lui en revanche, emprunté à la cathédrale Saint-Anne de Belfast, en Irlande du Nord. Pas de politique dans une musique instrumentale comme celle des CHIEFTAINS, mais l'intention compte, et elle est belle.

Encore un détail et pas des moindres, avec The Bells of Dublin en 1991, le groupe fête trente ans de carrière, la sortie de son premier album, ses débuts auprès de Seán Ó RIADA. Pour mieux rendre hommage à cette époque et à leur comparse décédé vingt ans plus tôt, en 71, Derek Bell joue du clavecin dès le premier morceau et sur plusieurs autres.

C'est ce qui place l'inusable "O Holy Night" en tête parmi les meilleures interprétations du disque, avec une Rickie Lee JONES pourtant loin de sa Californie et ses territoires rock-jazzy, délicieuse dans un habit fait de harpe, clavecin, violons, whistles, cornemuse. Et tout ce petit monde de redevenir lui-même, instrumental de souche (plus chaleureux, moins "sec" que lors des premiers disques), sur le fantastique medley "The Wren!", ambiance live festive de Noël avec danseurs, choeurs... et une certaine Kathryn Tickell, joueuse de cornemuse du Northumberland, un son rond comme celui de Moloney mais différent. STING l'engage la même année 91 pour jouer sur son magnifique album The Soul Cages, puis sur les suivants.

Un disque garni à ras-bord de musicalité, de belles rencontres, d'essentiel !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


MYRDHIN
De La Source à L'océan (2015)
La harpe et le fleuve




SKARAZULA
Ostara (2004)
Musique médiévale par un groupe canadien


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Paddy Moloney (uilleann pipes, tin whistle)
- Martin Fay (fiddle)
- Seán Keane (fiddle)
- Kevin Conneff (bodhrán, chant)
- Matt Molloy (flûte)
- Derek Bell (harpe, tiompán, clavecin)
- Burgess Meredith (narration)
- Elvis Costello, Phil Callery (chant)
- Jackson Browne (chant, piano)
- Kate Mcgarrigle, Anna Mcgarrigle (chant)
- Marianne Faithfull, Nolwenn Monjarret (chant)
- Fran Mcphail, Gerry Cullen (chant)
- Nanci Griffith, Rickie Lee Jones (chant)
- Suzie Katayama (violoncelle)
- Brendan Begley (accordéon)
- Kathryn Tickell (northumbrian smallpipes)
- David Drinkel (orgue)
- Carillonneurs De La Cathédrale Christ Ch
- The Renaissance Singers (choeur)
- Ronnie Lee (direction du choeur)


1. The Bells Of Dublin/christmas Eve
2. Past Three O'clock
3. St. Stephen's Day Murders
4. Il Est Né/ca Berger
5. Don Oiche Ud I Mbeithil
6. I Saw Three Ships A-sailing
7. A Breton Carol
8. O The Holly She Bears A Berry/god Rest Ye...
9. The Wexford Carol
10. The Rebel Jesus
11. Skyline Jig
12. O Holy Night
13. Medley: The Wren! The Wren!/the Dingle Set...
14. Medley: Once In Royal David's City



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod