Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ariana Grande

Mariah CAREY - Memoirs Of An Imperfect Angel (2009)
Par JEREM le 11 Décembre 2017          Consultée 457 fois

Toujours aussi productive, malgré sa longue carrière, Mariah Carey enchaîne en 2009, à peine un an après le précédent, avec un nouvel album, le bien nommé « Memoirs of an imperfect angel ». On le remarque vite, la diva n’a pas laissé de côté son obsession pour les titres bien kitsch et les pochettes outrageusement ridicules. C’est aussi pour ça qu’on l’aime ou on la déteste, au choix. Après le four relatif de son dernier disque en date, la chanteuse se remet en question et décide de proposer un son revenant aux sources, beaucoup de ballades pour un son r’n’b à la fois moderne et old-school. Un pari plutôt casse-gueule mais qui se révèle payant sur une bonne grosse partie du disque.

C’est le mid-tempo sulfureux « Obsessed » qui est chargé d’annoncer le retour de Carey. Elle ne sort pas vraiment de sa zone confort avec ce morceau qui est vraiment dans les veines de ses derniers titres. Mais c’est un petit tube sympa, spécialement dédié à son ex Eminem - même si elle s'en défendra toujours -, qu’elle accuse d’être littéralement obsédé par elle. C’est de bonne guerre, notre bon vieux Marshall ne s’est jamais gêné pour la dégommer dans ses propres morceaux. Si ce single est un peu passe-partout, le titre qui ouvre l’album « Betcha gon’know », c’est du bon Mariah. Une production parfaite et surtout une voix qui retrouve toute sa grâce et qui n’a plus rien à prouver. On peut aussi souligner le somptueux « H.A.T.E.U. », l’un de ses meilleurs morceaux ces dernières années. Son seul défaut est de vouloir un peu trop reproduire le carton planétaire de « We belong together ». Mais bon, on ne va pas bouder notre plaisir, ce slow langoureux est une vraie réussite.

La suite est toute aussi réussie avec notamment « Candy bling » avec son instru à base de claquement de doigts, irrésistible. Du r’n’b très classique, mais qui fonctionne. Si Mariah est toujours aussi à l’aise sur les ballades, on la sent davantage en difficulté sur les titres rythmés. Par exemple sur « Ribbon » et le très moyen « Up out my face » qui n’ont vraiment rien d’exceptionnels. Seul « Standing O » fait exception, malgré une voix légèrement trop trafiquée sur les refrains, même si cela donne un charme certain au titre. « Inseparable » est une petite ballade plutôt classique mais qui fonctionne, comme le splendide « It’s a wrap » qui avec ses allures jazz fait figure de petit ovni dans le disque.

On retrouve aussi ces petites interludes dont on aurait pu se passer facilement. Vous savez, ces petits titres qu’on zappe automatiquement tellement ils n’apportent rien à l’ensemble de l’album. Ca donne juste l’illusion d’avoir un long disque, alors que non du tout. On ne lui en tiendra pas trop rigueur. Après une première partie de disque extrêmement réussie, on retrouve quelques morceaux anecdotiques, tels « The impossible », jolie et apaisante, mais rien de plus. Mais il y a aussi de grands morceaux. Au choix, « Angels cry » une ballade urbaine qui sonne très 90’s dans l’intention. Mariah donne tout et malgré le poids des années, sa voix nous met toujours K.O. Et il y a la traditionnelle reprise, le légendaire « I want to know what love is » remis au goût du jour. C’est peu de dire que reprendre cette chanson est casse-gueule. Mais c’est peu de chose pour Mariah Carey. Sa version est, sans grande surprise, une vraie réussite. Mais si on devait chipoter, le refrain me semble un peu trop envahi de choeurs, ça gâche nettement le plaisir.

Bref, sans renouveler totalement son répertoire, Mariah Carey fait du bon travail avec son onzième album, sans doute l'un de ses plus réussis des années 00's. A la fois puissant, doux et touchant, la chanteuse aux cinq octaves fait ce qu'on attend d'elle, mais cela, elle le fait bien, c'est le moins que l'on puisse dire.

A lire aussi en POP par JEREM :


Whitney HOUSTON
I'm Your Baby Tonight (1990)
La success story continue...




The WEEKND
Starboy (2016)
La machine de guerre.


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Mariah Carey (chant, production, composition)
- The Dream (production)
- Dave Pensando (mixage)
- Jaycen-joshua Fowler (mixage)
- Antonio 'l.a.' Reid (production)


1. Betcha Gon' Know
2. Obsessed
3. H.a.t.e.u.
4. Candy Bling
5. Ribbon
6. Inseparable
7. Standing O
8. It's A Wrap
9. Up Out My Face
10. Up Out My Face (the Reprise)
11. More Than Just Friends
12. The Impossible
13. The Impossible (the Reprise)
14. Angel (the Prelude)
15. Angels Cry
16. Languishing (the Interlude)
17. I Want To Know What Love Is



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod