Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Prends Pas Ton Flingue
1979 Trust
1980 Repression
1981 Marche Ou Creve
1983 Trust Iv
1984 Rock'n'roll
1988 Paris By Night
1989 En Attendant
1992 Live
1996 Europe Et Haines
1997 A Live - Tour 97
2000 Ni Dieu Ni Maître
2001 Tribute To Trust
2006 Soulagez-vous Dans Les U...
  Soulagez-vous Dans Les U...
2008 13 à Table
2018 Dans Le Même Sang
 

- Membre : Iron Maiden

TRUST - Rock 'n Roll (1984)
Par NESTOR le 26 Avril 2018          Consultée 490 fois

Quel est le point commun entre TRUST et Jean-Jacques GOLDMAN ? L’album Rock'n Roll, et plus précisément le titre "Serre Les Poings" que ce dernier a composé. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la bande à Bernie et à Nono a fait appel à l’usine à tubes qu’est alors J.J. GOLDMAN (en passe de sortir l’album Non Homologué qui ne comprendra pas moins que "Je Te Donne", "Pas Toi" et "Je Marche Seul") pour composer un des titres de leur cinquième album. Etonnant pour un groupe qui a su, par le passé, faire la preuve de sa créativité et de sa capacité à composer de véritables hymnes.

Difficile de dire si cette collaboration est née de la volonté du groupe de varier son propos, d’une tentative d’élargir son audience et de renouer avec le succès commercial rencontré avec l’album Répression, ou bien tout simplement d’une réunion basée sur une estime réciproque. Toujours est-il que cette participation est d’autant plus inattendue qu’aucune mention du travail effectué par J.J. GOLDMAN sur ce titre n’apparaît dans les crédits du disque.

Force est de constater que le premier morceau, "Chacun Sa Haine" incite toutefois à privilégier la thèse de la recherche d’un nouveau succès grand public. En effet, ce titre, par ailleurs assez quelconque, ne recèle aucune trace de cette intensité et de cette hargne que TRUST exprimait pourtant si bien. Le chant est plat et sans passion, le texte est insipide et à la limite du compréhensible, les guitares sont très sages, bref le constat est assez amer.

Heureusement, ce titre n’est pas représentatif de l’album, et la suite est d’un tout autre acabit. Dès "Mongolo’s Land" on retrouve un groupe inspiré et efficace. Sur les 9 morceaux qui composent ce Rock ‘n Roll, on peut considérer que 4 à 5 d’entre eux sont d’un très bon niveau. Le précité "Mongolo’s Land", "Paris", "Surveille Ton Look", qui fera l’objet d’un ré-enregistrement sur l’album 13 A Table, "I Shall Return" et, dans une moindre mesure, le très FM "Avenir". On peut toutefois regretter la production sans relief qui prive ces titres de ce « petit plus » qui transforme un très bon morceau en incontournable. C’est notamment le cas de "Mongolo’s Land", ampoulé par des claviers dispensables, et "I Shall Return" qui seront présentés sur plusieurs scènes du Sud Est de la France lors de la tournée pré Bercy 1998, dans des versions autrement plus efficaces. Le morceau « phare » de l’album, « Serre Les Poings », est plus étonnant que mauvais. Difficile en effet d'associer TRUST avec ces nappes de synthé et ces refrains bien gentils même si le morceau est agréable et entêtant. Cette orientation « FM » est assez marquée sur l’album puisqu'avec le très quelconque « Rock ‘n Roll Star » et « Avenir », ce n’est pas moins d’un tiers des chansons qui sont dans ce registre.

Bien difficile de dire à qui l’on doit attribuer cette nouvelle orientation musicale. Celle-ci ne semble pas provenir d’Yves "Vivi" Brucot qui prend de plus en plus d’importance dans le groupe ; il chante un passage entier du titre "Paris" et il compose la musique de deux des meilleurs morceaux "I Shall Return" et "Surveille Ton Look". Est-ce un souhait du duo qui règne sur le groupe ? Nono apparaît un peu effacé sur cet album, au même titre que son comparse, Bernie, dont la voix est bien sage et les textes très inégaux.

Toujours est-il que si Idéal était un peu bancal, mais sans plus, cet album est le premier réel faux pas du groupe. La faute en revient en autre à une production bien plate et à des compositions d’un niveau trop inégal. Mais surtout, il manque cette rage, cette urgence, cette passion qui ressortaient jusqu'alors de tous les albums de TRUST. Ne jetons toutefois pas le bébé avec l’eau du bain, il reste de très bons passages sur ce disque, et ce n’est qu’au regard de la qualité exceptionnelle de ses prédécesseurs que l’on peut se permettre ce jugement sévère.

Le sentiment général est que, à l’exception de certains textes, le fond est là mais que la forme manque considérablement de consistance. Impression renforcée par l’écoute des excellentes versions des morceaux de Rock ‘n Roll enregistrées en live. Que ce soit sur l’EP En Attendant, sur le live Paris By Night, ou bien sur le live enregistré dans les studios de RMC en septembre 1988. Clairement, au regard du potentiel de TRUST, ce Rock ‘n Roll est bien mal nommé et laisse une légère amertume dans la gorge.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Dans Le Même Sang (2018)
L’album de la rédemption ?




TRUST
Trust (1979)
Les débuts d’un futur très grand.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Bernie Bonvoisin (chant)
- Farid Medjane (batterie)
- Norbert 'nono' Krief (guitares)
- Yves 'vivi' Brusco (basse)


1. Chacun Sa Haine
2. Mongolo's Land
3. Paris
4. Les Notables
5. Avenir
6. Serre Les Poings
7. I Shall Return
8. Rock 'n Roll Star
9. Surveille Ton Look



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod