Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 ...>...>>... 799
Comment poster un commentaire ?


TANGERINE DREAM
TANGRAM


Le 30 Septembre 2013 par LEO


Lorsque l'on a écouté le live Pergamon avant Tangram, il est bien évident que cet album en studio pourrait paraître comme du réchauffé tant les 2 ont pas mal de points communs, mais on pourrait en dire autant de Pergamon si l'on a été habitué à Tangram auparavant!
Quoiqu'il en soit, les 2 ont été enregistrés au même moment et chacun à son charme ainsi que ses points faibles.
J'ai le sentiment qu'il y a une bonne balance entre synthés analogiques et numériques et que ces derniers ne prennent pas trop le dessus par rapport aux oeuvres à venir.
Cet album est pour moi un bon compromis entre Stratosfear et Force Majeure bien qu'il n'égale pas l'album de 1976, mais surpasse tout de même celui de 1979.
Un très bon TD !





LED ZEPPELIN
CODA


Le 30 Septembre 2013 par YEC'HED MAT


"Coda est même un bon disque à écouter pour approcher Led Zep."
Surtout pas ! C'est un disque d'inédits très moyens, et cela risque de faire passer LED ZEP pour un groupe... moyen.





SANTANA
AMIGOS


Le 30 Septembre 2013 par VIAGLUCK

Très bon album de notre mexicain adoré. Comment se lasser de ce style simple mais très talentueux mélange de pop rock et world music ? Certes ce n'est plus le même son sec et franc des 3 premiers albums mais il fallait bien coller au courant de l'époque.





Shuggie OTIS
HERE COMES SHUGGIE OTIS


Le 30 Septembre 2013 par MATHEO

J'ai assisté à son spectacle hier soir à Montréal au théâtre Rialto et c'était tout simplement magnifique. Encore une section rythmique d'enfer et une section de cuivres très enlevante.
Quant à Otis lui-même, il n'a rien perdu de son agilité à la guitare et nous a pondu quelques solos à se pâmer !
Il a joué des morceaux de ses trois albums (d'ailleurs à quand l'arrivée des deux autres sur FP ?) et un ou deux inédits.
Si vous le voyez à l'affiche, allez-y sans hésiter. De la très grande classe, ce Shuggie Otis !





Lil WAYNE
I AM NOT A HUMAN BEING II


Le 29 Septembre 2013 par AZER


Il faudra m'expliquer pour quelle raison toutes les chansons commencent par une saloperie de sample de briquet... Sinon, bah c'est Lil WAYNE quoi, donc très prévisible. Paroles pourries, voix insupportable, instrus toutes piquées...
C'est très pourri dans l'ensemble, on retiendra juste un "Love Me" encore plus nul que d'habitude, un "Hello" au flow pourri mais à l'instru Metal samplée sur je sais plus quel artiste appréciable, et un "Hot Revolver" qui sample Whatsername de GREEN DAY en reprenant les paroles de Basket Case (version gangsta bien sur)...





BLUE ÖYSTER CULT
HEAVEN FORBID


Le 28 Septembre 2013 par ZEPFORCE

Ce n'est pas Kevin Shirley qui cosigne la majorité des titres mais un certain John Shirley (écrivain de livres d'horreur et /ou de science fiction ) .


Par Forces Parallèles

J'ai l'air fin moi, aprés ça...!
Merci et bravo d'avoir corrigé cette erreur !
Bien à toi
Erwin





TéLéPHONE
TéLéPHONE LE LIVE


Le 28 Septembre 2013 par THEBOG22


Ca c'est un live qui se respecte ! Une setlist de malade mettant en avant le dernier album, des musiciens au top (surtout Bertignac), un Jean Louis qui chante comme jamais il n'a chanté, et enfin l'enchaînement culte "La Bombe Humaine" "Cendrillon", jouissif...
Le meilleur live de Téléphone, juste devant Téléphone Public





GENESIS
FOXTROT


Le 27 Septembre 2013 par BOBO_BOY


Voici le premier album de Genesis où l'on ne trouve rien d'anectodique. Vieilli? Certes. Mais comme du bon vin. La compo est encore essentiellement le fait du trio Banks-Gabriel-Rutherford, avec des contributions à l'arrangement de Collins et compositionnelles de Hackett avec son fameux Horizons et également Can Utility (qui serait majoritairement sa compo d'après lui même).
Je remarque que sur ce site Foxtrot souffre la comparaison avec le précédent. Pour moi Foxtrot l'enterre tout simplement (tout comme il enterre toute la discographie du groupe après trick of the tail). Ici est le début de l'agressivité du groupe (qui le qittera globalement avec les départs de Gabriel et Hackett).

"Get them out" résume à elle seule toute l'excentricité théatrale de ce groupe sans rien sacrifier à la mélodie (et quelle mélodie). Les paroles (écrites par Gabriel) font preuve d'une grande finesse, et l'histoire nous parle, il est facile de sympathiser avec les personnages créés par Gabriel, rarement une compo m'aura comblé sur autant de plans artistiques différents.

Supper's ready combinera à nouveau agressivité, folie et belles mélodies (ici Tony Banks signe une grande partie des mélodies, il restera même pendant les mauvaises années, l'une des forces créatrices du groupe, Willow Farm elle est du Gabriel pur jus).





LED ZEPPELIN
PRESENCE


Le 26 Septembre 2013 par DELIRIUM TREMENS


J'avoue avoir quand même du mal à mettre une mauvaise note à un disque du Dirigeable. C'est peut être l'âge, la fan attitude, que sais-je encore...... ?

Un disque émouvant, bien sûr Achilles Last Stand est énorme mais le reste est pas mal non plus !

Un classique.





Jean-jacques GOLDMAN
GéNéRATION GOLDMAN VOLUME 2


Le 26 Septembre 2013 par DELIRIUM TREMENS


Un véritable scandale que ce genre de publication opportuniste et raccoleuse, mais d'un autre côté le phénomène n'est pas nouveau. Il me semble avoir déjà lu dans vos colonnes des critiques similaires à propos d'un disque "hommage" à Maxime Le Forestier. Goldman, c'était un peu plus prévisible.

Bien que chroniquer ce genre de disque soit nécessaire pour dénoncer ce type d'entreprise, la seule chose à faire quand on a un minimum de bon goût c'est d'ignorer son existence et de ne pas les acheter. Je n'aime pas trop Goldman mais je sais que le reste de sa discographie vaut mieux que ça.





U2
NO LINE ON THE HORIZON


Le 26 Septembre 2013 par THIERRY RAOULT


Aucun commentaire? Etrange!

Ce CD est sorti il y a bientôt 4 ans. Résultat. Je ne l'écoute jamais.

Je ne sais pas très bien pourquoi. Les 2 premiers titres sont imparables. On est accroché d'emblée. Ensuite, tout est correct, sympa, mais, comment dire? rien n'accroche l'oreille.
Pour être positif, "Fez-Being born" est très bien et original, "Breathe" est pas mal du tout.

Il y a 4 très bons titres. Le reste est moyen. Ce n'est pas mauvais, mais pas irrésistible. Le titre de clôture est faible.





Paul MCCARTNEY
WINGS OVER AMERICA


Le 25 Septembre 2013 par RAMON


Si on ne devait choisir qu'un seul disque Live de Paulo après la disparition du plus grand groupe des tous les temps, on portait s'arrêter sur le millésime 1976 estampillé WINGS, commencer à scruter l'objet avant de se poser les bonnes questions.

Si on cherchait à pinailler, on pourrait trouver que Call me back again n'est pas une chanson digne de figurer sur ce Live, alors que Junior's farm paru en single un an auparavant aurait eu toute sa place à l'intérieur de ce monument.
On pourrait.
Mais à part ça ?

RAM et Wild Life ne sont pas représentés, et c'est bien dommage aussi, sauf qu'hormis le titre évoqué plus haut le track listing est juste époustouflant d'autant qu'en Live les titres qui passaient sur le fil du rasoir comme Silly Love Songs ou Listen to what the man said prennent une toute autre dimension.
Et puis on a droit à du surprenant avec Hi Hi Hi et Soily pour conclure la chose,preuve que McCartney était donc largement capable de sortir des sentiers battus entouré qu'il était par la meilleure équipe ayant évolué sous la bannière WINGS, avec une belle mention pour le regretté Jimmy McCulloch ainsi que pour le batteur Joe English capable d'assurer ses parties rythmiques tout en apportant une réelle contribution dans les choeurs à l'instar d' Abe Laboriel Jr aujourd'hui.

Depuis peu celui qui n'était pas encore anobli par la reine consentait à se pencher de nouveau sur les perles laissées par LE Groupe dont il fut un membre ô combien éminent et nous envoie cinq joyaux dont le peu évident I've just seen a face extrait de l'album Help fait figure de (très bonne) surprise.

Bien entendu les incontournables des WINGS (et de Macca) tiennent le haut du pavé: Band on the Run, Live and Let die, Jet, Maybe I'm Amazed, My Love,Let me Roll it,Let em in, mais ce sont les titres moins célèbres qui font littéralement chavirer l'auditeur comme Spirits of Ancient Egypt, Medecine Jar, Bluebird,You gave me the answer, Magneto et encore plus ceux placés en bout de show: Beware my Love et letting Go.

Au passage on appréciera le délicieux Go Now, une reprise des MOODY BLUES période Pop, chanté comme il se doit par Denny Laine en souvenir de la grande époque. On saluera également l'apport de Linda, trop souvent décrié par des médias qui voyaient ce groupe extrêmement populaire comme une sorte de "danseuse" financé par une Superstar en charentaises, alors que tout le monde sait à présent que Macca, avant de (re)jouer dans les stades, avait commencé à trimballer sa petite troupe en bus sur les routes d'Europe afin de repartir de zéro, jouant partout là où il y avait une opportunité, écumant les campus universitaires tout en devant affronter un procès douloureux face à ses ex-partenaires afin de ne pas se faire enfumer sur les droits et l'héritage de l'oeuvre musicale la plus magistrale du vingtième siècle.

On peut également se procurer Rockshow, le DVD live qui présente des versions de ces morceaux captés à Seattle, à l'occasion de la tournée de 1976 aux Etats-unis qui servit de support à ce magnifique témoignage du groupe en concert.
Wings Over America est un Must Have.





LED ZEPPELIN
PRESENCE


Le 25 Septembre 2013 par DARK SCHNEIDER


Un morceau énorme : "Achilles Last Stand", du hard rock épique virtuose et surtout une écriture racée et originale, c'est vraiment la grande classe.

Et puis voilà. Parceque le reste c'est un peu beaucoup du remplissage quand même ! 6 morceaux franchement moyens dont l'on retiendra essentiellement le riff de "Nobody's fault but mine", mais le titre en lui même est trop long (et que dire donc du chiantissime "Tea for one" ?!).

Un album extrêmement déséquilibré entre un titre d'ouverture énorme et le reste qui n'apporte franchement rien dans la carrière de LED ZEP. C'est très convenu pour ce groupe et à ce petit jeu là "In throught the out door" s'avérera plus intéressant.

Pas facile à noter : 6/5 pour Achilles, 1/5 pour le reste. Donc au final : 2/5.





VITALIC
RAVE AGE


Le 25 Septembre 2013 par GUILLAUME THE ELDER


Bon OK, je suis plus un Hardos et je zone plus sur les pages de NIME... mais je suis originaire de Centre-Bretagne, pas très loin de Carhaix et oui, je l'avoue, il m'arrive de me rendre aux Charrues entre le Hellfest et le Motocultor!

C'est à Carhaix donc que j'ai découvert Vitalic ou "Vitalic From Dijon!" comme j'ai pu l'entendre!! Le concert était parfait et cet album est un vrai bonheur, mélodique et puissant à souhait.

Cela fait plaisir de voir des productions hexagonales de ce niveau en 2012.





STROMAE
RACINE CARRéE


Le 25 Septembre 2013 par GUILLAUME THE ELDER

Ce mec n'a pas l'air méchant. Il fait tout de même partie de ces "artistes" qui tournent en boucle sur M6 le matin (mater tous ces clips le matin, faut vraiment être ramollo du bulbe, Alzheimer assuré dans 20 ans).

Il fait partie de ces gens qui se vendent à la télé, dans ces émissions ignobles, temple du mauvais goût. Jean-Pierre Mocky, le dernier Grand du cinoche français avait bien résumé ces incessants passages sur les plateaux : "Faire la Pute à la télé".





Jean-jacques GOLDMAN
GéNéRATION GOLDMAN VOLUME 2


Le 25 Septembre 2013 par GUILLAUME THE ELDER

Certains de nos dirigeants sont prêts à se battre pour sauvegarder les trésors de la France et parmi ces trésors, l'"exception culturelle française"... Qu'est-ce en fait? Essentiellement des quotas et des aides publics, c'est à dire des impôts pour que vive une les industries françaises du cinéma et de la musique.

Des gens font des films, des "disques", vont ensuite les vendre sur des plateaux de télé en racontant des blagues et des anecdotes supposées digne d'intérêt.

Zola, Flaubert, Debussy ont-ils besoin de cette exception culturelle, de cette protection contre le méchant impérialisme américain? Ce CD démontre que l'exception culturelle est une momie desséchée et nauséabonde.

Quand je vois cela (je n'écoute pas), je voudrais être Outre-Manche, Outre-Rhin, Outre-Atlantique, Outre-Quelque Chose.

Goldman est le personnage préféré des Français en 2013 : là, je commence à avoir réellement peur pour mon Pays.





DIRE STRAITS
COMMUNIQUé


Le 25 Septembre 2013 par ANTOINE


Toute l'âme de Dire Straits réside dans les deux premiers albums.
Ce sont des chefs-d’œuvre à mi chemin entre blues rock et musique de western. La chronique, superbement rédigée souligne bien le génie qui se dégage de ce "Communique".
Connaissant très bien l'album je peux dire que la description faite ici reflète parfaitement ce que l'on peut ressentir ou imaginer à son écoute. La musique est simple dans le sens où la formation est on ne peut plus classique : chant, guitare, basse, batterie.
Mais la simplicité est souvent la meilleure des recettes.

Les autres productions du groupe sont selon moi sans grands intérêts (à part quelques titres qui confirment la règle). L’apparition de claviers fait prendre un autre chemin au style. Les morceaux sont souvent kitsch ou très mous et les productions sont lisses.






Jean-jacques GOLDMAN
GéNéRATION GOLDMAN VOLUME 2


Le 24 Septembre 2013 par POWERBEAUF

"Pourquoi Génération Goldman 1 et 2 connaissent-ils le succès ? "

J'ai une explication très simple. En 2006, j'avais regardé pour la première fois depuis près d'une décennie les "Défaites de la musique". Après avoir vu et écouté la suite d'"artistes" nouveaux qui ont joué ce soir-là, ma compagne et moi en étions arrivés à la même conclusion : en France, pour lutter contre le téléchargement illégal, les majors ont trouvé l'arme absolue, à savoir... ne promouvoir que de la merde !!! 7 ans plus tard, la plupart des toquards parachutés sur le devant de la scène ce soir-là sont retombés dans un anonymat salvateur, mais la relève est d'une telle nullité que le grand public refuse désormais de passer à la caisse pour acheter des chansons pourries interprétées par des brelles.

C'est le vide qualitatif du paysage musical français actuel qui explique le succès de "Génération Goldman". En effet, quels que soient les interprètes, le grand public veut avant tout entendre d'EXCELLENTES CHANSONS, et de ce côté-là, le répertoire de GOLDMAN est une véritable manne. Il faut bien se rendre à l'évidence : même massacrée par M. POKORA, une bonne chanson de GOLDMAN surpasse sans problème 99% de ce que la "Nouvelle Scène Française" a produit en plus de 10 ans...

Rajoutez à cela une dose évidente de nostalgie, et vous avez la clef du succès de ces 2 sandwiches moisis et mal réchauffés.






Jean-jacques GOLDMAN
GéNéRATION GOLDMAN VOLUME 2


Le 24 Septembre 2013 par SHARRJIN


Rien à ajouter.

Tu nous mets "orgie nécrophile" comme genre pour le premier ?





SHADOWS
THE SHADOWS TO THE FORE


Le 24 Septembre 2013 par THIERRY LAPIERRE


La période la plus intéressante est entre 1960 et 1965 et ce EP est une très belle introduction à ce style très personnels de Hank Marvin. Attention toutefois, le groupe n'est pas entièrement instrumental (comme étaient les Ventures par exemples), dans leurs albums (surtout) il y a pas mal de morceaux chanté aussi par Hank Marcin et Bruce Welch mais celles qu'on a le plus retenu est évidement les instrumentaux.
Le groupe avait aussi l'hhabitude pendant les années 60 de ne jamais mettre leur single dans leurs albums, les EP c'est autre chose, mais quand on regarde sur wikipedia (en) leur single, presque aucun titre se trouve dans leur albums, ce qui donne un aperçus un peu différent, et c'est vrai que le style de Apache, Man Of Mystery, Stranger, FBI, Frightned City, Kon Tiki et plein d'autre singles de la même période ont un style différent que les chansons que l'on trouve dans les 2, 3 premiers LP du groupe (parfois plus rock'n'roll, chanté, styles différents dans les instrumentaux etc).







Commentaires :  1 ...<<...<... 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 ...>...>>... 799






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod