Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Prends Pas Ton Flingue
1979 Trust
1980 Repression
1981 Marche Ou Creve
1983 Trust Iv
1984 Rock'n'roll
1988 Paris By Night
1989 En Attendant
1992 Live
1996 Europe Et Haines
1997 A Live - Tour 97
2000 Ni Dieu Ni Maître
2001 Tribute To Trust
2006 Soulagez-vous Dans Les U...
  Soulagez-vous Dans Les U...
2008 13 à Table
2018 Dans Le Même Sang
 

- Membre : Iron Maiden

TRUST - Soulagez-vous Dans Les Urnes (2006)
Par NESTOR le 29 Juillet 2018          Consultée 205 fois

Après une énième séparation, TRUST renaît de ses cendres en 2006 via un album live, alors que leur dernier disque en date Still A Live était déjà un disque enregistré en public ! La carrière du groupe est si chaotique que l’on peine à savoir sur quel pied danser. Devons-nous nous féliciter de voir ces musiciens n’ayant plus rien à prouver se reformer pour essayer de nous faire à nouveau vibrer, ou bien devons-nous bouder un retour qui pourrait apparaître plus mercantile que passionné ?
A dire vrai, avec TRUST, difficile de savoir quoi penser. Le mieux est alors de faire fi de l’environnement de ce disque et de se concentrer sur le contenu.

Enregistré, et surtout filmé, lors du concert exceptionnel que le groupe a donné au Festival des Terre-Neuvas en juillet 2006, cet album est le pendant sonore du DVD sorti préalablement. Soulagez-Vous Dans Les Urnes nous permet de retrouver un des line-up historiques de TRUST : Bernie au chant, Nono aux guitares, Vivi BRUSCO à la basse, Farid MEDJANE à la batterie, et un petit nouveau, Ismalia « Isop » DIOP à la guitare et aux programmations.

L’album est composé de douze titres live et de trois inédits. Côté Live, rien de bien surprenant ; comme d’habitude avec TRUST, le son est énorme et l’ambiance est du même tonneau. Le groupe est en excellente forme et rien ne permet de mettre en doute la passion qui semble l’animer sur scène. Le choix des titres est par contre très décevant. A l’exception de "Palace", "Par Compromission", "Fatalité" et "Au Nom De La Race", on ne retrouve là que des morceaux déjà présents sur Still A Live. Quel peut être l’intérêt d’une énième version de "Antisocial" en 2006 ? Que ce morceau soit interprété en concert paraît normal, mais est-il bien judicieux de privilégier celui-ci au détriment d’autres titres moins exposés ?
On peut toutefois noter la présence d’un medley fort sympathique, qui tourne autour des titres "Préfabriqué", "Elite" et "Bosser 8 Heures". Et ce même s’il se dit que ce medley serait issu d’un montage en studio. N’ayant pas visualisé la version DVD (qui contient un autre medley, ainsi qu’une version de "Sors Tes griffes"), je ne suis pas à même de confirmer cela.

Au niveau des inédits, le constat est également assez contrasté. Leur présence sur cet album live serait due à la volonté de leur maison de disque qui souhaitait différencier la sortie en CD de celle en DVD. Sur ces trois morceaux, le niveau est très hétéroclite, mais en aucun cas on ne retrouve les frissons des joyaux d’antan. Comme 25 ans plus tôt avec l’adjonction de parties de saxo et de piano, l’innovation est toujours au rendez-vous, et cette fois ci ce sont des loops et des programmations qui se chargent de surprendre l’auditeur.
"Chaude Est La Foule", probablement le morceau dans lequel le mélange Rock / Sample est le moins bien géré, déboule avec des chorus de guitares bien percutants, limite industriels. La suite renforce ce sentiment de modernité avec l’intégration de samples et de sonorités diverses. Si le titre dispose d’un excellent groove et d’un son énorme, les samples et loops n’apportent pas grand-chose. Le « chant » de Bernie, si l’on peut encore parler de chant, est plutôt du style parlé. Mais, même si le morceau lorgne dangereusement la variété la moins noble, la voix reste exceptionnelle et fait plus qu’illusion.
"La Mort Rôde" est le titre où modernité et rock traditionnel se marient de la manière la plus harmonieuse. Ce mid-tempo possède une ambiance particulière. Le chant est très bon, dommage qu’il soit au service de paroles aussi « faciles ».
Le dernier morceau, "Sarkoland... La France Tu l'Aimes Ou Tu La Quittes", oscille entre la démagogie facile et la réussite musicale. Si c’est le titre le plus proche du TRUST classique, il n’y a toutefois pas de quoi casser trois pattes à un canard. La montée en puissance est cependant très jouissive, et les musiciens semblent bien présents.

Au final ce disque est une relative déception. La partie Live n’apporte pas grand-chose de neuf et les inédits manquent de passion et de tripes. Alors certes, le packaging est très bien fait avec notamment un livret très réussi, mais soyons honnête, est-ce suffisant ? Sommes-nous en droit d’être plus exigeant avec TRUST, d’attendre plus de ce groupe mythique ?
Fin 2006, la réponse aurait sans doute été « NON », mais l’avenir avec le très correct 13 A Table (2008) nous prouvera que la bête est toujours vivante et qu’il faut encore compter avec elle.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Paris By Night (1988)
Enorme premier album live.




TRUST
Trust (1979)
Les débuts d’un futur très grand.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Bernie Bonvoisin (chant)
- Farid Medjane (batterie,)
- Ismalia 'isop' Diop (guitares, programmations)
- Norbert 'nono' Krief (guitares)
- Yves 'vivi' Brusco (guitares, basse)


1. Le Mitard
2. Palace
3. Au Nom De La Race
4. Fatalité
5. On Lèche, On Lâche, On Lynche
6. Par Compromission
7. Fais Où On Te Dit De Faire
8. Tout Ce Qui Est Bien Est Mal
9. Instinct De Mort
10. Police Milice
11. Medley : Préfabriqué, Elite, Bosser 8 Heures
12. Antisocial
13. Chaude Est La Foule
14. La Mort Rode
15. Sarkoland (la France On L'aime Ou On La Quitte)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod