Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Roch VOISINE - Coup De Tête (1994)
Par BAKER le 5 Décembre 2018          Consultée 110 fois

Oui, d'accord, il ne faut pas juger un disque (ou un livre) sur sa couverture. Mais la couverture, on peut la juger, elle, non ? Parce que Coup de Tête, de ce côté, c'est du costaud. C'est copieusement raté à tous les niveaux. Certes les ultra-gros-plans sur le visage de bellâtre avec maquillage et retouches, ça peut lasser et trop vite cataloguer, mais au moins, on ne passe pas trois heures devant à se demander quel est le message caché derrière ce... truc. Remarquez, c'est ça, l'art.

Bon, et le disque, est-ce que c'est de l'art ? De l'artisanat en tous cas, oui, et plutôt bien troussé. Revenant au Français, Roch VOISINE n'a cependant pas oublié ses potes musiciens jouant à l'anglo-saxonne, avec une débauche d'arrangements et des guitares omniprésentes. Et ce sera un pur régal sur les titres débutant et finissant cet album (coda acoustique adorable à part). On commence par un "Coup de tête" tubesque, petite guitare claire somptueuse de simplicité, bonne ballade bien dosée, jusqu'à l'explosion inattendue, des choeurs soul, un super solo de Réjean Lachance : canon, c'te chanson. Très largement au niveau des tous meilleurs titres que Roch a proposés jusqu'ici.

Et la fin, "Lettre au chanteur" ? On va oublier le texte maladroit pour se concentrer sur la musique : alors comme ça, mon petit Roch, ton groupe préféré est le ALAN PARSONS PROJECT ? Eh bien pour une fois, ça s'entend. Montée en puissance inexorable, pont prog orchestral virevoltant (et passablement bordélique) : Roch se fait carrément plaisir. Etonnant. Entre ces deux réussites coup de poing, à défaut de tête, on retrouvera la même recette que sur I'll Always Be There : quelques rock shuffle mignons, beaucoup de ballades faciles, et des bribes d'éléments traditionnels.

Globalement l'efficacité est de mise, et c'est ce qui permet à l'album de se laisser écouter d'une traite. "J'entends frapper" décolle vite et fait pas mal penser à JOHNNY. "Laisse-la rêver" et "Seine et Saint-Laurent" sont deux ballades laconiques où le talent des musiciens (le bassiste en particulier) peut briller. Les choeurs soulèvent des montagnes ("Miss Caprice", "Le vagabond"), les guitares pétillent ("L'homme du nord" avec son slide). Même une chanson comme "Dites-moi", qui fait pourtant penser au répertoire d'un certain Julio IGLESIAS, se laisse apprécier, avec cet orchestre omniprésent qui s'amuse à trafiquer les harmonies.

Album parfait pour découvrir le bonhomme ? Pas tout à fait, à cause de détails. "Miss Caprice" par exemple : les choeurs sont bons, certes, mais si enfantins qu'ils risquent de vous énerver. "Celui-là" est une chanson foutrement bordeline, au synthé naïf, guitare Yves DUTEIL, texte angélique, refrain "na na na" (verbatim, TOTO ne s'en est pas remis), et surtout un Jean-Baptiste Maunier d'occasion qui plombe le pont : diabète non pris en charge. Plus délicat, le cas "Jean Johnny Jean" : mélange entre comptine traditionnelle, violon cajun, intro new wave, et des choeurs ultra-optimistes louant... l'A.V.C. d'un pauvre gars qui se retrouve à l'état de légume. Déroutant pour le moins.

Petit à petit, Roch VOISINE déroule donc une carrière faite de disques jamais parfaits, souvent agréables. Si son style n'apporte pas grand-chose, sinon de brèves effluves de dépaysement purement Québecquois, les amateurs de variété y trouveront tout à la fois romantisme, savoir-faire et mélodies. Avec donc deux titres un peu plus poussés qui donnent envie de continuer la découverte.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BAKER :


Michel POLNAREFF
Ze (re)tour Live 2007 (blu-ray) (2007)
Pas parfait mais ok, l'Amiral est bien de retour




Art MENGO
Un 15 Août En Fevrier (1990)
Une étoile est née !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Roch Voisine (chant, guitare)
- Jeff Smallwood (guitare)
- John Willis (guitare)
- Larry Byrom (guitare)
- Jerry Mcpherson (guitare)
- Brent Rowan (guitare)
- Réjean Lachance (guitare)
- Carl Marsh (claviers)
- Philippe Saisse (claviers)
- Marc Beaulieu (piano)
- Jeff Fisher (orgue)
- André Gagnon (piano)
- Anthony Jackson (basse)
- Marc Langlis (basse)
- Michael Rhodes (basse)
- Chad Cromwell (batterie)
- Dominique Messier (batterie)
- James Murphy (batterie)
- Paul Leim (batterie)
- Rob Hajacos (violon)
- London Philharmonic Orchestra (orchestre)
- Dawn Cumberbatch (choeurs)
- Lina Boudreau (choeurs)
- Lorraine L'ecuyer (choeurs)
- Lou Lou Hughes (choeurs)
- Monique Fauteux (choeurs)
- Norman Groulx (choeurs)
- Richard Groulx (choeurs)
- Tuku Matthews (choeurs)


1. Coup De Tête
2. J'entends Frapper
3. Jean Johnny Jean
4. Laisse-la Rêver
5. My Lady Mon Secret
6. Miss Caprice
7. Seine Et St-laurent
8. Le Vagabond
9. Celui-là
10. Dites-moi
11. L'homme Du Nord
12. Lettre Au Chanteur
13. Ma Mère Chantait Toujours



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod