Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells ... But W...
1988 So Far,so Good ... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
1994 Youthanasia
  Train Of Consequences
  A Tout Le Monde
1995 Hidden Treasures
1997 Cryptic Writings
1999 Risk
2000 Capitol Punishment - The...
2001 The World Needs A Her...
  Behind The Music
2002 Rude Awakening
  Rude Awakening
2004 The System Has Failed
2005 Greatest Hits: Back To T...
2006 Arsenal Of Megadeth
2007 United Abominations
  That One Night Live: Liv...
  Warchest
2009 Endgame
2010 Rust In Peace Live
  Rust In Peace Live
2011 Th1rt3en
2013 Super Collider
2016 Dystopia
 

- Style : Slayer, Annihilator
- Style + Membre : Metallica

MEGADETH - Countdown To Extinction (1992)
Par KID66 le 13 Décembre 2017          Consultée 932 fois

L'année 1990 a vu naître la plupart des derniers chefs d'oeuvre du thrash metal (Rust In Peace, Never Neverland, Seasons In The Abyss, Cowboys From Hell, Act III, LCR...), juste avant que le genre tombe en désuétude. Certaines formations ont tenu bon encore quelques années (SEPULTURA, CORONER entre autres) mais il a vite fallu se rendre à l'évidence : les 90's ont clairement balayé d'une main tous les courants musicaux des 80's, les rendant ringards en seulement un ou deux ans. Exit la NWOBHM, le thrash, la synth pop, le post-punk... Tout cela est bien trop gentil ou plan-plan : place aux désillusions, à la musique noire, grésillante et crue de nouveaux styles : death metal, grunge, shoegaze, rock/metal alternatif et industriel, hip hop etc.

La plupart des groupes devenus has-been ont donc dû faire des choix : certains ont persévéré dans leur style de prédilection quitte à essuyer des échecs, et d'autres ont muté, ont sacrifié leur identité pour ne pas sombrer. La tendance globale des groupes de thrash a globalement été de ralentir le tempo et d'assouplir leur propos pour atteindre une certaine accessibilité et ainsi élargir leur public. Un peu en avance sur tout le monde, METALLICA sort en 1991 son Black Album et touche le jackpot, en plus de déclencher une énorme polémique qui leur fera beaucoup de publicité. En 1992, paraît Countdown To Extinction, avec une pochette amputée de Vic Rattlehead, un son beaucoup plus sec et heavy, et un tempo bien ralenti. MEGADETH non plus ne fait plus de thrash, et leur public ne manquera pas de dire que Mustaine a encore tenté de battre les Met's sur leur terrain. Et pourtant, les deux disques n'ont pas grand chose en commun.

Les trois minutes de « Skin O'my Teeth » apportent une certitude : MEGADETH a changé dans son corps (structure conventionnelle : couplet / refrain etc. et progrès majeur au chant), son esprit (fini la violence et les démonstrations techniques) et son âme (la rage semble s'être évanouie). Exit les collages des albums précédents, Mustaine - contrairement à Hetfield et Ulrich récemment reconvertis dans la fabrique de tubes « bombastic » ultra heavy et taillés pour le live – a décidé de se mettre à écrire de vraies « chansons ». Avec des mélodies et tout et tout. Contre toute attente, il s'avère que Dave a un réel talent de songwritter.

Car ce Countdown To Extinction est une réussite artistique incontestable. Si, de par leur esprit plus simple et la diminution du nombre d'idées les composant, les onze morceaux ne méritent pas qu'on les décrive individuellement, il est évident que tous apportent une pièce à l'édifice. Les tubes ciselés avec intelligence se succèdent sans interruption (« Skin O'my Teeth », le classique « Symphony Of Destruction », « Sweating Bullets » bien vicieux, « High Speed Dirt »...), les power ballades sont brillantes comme jamais (« Foreclosure Of A Dream » et « Countdown To Extinction », formidables), et si « Psychotron » est un poil au- dessous du lot, il n'en demeure pas moins assez réussi.

On regrette bien sûr les formats alambiqués de « Holy Wars » ou « In My Darkest Hour » et la complexité instrumentale qui faisait un peu la marque de fabrique du groupe, mais la technique insolente des musiciens est toujours bien présente ! En témoignent les soli exceptionnels de la bonne moitié des compos (Friedmaaaaan), ou encore le thrashy « Ashes In You Mouth ». Les rythmiques sont plus simples, mais toujours percutantes.

En ayant lu les chroniques des précédents opus, vous avez sans doute remarqué ici par comparaison l'absence de superlatifs dont on abuse généralement pour Peace Sells ou Rust In Peace (génial, démentiel, époustouflant). Il faut bien le dire, avec ce revirement heavy, la musique de MEGADETH devient moins folle, moins délicieusement surprenante ou démonstrative et donc moins unique et passionnante. Cela n'enlève cependant pas ses qualités à un disque comme Countdown To Extinction qui conserve la puissance et la justesse de ses prédécesseurs tout en ajoutant un sens de la mélodie et un raffinement dont on n'aurait pas cru Mustaine capable. L'aspect émotionnel est également bien amplifié (déjà présent sur So Far). En ajoutant ça à l'absence manifeste de réel temps mort, on obtient un album extrêmement solide et cohérent.

Dave s'est également assagi dans la vie et c'est tant mieux. Il a arrêté sa consommation de substances illicites et le line-up de MEGADETH s'est enfin stabilisé. Le « countdown » est cependant enclenché et la descente inexorable du groupe vers la déchéance a déjà commencé. Mais en 1992 on nage toujours dans l'excellence et si certains – trop tournés vers le passé – en doutent, on se permet une comparaison avec le futur : un titre comme « Foreclosure Of A Dream » écrase la quasi-intégralité du répertoire de MEGADETH post-1994. Cela pousse à relativiser !

A lire aussi en HARD ROCK par KID66 :


ANATHEMA
Eternity (1996)
Dernière cuvée metallique des anglais




ANATHEMA
The Silent Enigma (1995)
Grand disque des Anglais, injustement oublié


Marquez et partagez





 
   KID66

 
  N/A



- Dave Mustaine (chant, guitare, grand patron)
- Dave Ellefson (basse, victime)
- Nick Menza (batterie, bon petit soldat)
- Marty Friedman (guitare, génie)


1. Skin O'my Teeth
2. Symphony Of Destruction
3. Architecture Of Aggression
4. Foreclosure Of A Dream
5. Sweating Bullets
6. This Was My Life
7. Countdown To Extinction
8. High Speed Dirt
9. Psychotron
10. Captive Honour
11. Ashes In Your Mouth



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod