Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Roch VOISINE - Movin' On Maybe (2014)
Par BAKER le 28 Juillet 2019          Consultée 99 fois

Le retour de Roch VOISINE à l'anglais aurait pu tourner à la catastrophe. Douze ans après Higher, notre Canadien aurait pu faire plus mou. Ou plus techno. Ou plus vide. Dans tous les cas, on n'attendait pas le niveau de Kissing Rain. Je vous rassure, on ne l'atteindra pas. Movin' On Maybe est un joli petit album, un de plus. Classique, très classique ? Trop ? Il y a des genres dans lesquels on n'est jamais trop classique, et la variété sentimentale à dominante folk en fait clairement partie.

Donc Movin' n'explosera pas dans un exutoire carabiné composé d'orchestrations opulentes et de choeurs gospel, mais il restera dans le girond folk/pop pour lequel Roch est connu. Les chansons se suivent et se ressemblent, un peu, parfois trop (notamment "Sunday Drivin' " qui commet l'erreur fatale de répéter une mélodie de façon trop voyante). Il y a peu de chansons vraiment mémorables ; si le titre d'ouverture se montre sympathique et bien fait, avec son pont en mode mineur et tous les artifices indûs (et pas indus, hein, bien que des éléments modernes soient présents), on ne retiendra après coup de ce disque que la doublette "Multiplied / While I Was Waiting For You", les deux se suivant et présentant des mélodies un peu cucul mais franchement bien fichues, surtout la seconde qui est à la limite de l'irrésistible. C'est carré, joli, et absolument pas honteux.

Ce qui ne veut pas dire que les autres chansons, forcément moins bonnes, ne soient pas inintéressantes. Il y a peu de vrais déchets, juste des chansons plus anecdotiques, oubliables, mais elles partagent toutes la même qualité : une production aérée et très soignée, avec une vraie belle mise en valeur des guitares, de toutes les guitares. Comme souvent, sauf que j'ignore pourquoi, sur cet album, ça aide à passer la vitesse supérieure, il y a un vrai côté fédérateur qui rend l'écoute certes pas passionnante, mais complètement assimilable.

On notera quelques rares coquetteries : "Paula Babe" et son uptempo aussi frais que franc du collier, en forme de récréation (nonobstant un accent si nasal que Klaus Meine va intenter un procès). Ou "Fatherless Son", petit régal guitaristique qui se rapproche pas mal de la première période de Bryan ADAMS. "Jacob and Leila" fait parler son côté plus folk, "The Gift" finit l'album sur une ballade douce et tout à fait correcte, "I Will Remain" bien que bancale rappelle un peu ce que fait Neal MORSE en mode songwriter.

Songwriter : c'est exactement ça. On aime ou pas, et cet album ne va certainement pas soulever les foules, mais à force d'écoutes il attire la sympathie. Moins lourd que I Will Always Be There, moins creux que Higher, il est une belle récréation dans la carrière de VOISINE. Le refrain en ternaire de "Something Beautiful" est là pour témoigner : en 2014, le bôgosse aurait pu donner dans l'eurodance, la variété gitane, le faux r'n'b en carton, mais curieusement, en restant dans les clous, il se montre un chouïa plus intéressant que d'habitude. Les fans n'auront pas attendu cette chronique pour se jeter dessus, et à ce que j'en ai lu même les français ont bien apprécié. Les autres ? Vous avez mieux à acheter, mais pour être franc, vous avez aussi largement pire. Et puis un album frais, par canicule, ça peut pô faire eud' mal.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Lara FABIAN
Camouflage (2017)
Pas un bon Lara, mais un bon disque tout court.




Roch VOISINE
Kissing Rain (1996)
Du bon, du beau, dubonnet.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible


1. One Singer
2. Catch Me
3. Something Beautiful
4. I Will Remain
5. Paula Babe
6. As If You Loved Me
7. Fatherless Son
8. Multiplied
9. While I Was Waiting For You
10. Jacob And Leila
11. Sunday Driving
12. The Gift



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod