Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Charmrocks
 

 Site Officiel (636)

The CHIEFTAINS - Down The Old Plank Road - The Nashville Sessions (2002)
Par MARCO STIVELL le 18 Septembre 2023          Consultée 272 fois

Durant ce virage des années 90 aux 2000, la country est entrée dans sa phase pop et devenue plutôt l'apanage de jeunes artistes notamment féminins pour un succès mérité. Toutefois, avec la sortie du film O'Brother des frères Coen, la country traditionnelle, en grande partie celle des bad-boys (avant d'intégrer le quotidien des familles aisées), connaît parallèlement un regain de popularité au niveau international, suscitant de nombreuses émules et lançant une nouvelle scène de groupes/artistes plus ou moins enracinés. Les CHIEFTAINS se situent en marge de tels mouvements, eux qui, dix années plus tôt, avaient déjà proposé un métissage Irlande-U.S.A. avec l'album Another Country (1992), sans parler des deux autres disques-rencontres avec des célébrités qui ont suivi.

Ce n'est donc pas tant pour surfer sur la vague qu'ils ont anticipée mais bien y contribuer à leur façon qu'ils repartent pour Nashville au début du nouveau millénaire. Leurs sessions avec des musiciens du cru (Glenn Worf, Barry Bales, Bryan Sutton, Shannon Forrest, Jeff White, Tim O'Brien, Matt Rollings, Béla Fleck) augmentées par les présences occasionnelles de 'stars', dans la lignée d'Another Country, sont si conséquentes qu'elles donnent lieu à non pas un, mais deux albums d'environ 55 minutes chacun, respectivement parus en 2002 puis 2003.

Sans passer en revue l'ensemble des quatorze morceaux choisis, pour Down the Old Plank Road (pour seize sur sa suite), il est clair qu'on en a pour son argent et son temps donné. L'ensemble peut sonner meilleur même que Another Country, déjà tout à fait louable et très justement salué. Les timbres des chanteurs/euses se mélangent plutôt bien d'une piste à l'autre ou parfois en simultané, de celle de Jeff White rongée par le whisky sur le morceau éponyme très bluegrass (mais ouvert par la harpe de Derek Bell, encore bien vivant à cette heure !) à la douceur merveilleuse d'Alison KRAUSS pour la marche lente de "Molly Bán (Bawn)", toute en majesté irlandaise exportée. Celle-ci contient d'ailleurs l'un des rares solos de cornemuse pour cet album.

La frontière est ténue entre les deux côtés de l'Atlantique, on s'en rend souvent compte même s'il est également souvent facile d'identifier le son américain par rapport aux éléments européens. Les violons de Sean Keáne, désormais seul sans son comparse Martin Fay, gardent leur empreinte par rapport au fiddle pratiqué dans les Appalaches ou Guitar Town, l'autre nom de Nashville, et la force conjointe des CHIEFTAINS fait le reste. Sur "Country Blues", les époux Buddy et Julie MILLER apportent toute leur classe aux côtés de musiciens de session, notamment Bryan Sutton et son banjo imparable, tandis que les Irlandais surgissent pour des 'refrains' d'un même niveau. Beaucoup plus loin et calme, il en va de même pour "Katie Dear", magnifique grâce aux vocaux mixtes encore de Gillian WELCH et David RAWLINGS.

Entre la profondeur toute masculine de Lyle LOVETT sur "Don't Let Your Tear Go Down" ('tube' des années 1920) et celle de Vince GILL sur "Dark as a Dungeon" (emprunté à Merle TRAVIS, 1947), entre le yodelisant "Rain and Snow" avec le DEL McCOURY BAND et "Whole Leap of Little Horses" par Patty GRIFFIN, berceuse superbe et brumeuse, il y a quelques menus points à nuancer. Martina McBRIDE, pour commencer, apparaît un peu trop 'formelle' sur "I'll Be All Smiles Tonight" malgré son élégance naturelle et le solide trois-temps rythmique qui la soutient. Enfin, le dernier titre, medley instrumental en grande partie (Kevin Conneff des CHIEFTAINS s'illustre par son 'lilt'), conduit une bonne part des musiciens à se comporter comme sur scène, jouer live et y aller d'un solo chacun, banjo, puis piano, etc. Sympathique mais peut-être pas utile sur plus de dix minutes.

Note réelle : 3,5

A lire aussi en COUNTRY par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
La Terre Promise (1975)
Stuck in/bloqué à Nashville, Tennessee




Emmylou HARRIS
Pieces Of The Sky (1975)
Premier album, et briefing mouvementé


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Paddy Moloney (cornemuse et flûte irlandaises, choeurs)
- Matt Molloy (flûte traversière)
- Sean Keáne (violons)
- Kevin Conneff (bodhrán, chant, lilt)
- Derek Bell (harpe celtique, piano, tiompán)
- Glenn Worf, Viktor Krauss (contrebasse)
- Barry Bales, Mark Fain (contrebasse)
- Mike Rub (contrebasse)
- Bryan Sutton (banjo, guitare acoustique, mandoline)
- Shannon Forrest (batterie, percussions)
- Jeff White (guitare acoustique, chant)
- Tim O'brien (mandoline, choeurs)
- Matt Rollings (piano)
- Randy Kohrs (dobro)
- Béla Fleck (banjo, violon)
- Earl Scruggs, Jim Mills (banjo)
- Robbie Mccoury (banjo)
- Glen Duncan, Andy Leftwich (fiddle)
- Stuart Duncan, Jason Carter (fiddle)
- Marc Savoy, Jeff Taylor (accordéon)
- Steve Buckingham (dulcimer)
- Cody Kilby (guitare acoustique)
- John Hagen (violoncelle)
- James Gilmer (percussions)
- Ronnie Mccoury (mandoline)
- Ricky Scaggs (chant, mandoline)
- Alison Krauss (chant, violon alto)
- Del Mccoury (chant, guitare acoustique)
- Buddy Miller, Julie Miller (chant)
- Vince Gill, Lyle Lovett (chant)
- Patty Griffin, Martina Mcbride (chant)
- Gillian Welch, David Rawlings (chant)
- John Hiatt, Jeffrey Lesser (choeurs)


1. Down The Old Plank Road
2. Country Blues
3. Sally Gooding
4. Dark As A Dungeon
5. Cindy
6. Molly Bán (bawn)
7. Don't Let Your Tear Go Down
8. Medley
9. Whole Leap Of Little Horses
10. Rain And Snow
11. I'll Be All Smiles Tonight
12. Tennessee Stud
13. Katie Dear
14. Give The Fiddler A Dram (finale)



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod