Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Jacques HIGELIN - Beau Repaire (2013)
Par BAYOU le 17 Avril 2013          Consultée 1687 fois

Jacques Higelin, 72 ans, sort son nouveau CD le 1er avril et ce n’est pas un poisson.
Je n’avais pas été très convaincu par ces deux derniers opus, Amor Doloroso en 2006 et Coup de foudre en 2010, alors en insérant le CD dans le lecteur, une petite crainte d’être déçu se faisait sentir.

Premier bon point, Higelin est souvent au piano, les arrangements sont plutôt dépouillés, Dominique « Spaceman » Mahut est présent bien sur à toutes les percussions et bruitages, et la tonalité globale de l’album est assez intimiste.
Au niveau de l’écriture, j’espérais le retour d'un Jacquot poète, romantique et là encore c’est réussi.
Douze chansons, en quarante-sept minutes, on va évacuer les chansons moyennes, comme «Tu m'as manqué » ou « La joie de vivre » qui ressassent un peu les mêmes thèmes, et « Tomorrow Morning » qui fait penser en nettement moins réussi à « Hold Tigh ».
De l’art du recyclage qui sent un peu le réchauffé, le remplissage…

Mais Higelin sait aussi écrire et chanter de superbes mélodies. « Etre là, être en vie » en hommage à une longue dame brune, est bourré d’émotion, les mots tombent juste, on sent l’authenticité, l’implication/application de note homme, et cette évocation de Barbara est pleine de pudeur et de sensibilité. Même sensation émotionnelle pour « Château de sable » avec le violoncelle de Sonia Wieder-Atherton qu’il serait superbe d’entendre en concert dans cette version.
Autre réussite, « Rendez-vous en gare d'Angoulême » dont le début fait irrésistiblement penser à « La Rousse au chocolat » : thème assez proche, la gare, le train, et le romantisme de Jacquot.
Chanson poétique encore, « La balade au bord de l'eau » un peu gâché par une batterie trop présente dans la partie centrale, « Seul » retrouve la veine de Charles Trenet cette forme de chanson légère, insouciante, et « Délire d’alarme « du Higelin classique avec des images fortes, des successions de situation fortes.
Et le duo avec Sandrine Bonnaire ?
« Duo d'anges heureux » n’est pas le texte le plus fort de l’album avec ces jeux de mots téléphonés à la Gainsbourg, par contre Sandrine a une très jolie voix qui se marie bien avec celle d’Higelin, mélange subtil de clarté et de rocaille.
« Pour une fois » est plus parlé que chanté les paroles me font penser à une ancienne chanson de Pierre Vassiliu, « Dans ma maison d’amour » ce côté bucolique, un peu gentil, donneur de leçon baba-cool.
Malgré quelques titres moins forts, ce CD est une réussite, on retrouve (enfin) et sur beaucoup de morceaux, un Higelin poétique, qui évite une certaine facilité dans l’écriture, un Higelin plus exigeant avec lui-même, romantique, accumulant les expériences musicales, pour en donner une lecture plus ascétique, « Château de sable » en étant la plus belle réussite.

Higelin va défendre son album sur scène dès le mois d’avril et c’est alors que les chansons vont définitivement trouver (ou pas) leur place dans le show à côté de « Champagne », « Tête en l’air » car notre Jacquot reste un performer généreux aux concerts marathon.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BAYOU :


Gérard MANSET
Toutes Choses (1990)
Un vrai best of des premières années Manset




Bernard LAVILLIERS
O Gringo (1980)
Nanard baroudeur du monde


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Jacques Higelin (piano, chant)
- Dominique Mahut (percussions)
- Sonia Wieder-atherton (violoncelle)


1. La Balade Au Bord De L'eau
2. Délire D'alarme)
3. Tu M'as Manqué
4. Seul
5. Rendez-vous En Gare D'angoulême
6. Duo D'anges Heureux
7. Etre Là, être En Vie
8. Pour Une Fois
9. Hey Man
10. La Joie De Vivre
11. Tomorrow Morning
12. Château De Sable



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod