Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Michael Jackson , Jermaine Jackson, Jackie Jackson

JACKSON 5 - Dancing Machine (1974)
Par ERWIN le 6 Novembre 2020          Consultée 201 fois

Nous voici confrontés au 8ème album des frangins JACKSON. Michael, Jermaine puis Jackie se sont lancés – avec plus ou moins de succès suivant les cas – dans une carrière solo, mais le groupe continuant d'enregistrer reste pour le moment leur principal investissement. Michael, malgré son jeune âge, se plaint de plus en plus de la main mise de la Motown sur les processus d'écriture des compositions, mais pour le moment, il est encore trop jeune – 15 ans ! - pour parvenir à se dégager de l'ombre de Berry Gordy. Les résultats du groupe restent excellents, malgré quelques tassements dans les ventes. On oscille entre 2 et 3 millions d'exemplaires à chaque album, tout va bien pour les affaires. Le succès du titre "Dancing Machine" a d'ailleurs replongé le groupe sous les feux des projecteurs et se retrouve d'ailleurs à nouveau comme fer de lance de ce nouvel album.

On ne revient pas sur "Dancing Machine" analysé dans la précédente kro. Voyons donc les trois autres singles présents : "Whatever You Got I Want" est un funk dans la lignée du godfather James BROWN avec ses jolis cuivres. On continue de nager dans la funk discoïsée avec "The Life Of The Party" qui se laisse fort bien écouter. Tout ceci est drôlement plaisant. Enfin, il faut admettre que "I Am Love", fort bien achalandé, rappelle certains élans de FUNKADELIC. On remarque la belle gratte distorsionnée, les jolis solos, et l'orgue tressautant mais nécessaire. La portion soul smooth est superbement chantée par Jermaine. Un titre funky particulièrement sympa.

Michael tache de remplir la mission sur "If I Don't Love You This Way", mais il me semble que sa voix s'accorde moins que celle de Jermaine avec les ambiances smooth. Chaque frère pour la première fois chante un couplet sur ce titre. Quelques aspects progressivo-Jazzy s'échappent de "The Mirrors Of My Mind", la vibe est typique des seventies et c'est bien agréable, voila ma préférée de cette livraison. Jermaine minaude sur "It All Begins And Ends With Love", titre flirtant avec la variété alors très en vogue. Nous restons très funky sur "She's A Rythm Child" qui subit un traitement pop moins brillant que les titres précités. Enfin, "What You Don't Know" qui propose une construction différente nous plonge dans une ambiance disco propice aux déhanchements du samedi soir.

Ce huitième opus est à l'image du précédent. Les JACKSON 5 ont trouvé, et exploitent désormais, un rayon d'action qui remonte au funk le plus traditionnel, agrémenté de légères touches de disco et saupoudré de slows proches de la pop. C'est sur ces derniers que je les trouve encore assez perfectibles. Mais on reste toutefois dans une qualité évidente, aux antipodes de la pop bubble-gum de leurs débuts. La voix de Michael prend peu à peu de l'ampleur, le jeune home s'habituant davantage au fil des albums à sa "nouvelle" voix de ténor. On remarque en outre que le jeune Randy commence à apparaître avec ses cinq frères lors des shows télévisés. L'ensemble donne un trois solide.

A lire aussi en FUNK par ERWIN :


Michael JACKSON
History (1995)
L'histoire continue.




JACKSON 5
Destiny (the Jacksons) (1978)
Un sommet de la funky music des seventies


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Jackie Jackson (chant)
- Jermaine Jackson (chant-basse)
- Marlon Jackson (chant)
- Michael Jackson (chant)
- Tito Jackson (chant-guitare)


1. I Am Love
2. Whatever You Got I Want
3. She's A Rythm Child
4. Dancing Machine
5. The Life Of The Party
6. What You Don't Know
7. If I Don't Love You This Way
8. It All Begins And Ends With Love
9. The Mirrors Of My Mind



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod