Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ÉLECTRONIQUE  |  CLIP VIDEO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Forest Swords
 

 Bandcamp (173)
 Bandcamp (2) (207)
 Site Officiel (202)
 Youtube (chaine Officielle) (410)

LORN - Pawo (2021)
Par CHIPSTOUILLE le 26 Décembre 2021          Consultée 986 fois

Je ne comprends pas l’intérêt de mes contemporains pour les automobiles, pour les véhicules de manière générale. Pour moi, une voiture, c’est un outil permettant d’aller d’un point A à un point B. Un outil dangereux, cher, polluant… L’automobile, c’est pratique, mais ça pue un peu. Alors de là à en faire une passion et un marqueur social, je ne comprends pas. Le truc qui m’horripile le plus, c’est qu’elles se ressemblent toutes. Mon critère de sélection lorsque je me suis acheté ma dernière (et première en fait) voiture ? Qu’elle ait une allure suffisamment différente, pour que je puisse la retrouver sur un parking… J’ai fini avec une Nissan Note, parce qu’elle était plus confortable. Pour l’originalité, je repasserai. Elles se ressemblent toutes, ces bagnoles. Combien de temps on a attendu pour avoir le droit à plus d’une couleur de série sur certains modèles ? Les voitures, ça m’ennuie.

Je ne pense pas que le but de LORN avec le clip de "PAWO", qui ne met en scène que des voitures, était de partager une quelconque passion pour l’objet. Les voitures de PAWO sont, dès la première image, dans le ciel, comme les baleines spatiales de GOJIRA sur From Mars to Sirus. Elles sont légères comme des plumes, elles s’envolent, tournent sur elles-mêmes et dansent un ballet aérien. Elles ont remplacé les pom-pom girls de Acid Rain, mais la thématique semble la même. Les voitures de PAWO, à mon avis, ce sont celles de Marcos Ortega alias LORN, lorsqu’il était tout petit. Une belle collection de jouets, qui a dû terminer dans l’obscurité d’un sac poubelle, ou d’un carton, quelque part derrière lui.

Pourquoi les a-t-il jetées ? Disons qu’entre les clips PAWO, Acid Rain, Diamond et Silhouette, on devine l’histoire entre les images et les notes de musique. J’avoue avoir lu une interview, aussi. Quelques réponses où Marcos Ortega nous avoue qu’il a eu une enfance difficile, qu’il a basculé d’une personne à l’autre, et qu’il déteste son père. Il y a également ce plan. Deux silhouettes (1), celles d’un homme accompagné d’un petit garçon, fixant la route, seuls. Le clip débute réellement avec une voiture sur le point de s’empaler sur son double fait de glace. Puis une seconde se déchire comme une feuille de papier. Des images qui en disent long. Enfin la dernière, qui ressemble tant à la voiture encastrée dans le poteau de "Acid Rain", termine sa course à l'allure d'un corbillard dans l’obscurité d’un précipice. Dans sa chute, elle nous toise de ses phares, et crie à l’abandon.

De là à conclure que Marcos Ortega a perdu sa mère, tout petit, dans un accident de voiture, il y a là une interprétation que nous suggérons volontiers. Même si ce n’est pas le cas, la musique et les images nous pointent de toutes façons dans cette direction. Alors les petites voitures, oui, Marcos Ortega a dû les jeter, probablement. De force ou de gré, on ne sait dire, mais le traumatisme semble bel et bien présent.

Musicalement, PAWO enchaîne un battement sur des notes évanescentes. Encore un titre en toute simplicité, court, tranchant, percutant. LORN pourrait développer, s’étaler durant de longues minutes, ornementer. Pas besoin. 2 minutes suffisent pour tout nous dire, les notes s’envolent comme les voitures, puis disparaissent dans le néant. C’est encore une fois sublime. Beaucoup réclament des titres plus longs. LORN répond chaque fois non. Allez écouter "Diamond" ou "The Well", si vous avez besoin de développements. "PAWO" rejette une fois de plus les longueurs, et assène son coup avec efficacité.

J’ai trouvé deux significations au terme "PAWO". La première est un mot tibétain qui signifie guerrier, ça pourrait coller. Oui, LORN est un guerrier, un survivant. L’autre est un acronyme, pour la PAN African Women’s Organization, basée en Afrique du Sud. Allez savoir… Avec LORN, tout est libre à l’interprétation. Mais s’il y a une chose dont je suis sûr, c’est que LORN n’est pas passionné par les voitures. Il est obsédé par elles, effrayé sans doute, il a besoin de les exorciser. "PAWO" ne fait que ça, exorciser, jeter dans un précipice, pour ne plus avoir à en parler. Elles reviendront. Elles sont déjà revenues. Il faut plus qu’un précipice pour se débarrasser d’un trauma.

(1) Silhouette ? Comme le titre ayant eu le droit à un autre clip, 22 jours à peine après celui de "PAWO" ?

A lire aussi en MUSIQUE ÉLECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Hitoshi SAKIMOTO
Vagrant Story Ost (2000)
I'm going slightly mad.




AURA SHRED
Before The Next Wave (2019)
Après la synthwave.


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Marcos Ortega (musique)
- Raoul Marks (vidéo)


1. Pawo



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod