Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Prends Pas Ton Flingue
1979 Trust
1980 Repression
1981 Marche Ou Creve
1983 Trust Iv
1984 Rock'n'roll
1988 Paris By Night
1989 En Attendant
1992 Live
1996 Europe Et Haines
1997 A Live - Tour 97
2000 Ni Dieu Ni Maître
2001 Tribute To Trust
2006 Soulagez-vous Dans Les U...
  Soulagez-vous Dans Les U...
2008 13 à Table
2018 Dans Le Même Sang
 

- Membre : Iron Maiden

TRUST - Europe Et Haines (1996)
Par NESTOR le 23 Juin 2018          Consultée 404 fois

Après deux split et une reformation avortée et aussi éphémère que décevante en 1996, l’avenir de TRUST semblait se conjuguer au passé. Pourtant, le groupe nous revient avec un line-up tout neuf et une campagne de communication des plus musclées. Douze années se sont écoulées depuis le dernier album décent du groupe (Rock ‘n Roll en 1984) et au regard de l’entente régnant entre NONO et BERNIE, nous sommes alors en droit de craindre le pire.
La nouvelle formation donne tout de même quelques signes d’espoir. Le groupe est allé chercher David JACOB, l’excellent bassiste de P-VIBES (groupe qui de ce fait en restera malheureusement au stade de la démo), et Nirox JOHN, ex BANDITS. Cet apport de sang neuf se ressent tout au long de cet album qui s’affranchit totalement du passé du groupe pour explorer de nouveaux horizons.
Le ton général est à l’apaisement musical, le groupe privilégiant désormais un univers oscillant entre rock et blues, au détriment du hard rock de ses débuts. La production est époustouflante de puissance et de nervosité avec un son clair, fort et dynamique. La voix de BERNIE est mixée en avant et son phrasé éclabousse l’album de sa gouaille et de sa passion. Nono est plus discret. Si le son de guitare est tranchant et efficace, ses interventions sont bien plus sobres que dans le passé. Ce sera le cas dans tous les albums à venir de TRUST jusqu’à 13 à Table. Il n’y a guère que lors des deux intermèdes musicaux, "Merci West" et "La Tounga", qu’il nous rappelle à quel point il est un Monsieur de la guitare. Les petits nouveaux s’en tirent bien et assument honnêtement leur part du travail. Il est un peu dommage qu’ils n’aient pas été plus et mieux utilisés, notamment David JACOB dont le groove et la technique préfiguraient l’orientation que TRUST allait prendre 10 ans plus tard.

Avec du recul, la quasi-unanimité des mauvaises critiques de la presse de l’époque semble bien injustifiée. Certes, TRUST n’a pas accouché d’un nouveau Répression (l’orientation prise par le groupe dès son quatrième album, ne laissait d’ailleurs aucun doute sur le sujet), mais a fait le choix de moderniser son propos en proposant des titres contemporains et variés avec toujours des paroles acides et acerbes.
Dès "On Lèche, On Lâche, On Lynche", le ton est donné. Cet excellent titre efficace et entraînant est rehaussé par des paroles mettant en exergue les travers de la nature humaine. L’heure est moins à la rage et à la contestation, mais plus aux constats amers et à la désillusion ("Ailleurs", "Europe & Haine", "Le Temps Efface Tout").
Les talents de compositeurs de NONO et BERNIE s’expriment de belle manière au travers des plus intimistes "Elle Disait" et "Tous Ces Visages".
Si ce Europe & Haine ne propose pas des tubes de la trempe d’un "Antisocial", il n’en contient pas moins d’excellents titres qui deviendront des classiques live du groupe, à l’image de "Reac Prendre A Vivre", "On Lèche, On Lâche, On Lynche" ou "Europe & Haine". Prouvant également qu’il a toujours le sens de la phrase choc, de la formule imparable.
L’accueil du public, bien alimenté par une promotion des plus efficaces, est très bon puisque l’album finit disque d’Or. Même sans la fougue et la hargne de ses débuts, le groupe réussit encore à proposer un disque de très bonne tenue dont les seuls défauts semblent être plus des partis pris que des carences. Aux nombre de ces éventuelles déception, on peut citer la rareté des soli et le côté moins agressif des vocaux.
On pourra toutefois regretter la présence de titres « ultimes » et imparables, d’hymnes que TRUST savait si bien concocter dans les années 80 et également la sobriété assez surprenante de NONO.

Europe & Haine présente un excellent compromis entre les espoirs fous de voir le groupe nous pondre un nouveau Répression et la crainte réelle de le voir se fourvoyer dans un nouveau désastre à la En Attendant (1988).
Presque contre toute attente, au milieu des années 90, la légende est encore vivante.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Trust Iv (1983)
Bon album, à l'orientation grand public déroutante




TRUST
Trust (1979)
Les débuts d’un futur très grand.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Bernie Bonvoisin (chant)
- David Jacob (basse)
- Nirox John (batterie)
- Norbert 'nono' Krief (guitares)


1. On Lèche, On Lâche, On Lynche
2. Tout Ce Qui Est Bon Est Mal
3. J'ai Vu Dieu
4. Ailleurs
5. Elle Disait
6. Lutter Sans Cesse
7. Merci West
8. Fais Où On Te Dit De Faire
9. Tous Ces Visages
10. Ça Vient Ca Meurt
11. La Tounga !
12. Reac Prendre A Vivre
13. Tout Cela Etait-il Prévu ?
14. Princess Sarah
15. Le Temps Efface Tout
16. Guerre Civile
17. Europe & Haines



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod