Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells ... But W...
1988 So Far, So Good... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
1994 Youthanasia
  Train Of Consequences
  A Tout Le Monde
1995 Hidden Treasures
1997 Cryptic Writings
1999 Risk
2000 Capitol Punishment - The...
2001 The World Needs A Her...
  Behind The Music
2002 Rude Awakening
  Rude Awakening
2004 The System Has Failed
2005 Greatest Hits: Back To T...
2006 Arsenal Of Megadeth
2007 United Abominations
  That One Night Live: Liv...
  Warchest
2009 Endgame
2010 Rust In Peace Live
  Rust In Peace Live
2011 Th1rt3en
2013 Super Collider
2016 Dystopia
2019 Warheads On Foreheads
 

- Style : Slayer, Annihilator, Anthrax
- Style + Membre : Metallica, Testament

MEGADETH - Youthanasia (1994)
Par CHIPSTOUILLE le 25 Janvier 2022          Consultée 574 fois

Episode IV - Un nouvel espoir

Juin 1994, un pote me prête son baladeur et, pour la première fois de ma vie, j’écoute du Metal. Je suis encore capable de vous dire que la cassette était calée au milieu de "The Thing That Should Not Be" et que j’ai eu le temps d’aller jusqu’au début de "Leper Messiah". C’était Master of Puppets de METALLICA. Cette musique-là est faite pour moi. Mais la cassette n’est pas à lui. C’est le Black Album qu’il va être en mesure de me prêter. J’en ferai une copie, avant de l’écouter en boucle tout l’été (1). Juste avant la rentrée, j’achète Kill ‘em All en CD. Ça fuse à toute allure, c’était vraiment fait pour moi. Mais qui peut bien être ce 'D. Mustaine' crédité sur 4 des 10 morceaux ?

A côté de METALLICA, je cherche à en découvrir plus. Mais à l’exception d’IRON MAIDEN que je vais apprécier malgré son chanteur, je fais 'chou blanc'. Faut dire que ça a tendance à gueuler fort dans le micro en 1994 : MACHINE HEAD, PANTERA, SEPULTURA, SLAYER sont les groupes que l’on s’acharne à me conseiller. Personne ne chante là-dedans. Axl Rose ne fait que geindre tout le temps. De toutes façons, j’ai choisi mon camp, celui de METALLICA, il ne pourra en être autrement (2). Dans la cour de récré, on n’est que 2 à en écouter comme des damnés.

Pour me renseigner, j’achète un magazine, un Hard Force. Un groupe retient mon attention, MEGADETH. C’est un peu nul, comme nom. Ils sont interviewés à l’occasion de leur nouvel album, Youthanasia. On nous fait part de discordes réglées au sein du groupe. Le chanteur, guitariste et leader, s’appelle Dave Mustaine. A priori, ça n’a pas l’air de toujours rigoler avec lui. Est-ce le même Mustaine que celui de Kill’em All ? En 1994, cela fait des plombes que les journalistes ne s’embêtent plus à raconter l’histoire que tout le monde connaît déjà depuis longtemps. Sauf moi. Dans ma cambrousse, je suis comme un con avec ma question. Internet n’existe pas. Non, ce n’était vraiment pas mieux avant.

Mais comme le gros de mes découvertes me déçoit, je poursuis et boucle sur METALLICA. Vient donc le tour de Ride The Lightning. 'Mustaine' encore ? Il doit être bien sympa, ce gars, pour leur filer un coup de main à la composition. Mais un nom pareil, ça ne peut pas être qu’une coïncidence. Je ne sais plus à quel moment exact ma suspicion s’est transformée en certitude. Ce dont je me souviens, c’est que 3 ans plus tard, en 1997, j’ai fini par me lancer à l’aveugle, avec l’achat de Youthanasia. Trois ans pour enfin se lancer, c’était vraiment un nom de groupe à la con. En plus, Death, ça ne s’écrit pas comme ça. Je n’ai donc presque aucun a priori avant de lancer le disque pour la première fois.

Et la lumière fut.

"Addicted to Chaos" est ma nouvelle chanson préférée. Youthanasia sonne comme le Black Album que j’ai réécouté en boucle à un point pathologique. Enfin un groupe au niveau, enfin de beaux riffs à la guitare, de beaux soli posés et un mec qui sait chanter, sans me péter les noix à hurler ou courir après des aigus que je n’ai pas envie qu’il atteigne ! Oui, Dave Mustaine sait chanter. Sur cet album, il a peut-être un timbre de canard, mais il a bossé sa voix, il articule (c’est parfaitement intelligible), il allonge les voyelles, et c’est mélodique. MEGADETH, sur Youthanasia, c’est un groupe de Metal avec un chanteur. Aussi curieux, a posteriori, que cela puisse paraître. Ça ne durera qu’un temps, à peine 4 albums. Youthanasia était le premier du lot. J’ai envie de pleurer tellement c’est beau.

Avec le temps, j’ai découvert le phénomène. Je n’ai jamais vu quelqu’un se contredire autant. Quel est le message de Dave Mustaine et de MEGADETH, au bout du compte ? Il aime la politique, nous en colle sur le tapis à toutes les sauces (3), mais comme c’est une vraie girouette, que retenir de tout cela ? Sa carrière n’a été que motivée par la haine et un désir croissant de vengeance. Une course sans fin vers une gloire qu’il ne pourra jamais dépasser du fait, a minima, de son retard sur la ligne de départ. Le seul point sur lequel MEGADETH est parvenu à dépasser METALLICA est le nombre de sorties d’albums. Youthanasia est celui avec lequel il y est parvenu. Pendant que les autres n’en finissaient plus de faire le tour du monde, MEGADETH a été obligé de se remettre en studio pour faire bouillir la marmite. A l’image de IRON MAIDEN sur Fear of the Dark, MEGADETH a donc suivi la tendance en cherchant à faire son Black Album. Ce qu’il a dû être malheureux ce Dave, au fond de lui ! Toutes ces années, à toujours courir après ses meilleurs ennemis ! Jusqu’à en venir à la tendance qu’ils avaient définie. Ses excès nous ont donné deux groupes majeurs et des albums magnifiques, qui s’en plaindra ? Période Youthanasia, le bougre avait donc, il semblerait, mis un peu d’eau dans son vin. Côté drogues, allez savoir ?

L’accalmie se reflète donc dans une musique gagnant en maturité et en mélodie ce qu’elle perd en hargne et en technique. Profitez-en bien, ça ne dure qu’un temps. Il se pourrait même bien que Youthanasia ait été l’occasion d’un premier bilan, compte tenu du propos de l’excellente "Victory". L’exercice de style reprend d’anciens titres de MEGADETH dans son texte. Il en profite pour leur piquer un peu de leur énergie. Vous trouverez toujours des indécrottables du thrash pour vous expliquer que MEGADETH, c’était mieux dans les années 80. Mais dans les années 90, c’était juste différent, et c’était de même excellent.

Youthanasia n’a qu’un seul problème, deux ou trois chansons en trop. Lesquelles ? En 25 ans d’écoutes acharnées, je n’ai toujours pas élucidé ce mystère. Hors de question de virer "A tout le monde", cette balade magique et inconcevable pour MEGADETH, ne serait-ce qu’un album plus tôt. Pas touche non plus à la superbe ouverture "Reckoning Day", à "Addicted to Chaos" donc et "Victory". Mais pour les autres ? Il y a toujours un bon refrain, un bon riff, un bon solo et cette touche lumineuse propre au groupe. On s’en voudrait de jeter la moindre parcelle à la poubelle. Dans un autre univers, dans les années 90, MEGADETH a sorti un album supplémentaire, fait de ces deux ou trois chutes studio, des meilleurs titres de l’EP Hidden Treasures, et d’autres qui ont été disséminés çà et là sur les singles de la période (4), revus et corrigés pour l’occasion. Il a une autre gueule que Th1rt3en, pour sûr. Cet album imaginaire est excellent, au même titre que Youthanasia.

(1) Je me rendrai compte quelques années plus tard, en achetant enfin le CD, que cette copie était incomplète. "The Struggle Within" ? Meilleur single de tous les temps !
(2) Guéguerre débile de cours de récré, vous en conviendrez. Je vous rassure, j’ai rattrapé mon retard et changé d’avis avec Appetite For Destruction et Chinese Democracy depuis.
(3) Copyright Alexandre Astier
(4) On retrouve donc l’excellente "Millenium of the Blind" et quelques bonus dans l’édition remixée de 2004.

A lire aussi en METAL par CHIPSTOUILLE :


MEGADETH
The System Has Failed (2004)
Et à la fin, il meurt. Au début aussi, d'ailleurs.




OPETH
Pale Communion (2014)
Adulescence


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Dave Mustaine (chant, guitare électrique)
- Nick Menza (batterie)
- Dave Ellefson (guitare basse)
- Marty Friedman (guitare électrique)


1. Reckoning Day
2. Train Of Consequences
3. Addicted To Chaos
4. A Tout Le Monde
5. Elysian Fields
6. The Killing Road
7. Blood Of Heroes
8. Family Tree
9. Youthanasia
10. I Thought I Knew It All
11. Black Curtains
12. Victory



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod