Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE / FOLK / COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Roch VOISINE - Confidences (2010)
Par BAKER le 26 Mai 2019          Consultée 152 fois

Après avoir sorti les trois volets de ses Americana, disques de reprises de gros standards US sans intérêt particulier, Roch VOISINE revient au charbon avec un nouvel album français. C'est la première fois qu'il met autant de temps entre deux disques, aura-t-il pris eu la patience de le peaufiner pour faire un trick hat avec ses deux excellents prédécesseurs ? Pas vraiment : bien qu'il ne soit en aucun cas ni honteux ni bâclé, Confidences se montre très vite comme le petit frère de l'album "Roch Voisine" sorti en 2001. Un album désespérément fade, si vous vous rappelez.

Et c'est un peu ce qu'on va reprocher à Confidences. Plus que jamais, Roch fait du VOISINE, bien plus que VOISINE ne fait du rock, et l'album est truffé de passages fan-service. Vous aimez l'Amérique, les grands espaces, les bons gros clichés, le violon cajun, la slide guitare, l'harmonica, les ritournelles folk des premiers disques de notre brun chanteur ? Alors ne cherchez plus, Confidences est fait pour vous. Il est taillé à la serpe pour parfaitement remplir son rôle, avec moults ballades bucoliques sentant bon l'Arizona, de rares uptempos jouant délibérément la carte du léger, des choeurs savamment construits, et de petites mélodies sympathiques sur les couplets.

C'est bien ça le hic : sur les couplets, parfois charmants, parfois même très bons (l'ambiancé "J'écrirai tout"), mais pratiquement jamais suivis de gros refrains jusqu'au-boutistes. Que ce soit dans l'interprétation, dans les arrangements ou dans l'écriture, Roch et son équipe restent désespérément au milieu de la route, sans aucune prise de risque. Bien sûr, il y a des petites surprises ; des bonnes, comme le très charmant "Décembre" qui fait plus Noël que... son album de Noël (comme le disait Blaise Pascal pendant sa validation des théorèmes de Torricelli : "bah c'est con !"). Mais aussi des plus discutables, comme "Les p'tits loups" dont la pralinocuculerie atteint des sommets flirtant dangereusement avec le fil du rasoir. Surprises assez sommaires, car on reste réellement dans un étroit couloir stylistique.

Non pas que le tout ne soit pas agréable ! Le disque se laisse écouter, et par rapport à son grand frère de 2001, il possède un atout de taille : la consistance. C'est moyen, mais tout le temps, sans vraie grosse faute de goût. Même les louveteaux louveteaux louveteaux (c'est ce qu'il y a d'plus chic !), même les empilements de Polaroid de "Ma blonde" ou "Belle comme un rêve", ça passe. Et ça laisse place à quelques jolis passages, d'ailleurs assez regroupés vers la fin du disque : le mid-tempo plein de charme de "Danser sous la lune" (NdDaffy : à poil au fond des dunes ?), le refrain, enfin, le dernier - il était temps ! et le seul qui fasse vraiment solide et conclusif, à savoir "Attends-toi au meilleur".

Un titre qui porte bien son nom. Si vous êtes fan de Roch, vraiment sous le charme, attendez-vous au meilleur : dans sa zone de confort, il est relativement impérial. Le souci, c'est qu'il s'est déjà montré, à maintes reprises, largement plus convaincant lorsqu'il s'auto-titille (quelle souplesse) et essaie des trucs, des bidules, des machins. Pour essayer avant d'adopter, tentez le premier titre, "D'Amérique" : tous les défauts de l'album y sont concentrés, toutes les qualités aussi. Ce sera parfait pour vous calibrer et savoir si vous êtes Confidences-compliant. En attendant, Roch se repépèrise un peu, ce qui me chagrine, mais côté guitares et chaleur du groupe, au moins, ce ne sera pas une confidence : c'est du bon !

Note finale : 2,5 / 5 , descendu à 2 pour le côté trop fade. Si vous recherchez de l'easy listening vraiment très easy mais pas bâclé, montez à 3.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BAKER :


Art MENGO
Croire Qu'un Jour (1998)
Surprenant album moderne




Eddy MITCHELL
La Même Tribu, Volume 1 (2017)
Quand Eddy montre comment s'élabore un vrai tribut


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Roch Voisine (chant, choeurs, guitare)
- Chad Carlson (claviers, prog)
- Tony Harrell (claviers, accordéon)
- Kenny Greenberg (guitare)
- Rob Mcnelley (guitare)
- Ilya Toshinskiy (guitare, mandoline, banjo)
- Billy Panda (guitare, mandoline, banjo)
- Dan Dugmore (steel guitar, dobro)
- Paul Franklin (steel guitar, dobro)
- Mike Brignardello (basse)
- Greg Morrow (batterie)
- Larry Franklin (violon)
- Jim Hoke (harmonica)
- Eric Darken (percussions)
- Julie Leblanc (choeurs)
- Lina Boudreau (choeurs)
- Danny Boudreau (choeurs)
- José Paradis (choeurs)


1. D'amérique
2. Le Grand Pommier
3. Décembre
4. Belle Comme Un Rêve
5. Libre
6. Les P'tits Loups
7. Prends Ton Temps
8. Ma Blonde
9. Danser Sous La Lune
10. J'écrirai Tout
11. Attends-toi Au Meilleur



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod