Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Roch VOISINE - Sweet Songs (1986)
Par BAKER le 8 Septembre 2019          Consultée 165 fois

Une carte de visite est censée donner une bonne impression. Mais à bien y réfléchir, même elle a besoin d'une autre bonne impression. Une belle carte bien construite qui vous est tendue par un gras costardé à la mèche luisante et aux mains poisseuses sentant le cigare et le vieux kebab, désolé, elle ne part pas très bien dans la vie. Limite vous ne la glissez pas dans le lardfeuille, sous peine de le kebabiser. Et lorsque le jeune Roch VOISINE sort un premier album, nombreux ont dû passer leur chemin après ce titre de bienvenue, un "Calgary Girl" d'une mièvrerie rarement atteinte où amour et bonjour riment avec au secours. Ce n'est pas nul, mais à l'époque, à part un menton en titane qui a fait craquer toutes les bouclettes de 15 ans, qu'est-ce qui aurait différencié Roch de tous les chanteurs à minette ?

Rien, au premier abord. Mais à son écoute, très courte et relativement agréable, on découvre l'album de bienvenue d'un artiste plus attachant que prévu. Ce n'est pas que Roch VOISINE soit vraiment le meilleur dans sa catégorie, c'est que ladite catégorie ne cesse de fluctuer. Chanteur de charme, pop star, chansonnier classique limite folk ? Sur une bonne moitié du disque, les frontières sont floues et curieusement, cette bonne moitié est constitué de chansons qui seront toutes reprises plus tard, dans des versions meilleures au niveau sonore, mais sans que les originales manquent de charme.

Meilleur exemple : "Pourtant". Beaucoup de gens la connaissent avec son refrain laconique, sur l'originale c'est le couplet qui est délicieusement intéressant. L'arrangement au synthé est cheap, mais il distille une ambiance assez unique, et met en exergue l'excellence de la composition, avec en point d'orgue un bancal mais hypnotisant solo de clarinette. De même, "A Fishing Day" se permet une ambiance radicalement originale, mélangeant la pop new wave habituelle et quelque chose de plus naturel, plus sombre aussi. Et seigneur, que dire de "Little Devil's Lullaby", qui est probablement "LA" chanson de début de carrière de Roch, plus encore qu' "Hélène", et qui bénéficie ici d'un pont rock orchestral splendide de virtuosité, de pomposité et de vivacité, qui fait terriblement, irrésistiblement penser à... ben oui, je m'y attendais mais cette fois c'est clair et net : ALAN PARSONS PROJECT. Depuis le temps que VOISINE dit que c'est son groupe préféré (ça nous fait deux points communs, avec notre beauté étincelante même en pleine lumière), ici c'est impossible de le nier. Le spectre d'Andrew POWELL plane sur chaque crissement d'archet.

Après, un album maladroit peut être touchant, mais il reste maladroit : "Waiting" est mal foutue avec un batteur qui ignore quoi faire, "Laura" est une autre bluette mal dégrossie. Quant au final "On the Red Line", c'est un cas d'école, déjà de par son ambiance faux live inutile et grossière, et surtout parce que Roch s'y essaie au gros rock AOR qui tache, sans jamais, au grand jamais, s'y adonner totalement. Ce qui renforce le côté anecdotique de la chose et, surtout, pose des questions sur le chemin que VOISINE veut prendre : à trop rester au milieu de la route, on finit par se retrouver dans l'herbe. Pas vraiment indispensable mais loin d'être inintéressant, ce premier disque quasi-introuvable en France est ce qu'il est : un joli Polaroid un peu effacé qui est typique des années où, justement, le Polaroid existait.

Note finale : 2,5 / 5

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Laura BRANIGAN
Silver Dreams (1981)
Son dégueu, chansons classe.




Lara FABIAN
Camouflage (2017)
Pas un bon Lara, mais un bon disque tout court.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible


1. My Calgary Flirt
2. Pourtant
3. The Little Devil's Lullaby
4. Waiting
5. A Fishing Day
6. Laura
7. The Way To Paradise
8. On The Red Line



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod