Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ange, Blackmore's Night, Pentangle, Steeleye Span, The Gentle Storm , Barleyjuice
- Membre : Black Sabbath, Alan Simon , Martin Barre
- Style + Membre : Ian Anderson , Fairport Convention

JETHRO TULL - Catfish Rising (1991)
Par DAVID le 21 Juin 2004          Consultée 7112 fois

Après quelques albums portés vers le mainstream et néanmoins réussis (Crest Of A Knave, A), Catfish Rising marque un retour aux sources vers un son plus roots, proche du folk qu'on trouvait sur Stand Up, Heavy Horses ou Songs From The Wood. Enfin !!! Les velléités commerciales de Crest of a Knave et Rock Island ont ici quasiment disparu ce qui est vraiment appréciable. J'ai rien contre ces 2 albums, mais je préfère voir Ian Anderson et sa troupe perdu au fin fond de la forêt du coin plutôt qu'exposé à une large reconnaissance médiatique aux côtés de Dire Straits. Bref, bien que l'on ait souvent catalogué Jethro Tull dans le progressif à cause (ou grâce) à l'ambition démesurée des Thick As A Brick et A Passion Play, Catfish Rising n'a rien de progressif, la base est avant tout rock. Et, dieu merci, Jethro Tull a cessé pour de bon de singer Mark Knopfler, il était temps !

Malgré leur âge avancé, Jethro Tull pète le toujours le feu et Ian Anderson derrière sa flûte enchantée déborde d'idées comme à la grande époque. Fini les C'est comme si rien n'avait changé depuis 15 ans. La plupart des chansons sont acoustiques, seuls This Is Not Love et son riff très "classic rock", et le heavy Doctor Of My Disease ont de la guitare électrique tout le long. Elles ne font pas parties des meilleures de l'album, mais elles permettent de rassurer sur l'état de santé du combo.

Le défaut de Catfish Rising est peut-être de ne pas faire preuve d'une diversité musicale extraordinaire. Y'a bien Rocks On The Road et ses montées en puissance, ou les relents progressifs de White Innocence qui se démarquent. Les autres morceaux, souvent très bons, sont davantage fun et décontractés dans l'esprit. Il manque peut être une longue pièce épique aussi marquante que Budapest (de l'album Crest Of A Knave). Martin Barre fait toujours preuve d'une finesse exemplaire dans un registre bluesy (sans jamais tomber dans le blues bateau, mou et chiant) sur Sleeping With The Dog (quelle intro à la basse !) ou au niveau des ballades, au nombre de 2 (Still Loving You Tonight et White Innocence). Catfish Rising n'a pas à rougir face aux albums des années 70, et même si il n'atteint pas tout à fait le même niveau des classiques, ni leur créativité, il reste dans la (très bonne) moyenne du groupe. Bien peu de groupes peuvent se vanter d'avoir une discographie aussi régulière sur 30 ans de carrière et ponctuée d'albums de qualité comme celle de Jethro Tull.

A lire aussi en ROCK par DAVID :


JETHRO TULL
Benefit (1970)
Rock

(+ 1 kro-express)



OTH
Réussite (1984)
Rock français


Marquez et partagez





 
   DAVID

 
  N/A



- Ian Anderson (chant, flûte, guitare acoustiq)
- Martin Barre (guitare électrique)
- Dave Pegg (basse)
- Doane Perry (batterie)


1. This Is Not Love
2. Occasional Demons
3. Roll Yer Own
4. Rocks On The Road
5. Sparrow On The Schoolyard Wall
6. Thinking Round Corners
7. Still Loving You Tonight
8. Doctor To My Disease
9. Like A Tall Thin Girl
10. White Innocence
11. Sleeping With The Dog
12. Gold-tipped Boots, Black Jacket And Tie
13. When Jesus Came To Play



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod