Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL / POWER POP  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells ... But W...
1988 So Far, So Good... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
1994 Youthanasia
  Train Of Consequences
  A Tout Le Monde
1995 Hidden Treasures
1997 Cryptic Writings
1999 Risk
2000 Capitol Punishment - The...
2001 The World Needs A Her...
  Behind The Music
2002 Rude Awakening
  Rude Awakening
2004 The System Has Failed
2005 Greatest Hits: Back To T...
2006 Arsenal Of Megadeth
2007 United Abominations
  That One Night Live: Liv...
  Warchest
2009 Endgame
2010 Rust In Peace Live
  Rust In Peace Live
2011 Th1rt3en
2013 Super Collider
2016 Dystopia
2019 Warheads On Foreheads
 

- Style : Slayer, Annihilator, Anthrax
- Style + Membre : Metallica, Testament

MEGADETH - The System Has Failed (2004)
Par CHIPSTOUILLE le 7 Février 2022          Consultée 413 fois

MEGADETH est mort en 2002. Dave Mustaine se serait endormi sur une chaise et coincé le bras, provoquant ainsi des lésions à son nerf radial. Le leader en ressortit infirme et incapable de jouer de son instrument favori (1). S'ensuivirent des licenciements en masse. Il fallait au moins ça pour que David 'Junior' Ellefson finisse par quitter le navire (une première fois).

Après de longues séances de rééducation au cours de l'année suivante, Dave Mustaine parvint à retrouver l’usage de son bras. Un premier album solo aurait dû suivre, sur lequel Jimmie Lee Sloas et Vinnie Coaluta vinrent l’épauler. Dave Mustaine fut interrompu dans son travail par les remasters et remix de 8 de ses albums (dont celui de MD.45), sortis en 2004. Ce travail de fond, même s’il n’est pas au goût de tout le monde, donna tout de même l’occasion au chef de troupes de se replonger en détail dans son passé. Nouveaux soli, parties de guitares réenregistrées, parties vocales renouvelées, l’artiste trouva là de quoi bien s’exercer.

Mais MEGADETH avait, avant sa dissolution, signé un contrat avec Sanctuary Records qui prévoyait un dernier album (2). Lorsqu’il fut temps pour Dave Mustaine de reprendre son projet, la maison de disque se rappela à son bon souvenir. Ce qui suffit, ou tout du moins c’est ce que l’on nous a raconté, à le convaincre de rempiler avec MEGADETH. La plupart des anciens furent rappelés avant, pendant ou après l’enregistrement de cet album, peu importe. Junior et Marty Friedman étaient occupés à de nouveaux projets. Nick Menza fut recalé pour problème de drogues. Le line-up de The System Has Failed n’est de toutes façons constitué que de musiciens de sessions.

La plus grosse surprise de cet album est le retour de Chris Poland aux affaires, guitariste des débuts ayant officié sur le très apprécié Peace Sells… But Who’s Buying ?. Son jeu que d’autres relient aux mouvements Fusion ou Jazz possède un je-ne-sais-quoi de folie, qui n’hésite pas à transgresser les codes de l’harmonie. En découlent des dissonances qui expliquent probablement pourquoi, contrairement à beaucoup, je ne place pas Peace Sells, malgré tout le bien que je pense de lui, dans le top 3 des albums du groupe. Si le refrain de "Of Mice and Men" sonne un peu bruitiste, après tout, c’est un peu de sa faute à lui. Côté chant, c’était pourtant au top. Notez que le line-up n’est pas clairement décrit dans le livret de cet album. Pour ceux qui souhaitent entendre Chris Poland davantage s’exprimer, on leur rappelle que ce MEGADETH-là était en premier lieu un projet solo.

Chris Poland étant de la partie, on en revient aux intentions de Dave Mustaine avant l’enregistrement de Risk. The System Has Failed est, en toute probabilité, l’album entre Peace Sells et Cryptic Writings dont l’idée avait germé quelques années auparavant. Nous n’utiliserons pas non plus le terme 'mi-chemin' ou 'moitié' car la balance penche très franchement en faveur du plus récent. Prise de Risk minimum cette fois-ci donc, nous avons affaire à un album-compilation. Chris Poland intervient avec parcimonie afin de donner un peu de sel à la mixture. Elle aurait sans doute manqué de variété sans son apport, majoritairement qualitatif sauf exception déjà relevée.

On retrouve un équilibre fragile, mais très réussi, entre des titres énergiques s’apparentant au Thrash des origines ("Kick the Chair", "Blackmail the Universe", "Back in the Day") et d’autres plus axés Power Pop, comme "Die Dead Enough" ou "The Scorpion". Fort heureusement, Dave Mustaine, la tête encore dans son remixage, s’est rappelé qu’il savait chanter. La mixture est parfois même bien mélangée avec succès, comme avec l’excellente "Tears in a Vial". Rappelons tout de même que Cryptic Writings savait déjà faire tout aussi bien, voire mieux (cf "Use the Man").

Parlons alors de "Shadow of Deth" sur lequel on trouve un psaume. On ne va pas de nouveau s’étaler en longueur sur les révélations mystiques de Dave Mustaine. Le titre nous est donc… psalmodié. La guitare en fond n’est pas inintéressante, mais ce titre aux allures introductives aurait bénéficié d’un enchaînement plus brillant. Ce que la brève "I know Jack" parvient à réaliser avec "Back in the Day". On constate donc l’existence de titres faisant office de rampes de lancement, qui tombent à plat quand le spectacle n'assure pas derrière.

En effet, avant d’arriver à la fin, le flacon d’ivresse se renverse. "My Kingdom" est un avant-goût de ce que vont nous infliger les 4 albums suivants en excès. Un échec total, aussi bien sur le plan mélodique, technique que rythmique. MEGADETH ne chante plus, MEGADETH ne joue plus. Fort heureusement pour cet album, seule la fin est ainsi gâchée.

The System Has Failed était un album de transition, une sorte de synthèse de tout ce qui a précédé. Il ne pouvait être trop technique, du fait du rétablissement encore récent du patron. Il nous ravit grâce à ses mélodies et son inspiration. On se serait passé de cet échantillon annonciateur de mauvaises nouvelles en conclusion. Cela fait tout de même deux albums consécutifs qui ratent ainsi leurs sorties de piste. Ça sentait le sapin. On n’avait pas voulu entendre les avertissements des plus sceptiques. On aurait dû se méfier.


(1) J’ai toujours été très sceptique sur cette version officielle de l’histoire (qui semble, d’ailleurs, avoir été modifiée depuis sa version initiale). Pas que je doute de la véracité des faits exposés, mais j’ai l’impression qu’on nous cache une partie de la causalité de ceux-ci. Qui s’endort sur une chaise ainsi au point de s’endommager le bras ? Je ne peux m’empêcher de penser que si Mustaine avait alors fait une rechute, et qu’il ne devait cet incident qu’aux paradis artificiels, il aurait trop honte pour admettre la vérité.
(2) En plus de The World Needs a Hero et The System Has Failed, MEGADETH a également sorti son premier live Rude Awakening ainsi qu’une compilation contractuelle, Still Alive…And Well ? , au résultat bien maladroit. D'autant plus que Capitol, maison de disque précédente, avait l’air bien décidée à nous sortir des best of en série au cours de ces mêmes années...

A lire aussi en METAL par CHIPSTOUILLE :


IRON MAIDEN
Killers (1981)
Attack of Killers' B's




IRON MAIDEN
Powerslave (1984)
40 siècles d'histoire les contemplent


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Dave Mustaine (chant, guitare électrique)
- Chris Poland (guitare électrique)
- Jimmy Lee Sloas (guitare basse)
- Vinnie Colaiuta (batterie)


1. Blackmail The Universe
2. Die Dead Enough
3. Kick The Chair
4. The Scorpion
5. Tears In A Vial
6. I Know Jack
7. Back In The Day
8. Something That I Not
9. Truth Be Told
10. Of Mice And Men
11. Shadow Of Deth
12. My Kingdom



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod