Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1979 1 Trust
1980 1 Repression
1981 1 Marche Ou Crève
1983 1 Trust IV
1984 1 Rock 'N Roll
1996 Europe Et Haines
2000 Ni Dieu Ni Maître
2008 13 A Table
2018 Dans Le Même Sang
2019 Fils De Lutte
2022 Propaganda

E.P

1988 En Attendant

SINGLES

2022 Tout Ce Qui Nous Separe

ALBUMS LIVE

1988 Paris By Night
1997 A Live
2006 Soulagez-Vous Dans Les Urnes
2009 Trust A L'Olympia

COMPILATIONS

1993 The Backsides

COFFRETS

2020 Recidiv
 

1978 Prends Pas Ton Flingue
1979 Trust
1980 Repression
1981 Marche Ou Creve
1983 Trust Iv
1984 Rock'n'roll
1988 Paris By Night
1989 En Attendant
1992 Live
1996 Europe Et Haines
1997 A Live - Tour 97
2000 Ni Dieu Ni Maître
2001 Tribute To Trust
2006 Soulagez-vous Dans Les U...
  Soulagez-vous Dans Les U...
2008 13 à Table
2018 Dans Le Même Sang
2019 Fils De Lutte
2020 Re.ci.div - Session 1
  Re.ci.div - Session 2
  Re.ci.div - Session 3
2022 Propaganda
 

- Style : Vulcain
- Membre : Iron Maiden
- Style + Membre : Bernie Bonvoisin

TRUST - Propaganda (2022)
Par NESTOR le 14 Octobre 2022          Consultée 1872 fois

Depuis sa troisième reformation en 2006, force est de constater que TRUST marche sur l’eau et que le groupe nous propose des albums de grande qualité. Une performance que je trouve vraiment impressionnante. En effet, il n’est pas évident de concilier le poids du passé, surtout lorsque, comme c’est le cas de TRUST, ce passé est si pesant, et l’évolution naturelle de musiciens qui, pour certains, ont plus de quarante ans de carrière derrière eux.
Comparaison n’est pas raison, mais à mon sens, les trois derniers albums de TRUST 13 à table (2008), Dans le même sang (2018) et Fils de lutte (2019) ont pleinement leur place au sein du panthéon des disques marquants du groupe, et peuvent rivaliser sans rougir avec leurs trois premiers opus.
Qu’en est-il de ce Propaganda ?

Premier constat, on ne retrouve pas toujours l’esprit foncièrement Hard-Rock qui habitait les derniers albums du groupe. En effet, dans ce dernier disque en date, TRUST varie les styles, se frottant au Blues, avec l’excellent "Petite elle", au Soul-Rock avec "La première pierre", au Rock avec le non moins excellent "Les vagins impatients", au Blues-Rock avec "Ma vie". Une variété de ton assez heureuse.
Second constat, les premières écoutes laissent penser que l’album est essentiellement orienté vers les voix. En effet, les morceaux regorgent de chœurs féminins, à la couleur très Soul, et le chant de Bernie se fait très présent. Inversement, les guitares apparaissent peu démonstratives, presque peu présentes. Enfin, il serait plus juste de dire qu’elles sont bien présentes, mais elles le sont surtout aux travers de solos, comme c’est le cas de "Vagins impatients", de "Le jour se lèvera" ou bien de "La première pierre", qu’au travers des rythmiques. A l’exception notable de "Tout ce qui nous sépare", à la rythmique, basse incluse, très typée AC/DC.
Pourtant, au fil des écoutes, le nombre, la qualité et la finesse de ses solos s’imposent à nous et nous obligent à admettre que Propaganda est également un album de guitares. De guitares bougrement performantes et travaillées.
De fil en aiguille, il apparaît que l’ensemble de l’album est à l’unisson. Que ce soit au travers de la basse de David 'P-Vibes' Jacobs, qui se substitue parfois savoureusement aux guitares rythmiques, ou bien via Christian Dupuy qui nous régale de ses belles parties de batterie bien nerveuses sur "Le jour se lèvera". Ce Propaganda s’avère être un disque très travaillé, à la densité assez impressionnante. Cela explique certainement pourquoi il est moins immédiat, moins évident, que ses prédécesseurs. Pourquoi il nécessite un peu plus d’attention pour en saisir toutes les saveurs et subtilités. Pour admettre, au final, que le groupe ne s’est pas moqué de nous et nous a proposé un produit plus que sérieux et susceptible de durer dans le temps.
Bon, tout n’est pas exempt de reproche, et j’émets des réserves sur certains textes. En effet, certaines paroles apparaissent bien obscures, Bernie se faisant un plaisir à aligner les phrases qui ne s’enchaînent pas toujours avec une logique évidente. A tel point qu’il est parfois bien ardu de comprendre son propos, comme cela peut être le cas avec "Dimanche au bord du gouffre". On ne peut ni incriminer sa diction, presque parfaite, ni la production, menée de main de maître par le sorcier du son, Mike FRASER (AC/DC, AEROSMITH, METALLICA, VAN HALEN, RUSH…). Il s’agit donc du parti-pris délibéré de se montrer un peu plus obscur que par le passé. Des paroles un peu moins ambiguës et impénétrables auraient certainement rendu Propaganda un peu plus accessible et immédiatement efficace.

Mais, au final, nous tenons là un album qui, une fois de plus, allie avec bonheur les origines du groupe et la volonté de ses musiciens d’explorer des univers plus originaux pour eux. L’usage des chœurs Soul, la montée en puissance de la basse, la qualité des arrangements contribuent à faire de Propaganda, si ce n’est un nouveau classique, du moins un album très solide.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


EXTREME
Rise (2023)
Quel retour !!!




TRUST
Trust (1979)
Les débuts d’un futur très grand.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Bernie Bonvoisin (chant)
- Norbert Krief (guitare)
- David Jacob (basse)
- Izo Diop (guitare)
- Christian Dupuy (batterie)


1. Cette Prière Sur Tes Lèvres Et Ce Sang Sur Tes Mai
2. Tout Ce Qui Nous Sépare
3. La Première Pierre
4. Salaud D'pauvre ?
5. Les Vagins Impatients
6. Dimanche Soir Au Bord Du Gouffre
7. Le Jour Se Lèvera
8. Petite Elle
9. Ce Que Tu Donnes
10. Le Conteur
11. L'europe Des 27
12. Ma Vie



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod