Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE / SOFT ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Roch VOISINE - Kissing Rain (1996)
Par BAKER le 31 Décembre 2018          Consultée 192 fois

Il est parfois difficile de donner un avis intéressant sur un album dit "de variété", tant le côté moyen / milieu / tiède inhérent au genre peut le desservir et rendre l'écoute d'un disque totalement anecdotique, pour ne pas dire oubliable sitôt l'album fini. Les différences d'intérêt viendront principalement de la qualité des chansons et du soin global apporté à icelles. Jusqu'à présent, Roch VOISINE avait toujours délivré des albums corrects, voire très corrects, avec leur lot de chansons... correctes aussi, peu de bijoux mais au moins une certaine implication - il faut dire que notre homme est amoureux des guitares et n'hésite pas à les mettre en valeur.

Kissing Rain sera le premier album à se hisser au-dessus du panier. Non pas que le style ait fondamentalement changé : le gros son US de I'll Be There et de Coup de Tête reste présent, les nombreuses ballades aussi, et vous ne trouverez pas ici de quoi révolutionner la musique tonale. Mais c'est la qualité globale, la cohésion de l'ensemble qui rend ce disque écoutable d'un bout à l'autre, alors même qu'il est long, sacrément long : quinze titres ! Mais voilà, sur les 15, 2 ou 3 sont ratés ou anecdotiques, ce qui est peu, là où de nos jours des artistes n'hésitent pas à nous coller 80% de fillers.

Non, Roch peut se fourvoyer de temps en temps (une ballade trop molle avec "Don't Lose Your Faith", une compo creuse avec "What Ever it Takes"), mais il sait souvent trouver le chemin de l'efficacité. C'est en général à l'aide de détails : le riff irlandais du morceau-titre, les harmonies assez savoureuses du contemporain "Cross my Heart", le choeur gospel faisant suite à plusieurs transposes sur "Love 'Hotel California' Never Dies", le bilinguisme et le solo de guitare séduisant de "Chaque Jour", la légèreté très "Penny Lane" de "Whose Heart is it", ou encore, liste non exhaustive, le dynamisme (quelle batterie !) de "St Annie" : autant de chansons pas inoubliables mais possédant assez de coeur et de savoir-faire pour régaler autant les énamourées du beau brun que les amateurs de pop-rock.

Et puis ce garçon sait quand même écrire de bons refrains, des armes fatales qui rendent le tout juteux : ce "Shed a Light", qui se montre rapidement enthousiasmant, "All I Know" tubesque, "With These Eyes" qui tape en plein dans la cible (il ne se privera pas de la réutiliser en français tant elle est bonne), et puis le petit coup de folie tant attendu : "The Right One". Ca commence doux, très doux, avec un petit Mellotron, et d'un coup ça vous explose à la face genre T.N.T. C'est ce genre de coquetterie pour lesquelles les disques de variété ne doivent jamais être jetés de côté sans les avoir pris au sérieux, et ce n'est pas que mon côté gros bourrin (...bon, si quand même un peu) puisqu'on peut tout autant apprécier "Dance With a Stranger", en rupture totale et qui finit l'album sur une note triste, pour ne pas dire suicidaire, avec un piano / voix / orchestre ténébreux à souhait.

Il n'y a pas le tube énorme qu'est "Hélène" (encore que, "With These Eyes"...) ni les extravagances de Coup de Tête. Il y a moins de rock et de gospel que sur I'll Always Be There, mais Kissing Rain est une très belle collection de chansons artisanales, qui n'a pour but que de contenter les fans sans jamais jouer la carte de la facilité. En cela, sachant que nous sommes en 1996 et que les albums trop longs et trop prétentieux commencent à former des cohortes romaines, Kissing Rain est rafraîchissant, et s'il n'est pas le plus connu des albums de votre VOISINE préféré, il est en tout cas un des plus recommandables.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Giorgio MORODER
Solitary Men (1983)
Le superflu a parfois du bon !




BANDE ORIGINALE DE FILM
Rocky Iv (1985)
Dragoooooooooooooooo


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Roch Voisine (chant, guitare, choeurs)
- Richard Marx (chant)
- Adam Gorgoni (claviers)
- Keith Thomas (claviers, guitare)
- John Jarvis (piano)
- Chris Eaton (piano, choeurs)
- Tom Keane (claviers)
- Kim Bullard (claviers)
- Peter John Vettese (claviers, prog, choeurs)
- Mark Hammond (prog)
- Guy Roche (claviers, prog, percussions)
- Dean Landon (claviers, prog, percussions, choeurs)
- John Defaria (guitare)
- Bob Mann (guitare)
- Dean Parks (guitare)
- James Harrah (guitare, cithare)
- Doug Macaskill (guitare)
- Marc Antoine (guitare)
- Richie Zito (guitare, mandoline)
- Tim Pierce (guitare)
- Lance Morrison (basse)
- Marco Mendoza (basse)
- Neil Stubenhaus (basse)
- Randy Jackson (basse)
- Sekou Bunch (basse)
- Greg Bissonette (batterie)
- John Robinson (batterie)
- Jonathan Moffett (batterie)
- Matt Laug (batterie)
- Nigel Olsen (batterie)
- Rayford Griffin (batterie)
- Michael Thompson (mandoline)
- Chris Landon (percussions)
- Donna Pacifici (percussions, choeurs)
- Amy Sky (choeurs)
- Anika Paris (choeurs)
- Dillon Woods (choeurs)
- Jerome Mazza (choeurs)
- Kimberly Sommers (choeurs)
- Teresa James (choeurs)
- Ricky Jones (choeurs)
- Shelly Peiken (choeurs)
- Joe Pizzulo (choeurs)
- Joseph Williams (choeurs)
- Kipp Lennon (choeurs)
- Anita Whitaker (choeurs)
- Isabelle Nesmon (choeurs)
- Jon Lind (choeurs)
- Victoria Levy (choeurs)


1. Kissing Rain
2. Shed A Light
3. Love Never Dies
4. Deliver Me
5. Cross My Heart And Soul
6. The Right One
7. St Annie Of The Wild Blue Eyes
8. All I Know
9. Chaque Jour De Ta Vie
10. Don't Lose Your Faith In Me Now
11. With These Eyes
12. Stay With Me
13. What Ever It Takes
14. Whose Heart Is It
15. Dance With A Stranger



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod