Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1990 Backstreet Symphony
1992 Laughing On Judgement...
1995 Behind Closed Doors
1998 Live
2005 The Magnificent Seven...
2006 Robert Johnson's Tomb...
2021 All The Right Noises
2022 Dopamine
 

- Style : Ufo
- Style + Membre : The Union

THUNDER - The Magnificient Seventh ! (2005)
Par GEGERS le 20 Octobre 2023          Consultée 493 fois

Son retour entériné, voici que THUNDER s'éclipse déjà. La tournée achevée, le chanteur Danny Bowes et le guitariste Luke Morley se retrouvent afin de mettre en boîte l'album Mo's Barbeque, tandis que le bassiste Chris Childs et le batteur Harry James participent tous les deux à l'enregistrement de Land of the Living, le premier album du groupe SHADOWMAN. Néanmoins, les musiciens se retrouvent assez vite, début 2004, pour les préparatifs relatifs à l'enregistrement du septième album publié sous le nom THUNDER, qui s'étalera sur trois mois entre juin et août, un processus entrecoupé de diverses apparitions du groupe à l'occasion de festivals d'été.

Publié en février 2005, The Magnificient Seventh ! (dont les anglophones comprendront aisément le jeu de mot), ne souffre en aucun cas de la multiplication des activités des membres du groupe. En effet, il ne faut pas oublier que si THUNDER est la somme de ses talents, le groupe reste aussi et avant tout le jardin de Luke Morley, qui compose et écrit l'intégralité de ce nouvel album, se chargeant en plus de la technique et de la production. Une mainmise qui n'empêche néanmoins pas ses camarades de s'épanouir et de démontrer l'étendue de leur talent. Car, c'est à la fois une évidence et un soulagement, ce septième album du groupe britannique est sans doute son album le plus marquant depuis Behind Closed Doors, publié 10 ans plus tôt.

Les compositions qui constituent cet album semblent d'apparence plus "simples" que celles de l'album précédent, un peu à la "Bananas" de DEEP PURPLE, avec qui THUNDER a récemment partagé l'affiche. La répétition de certains motifs familiers, certains riffs, certaines intonations, peut également rappeler les travaux d'un groupe comme STATUS QUO qui a fait de la simplicité de façade une marque de fabrique. C'est ainsi vers un univers plutôt bien balisé que THUNDER nous entraîne, proposant ici un hard rock porté par une énergie flamboyante qui évoque les débuts de la formation britannique. Il y a ici un enthousiasme et une force brute que l'on peinait à trouver sur Shooting At The Sun, en atteste "I Love You More Than Rock'n'Roll", un titre d'un entrain et d'une efficacité bluffante. Le riff est simple, fort, direct, envahissant, et il y a ici ce petit côté western (que l'on retrouve sur la pochette de l'album), porteur d'une espièglerie et d'une légèreté bienvenues. THUNDER fait du THUNDER avec brio et flamboyance, donnant ici naissance à un tube en puissance qui, à lui seul, fait oublier l'intégralité ou presque de l'album précédent. D'autres titres du même niveau sont disséminés sur le reste de l'album, à l'image de "Fade Into the Sun", ce qui se rapproche le plus d'un mariage réussi entre les influences blues du groupe et ses envies de modernité. Les mélodies, le refrain, tout est ici d'une pureté enivrante, et ce titre oublié aurait mérité plus qu'une position insalubre en milieu d'album. Reconnaissons également un charme évident à "Amy's On The Run", titre à mi-chemin entre rock et hard rock comme THUNDER sait si bien en faire, flamboyante chronique sociale à la BON JOVI / AEROSMITH qui aurait pu sortir sur n'importe quel album de ces deux groupes publié dans les années 80. Nous frisons l'excellence.

Assez varié, l'album voit THUNDER proposer avec "Monkey See, Monkey Do" un riff oriental, puissant et définitif, avec "The Pride" un blues alambiqué et exigeant, qui va chercher l'auditeur, ou avec "You Can't Keep a Good Man Down" un irrésistible boogie rock. Plus dispensable, la reprise du "One Fatal Kiss" de Russ Ballard aurait gagné à être remplacée dans la tracklist par "Love's an Easy Word To Say", titre réservé au marché japonais et dont le rythme surprenant et le groove contagieux ne laisse aucun doute : ce titre est un des plus percutants composés par Luke Morley, pourquoi diable l'avoir remisé au rôle de bonus ?

S'ajoutent quelques power-ballads souvent audacieuses, à l'image de "I'm Dreaming Again", qui débute comme une ballade acoustique puis s'enhardit, ou "Together Apart", et voici donc que THUNDER offre avec son septième album une de ses œuvres les plus abouties, impressionnante d'efficacité, d'énergie et de savoir-faire. Un album chaudement recommandable de la part des rockers britanniques.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


UFO
The Monkey Puzzle (2006)
Une histoire de retours...




MSG
The Unforgiven (1999)
One-shot salvateur


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Danny Bowes (chant)
- Luke Morley (guitare)
- Ben Matthews (guitare, claviers)
- Chris Childs (bass)
- Harry James (batterie)


1. I Love You More Than Rock 'n' Roll
2. The Gods Of Love
3. Monkey See, Monkey Do
4. I'm Dreaming Again
5. Amy's On The Run
6. The Pride
7. Fade Into The Sun
8. Together Or Apart
9. You Can't Keep A Good Man Down
10. One Foot In The Grave
11. One Fatal Kiss



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod