Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Roch VOISINE - I'll Always Be There (1993)
Par BAKER le 6 Octobre 2018          Consultée 288 fois

Après un "Double" copieux mais paradoxalement trop léger, et une tournée à succès, Roch VOISINE retourne dans sa verte vallée et sort cette fois un album en anglais. Est-ce une coincidence ? Ou une conséquence du choix de la langue ? Toujours est-il que si ce "Je serai toujours là" comporte un nombre substantiel de ballades, le disque dans son ensemble fait preuve d'une énergie qui faisait plutôt défaut à Double. Le style reste pourtant le même : beaucoup de guitares folk et de mélodies suaves, et de temps en temps de la country rock mâtinée de petites touches gospel ou de boogie pour augmenter le tempo. C'est dans l'équilibre que cet opus trouve sa salvation.

Car si l'ensemble n'est pas parfait, il n'y a guère que "There's no Easy Way" qui ne mérite aucune réelle attention. Tout le reste possède sa raison d'être, son petit charme personnel, que ce soit dans le feutré ou dans le dur. A cet égard, sur les morceaux rock - pêchus serait plus approprié - Roch peut s'appuyer sur des musiciens très solides et des choeurs enfiévrés pour des morceaux qui ne rentreront pas dans la légende, mais peut-être dans votre crâne. C'est ainsi qu'avoir placé côte à côte "She Picked on Me" et "Heaven or Hell" n'est pas vraiment une erreur : l'une binaire et l'autre ternaire, ces deux chansons axées énergie se complètent, "Heaven" rattrapant un petit manque d'inventivité par la lourdeur de sa batterie.

Les morceaux plus doux, qui ont l'avantage numéraire, se partagent entre la nostalgie et le gnan-gnan romantique. Mais attention, du gnan-gnan soigné, qui contrairement à Double laisse une trace. "Lost Without You" a pour elle de la puissance et un refrain marquant (elle a dû passer à la radio, celle-ci, pas possible autrement), "Blue Bird" mise sur quelques orchestrations étonnantes sur la fin, et les deux soeurs jumelles "Wind and Tears" et "Stay" partagent cette impression de dépaysement, de folklore canadien, qui de par son violon aérien, qui avec un harmonica vous replongeant irrésistiblement dans le foin et les grands espaces.

Rien de transcendant, mais plus que correct : agréable, à l'image de "Am I Wrong". Une bluette à priori cucul, mais si bien écrite qu'elle fait un peu penser aux standards des ballades crooning des années 50. Aux deux extrémités du disque, vous trouverez cependant un os à ronger un peu plus consistant. Fin curieuse et culottée, "Oochigeas" mélange rythmes tribaux amérindiens, chant folklorique traditionnel et synthétiseurs à la Rick WAKEMAN de ABWH. Dommage qu'elle n'explose pas, cette chanson n'est "que" bonne ; bonne et inattendue. Enfin, pour débuter l'album, la chanson-titre met le paquet avec un orchestre massif, des choeurs bigger than life et une véritable générosité dans les arrangements.

Peu de titres surnagent, mais la cohésion de l'ensemble fait plaisir à voir. N'allant peut-être pas assez loin dans son univers folklorique, Roch VOISINE donne des bribes, des indices, se contentant de délivrer un très bon chant et des chansons ma foi distrayantes et bien fichues ; n'est-ce pas l'essentiel ? Un petit disque-plaisir, tout à fait dans la bonne moyenne du genre imposé.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Nell BRYDEN
Bloom (2017)
Une très belle page de musique populaire




Laura BRANIGAN
Over My Heart (1993)
Un sublime et émouvant chant du cygne


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Roch Voisine (chant, guitare, choeurs)
- André Gagnon (piano)
- Mark Egan (basse)
- Schuyler Deale (basse)
- Dominique Messier (batterie)
- James Murphy (batterie)
- Owen Hale (batterie)
- Sterling Campbell (batterie)
- Don Potter (guitare)
- Jean-marie Benoit (guitare)
- Jeff Smallwood (guitare)
- Réjean Lachance (guitare)
- Nick Moroch (guitare)
- Rick Haworth (guitare)
- Brent Rowan (guitare)
- Daniel Georgesco (guitare)
- Richard Bennet (guitare)
- Philippe Saisse (piano, prog, arrangements)
- Jeff Fisher (claviers)
- John Jarvis (claviers)
- Adam Dorne (basse)
- Claude Arsenault (basse)
- Denis Labrosse (basse)
- Michael Rhodes (basse)
- Goh Hotoda (prog)
- Akio Akashi (prog)
- Christian Wicht (prog)
- Bashiri Johnson (percussions)
- Mino Cinelu (percussions)
- Paul Picard (percussions)
- André Proulx (violon)
- Pete Pedersen (harmonica)
- Andy Snitzer (saxophone)
- Michael Davis (trombone)
- Chris Botti (trompette)
- Juliard School Ensemble (cordes)
- London Philharmonic Orchestra (cordes)
- James Campbell (choeurs)
- Britt Savage (choeurs)
- Curtis King (choeurs)
- Curtis Young (choeurs)
- Denis Wilson (choeurs)
- Elaine Caswell (choeurs)
- John Farley (choeurs)
- John Ryles (choeurs)
- Kaz Silver (choeurs)
- Lani Grove (choeurs)
- Linda Niles (choeurs)
- Monique Fauteux (choeurs)
- Steve Murphy (choeurs)
- Tawatha Agee (choeurs)
- Vaneese Thomas (choeurs)


1. I'll Always Be There
2. Shout Out Loud
3. Lost Without You
4. Blue Bird
5. She Picked On Me
6. Heaven Or Hell
7. For Adam's Sake
8. Wind And Tears
9. Stay
10. There's No Easy Way
11. Am I Wrong
12. Oochigeas (indian Song)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod