Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1978 Pat Metheny Group
1979 American Garage
1980 As Falls Wichita, So Falls Wic...
1982 Offramp
1984 First Circle

B.O FILMS/SERIES

1985 The Falcon And The Snowman

ALBUMS LIVE

1983 Travels
 

- Style + Membre : Pat Metheny

PAT METHENY GROUP - First Circle (1984)
Par ELK le 21 Septembre 2022          Consultée 116 fois

Presque 3 ans se sont écoulés depuis l’enregistrement de Offramp, plus gros succès du PAT METHENY GROUP, quand les musiciens retournent en studio pour enregistrer leur nouvel album. Pat Metheny n’a évidemment pas perdu son temps et multiplié les expérience et projets, jouant avec de nombreux artistes renommés. Parmi ces expériences, la rencontre avec le batteur virtuose Jack DeJohnette le persuade qu’il est temps de remplacer Danny Gottlieb. Nana Vasconcelos souhaitant par ailleurs se consacrer à ses projets personnels, ce sont deux nouveaux musiciens qui rejoignent le groupe : le batteur américain Paul Wertico et le poly-instrumentiste et chanteur argentin Pédro Aznar.
Les morceaux du nouvel album ayant été peaufinés et rodés les mois précédents, c’est armé d'une grande confiance que le groupe enregistre l’album First Circle en 5 jours, dans le studio 'The power station' à New York. Grâce à la liberté de plus en plus importante concédée par ECM, et l’apport du jeune ingénieur du son 'Rob Eaton', l’enregistrement se passe à merveille, Pat déclare même que cet album constitue la première réussite complète du groupe.

Au rang de ses fiertés, vient évidemment "The First Circle", le morceau-titre de près de 10’, une impressionnante suite qui permet à Pat d’explorer toutes les dimensions sonores de son nouveau groupe. Il raconte avoir composé ce titre sous la contrainte rythmique (imposée à lui-même) d’une structure totalement atypique (une mesure à 22/8 !). Le groupe expose ses nouveaux atouts : des mélodies mieux tenues (malgré l’absence d’un instrument à vent dans le groupe) grâce aux vocalises de Pédro Aznar, une tension harmonique permanente tout au long du morceau, parfaitement orchestrée par les claviers de Lyle Mays, une section rythmique à la fois intense et riche en nuances ; Pat se montre d'ailleurs particulièrement fier de son accompagnement rythmique à la guitare. Cette pièce faussement simple réussit l’exploit de concilier une force de séduction immédiate, même auprès des non-amateurs de Jazz, et un grand plaisir d’interprétation pour le groupe, raison pour laquelle elle sera très longtemps au programme des concerts du P.M.G.
Derrière cette oeuvre imposante, "Tell It all" est un morceau également très réussi. On y trouve, outre la belle énergie déployée par Paul Wertico et Steve Rodby, une improvisation de Pat qui fera forte impression ; il y expose pour la première fois des traits hyper-rapides jouées 'out' (des notes volontairement hors de la structure harmonique du morceau que le talent du musicien parvient à faire admettre comme justes).
Autre belle réussite : "End of the Game", long morceau de 8’, assez proche de "Are You Going With Me ?", qui fait la part belle aux longs traits narratifs de Pat à la guitare synthé. "If I Could" est une superbe balade (validée par Pat dès la première prise !) qui permet au guitariste d’exprimer sa délicatesse narrative avec son toucher caractéristique doux et profond, alors que le groupe se met à l'unisson. "Yolanda You Learn" et "Praise" sont des morceaux entraînants très rock, limite pop pour le second. "Mas Alla (beyond)" est une véritable chanson avec paroles (grande nouveauté pour le P.M.G.) qui met en valeur la superbe voix de Pedro Aznar. Reste le titre d’ouverture, "Forward March", morceau gag où le groupe singe avec détermination et humour une fanfare de débutants. A noter en sus le clin d’œil aux origines du Jazz, musique inventée par les joueurs de fanfare lassés par la simplicité de leurs partitions d'origine. Le contraste entre cette pièce et la maîtrise et la dynamique du groupe sur l’intro de "Yolanda" fait d’ailleurs partie de la séduction de l’album.

Malgré ses évidentes qualités (le groupe est de nouveau récompensé par un "grammy award") First Circle peut être considéré simultanément comme un album de transition et comme une œuvre de rupture. Transition, car le groupe abandonnera dès lors ses aspirations 'rock progressif' ou "jazz pastoral" pour se lancer plus profondément dans les musiques latines, Pat disposant des musiciens et des textures sonores à même d’assurer cette transition. Rupture, car cet album constitue une marche supplémentaire vers une forme d’abandon du Jazz traditionnel par l’orchestre de Pat, ce qui lui sera souvent amèrement reproché. A ce sujet, il répond que le cadre exploratoire du P.M.G. est pour lui un défi autrement plus risqué que la perpétuation des styles académiques (qu’il maîtrise par ailleurs parfaitement et interprète avec un brio indéniable). La suite lui donnera raison, tant le PAT METHENY GROUP saura imposer sa musique et attirer vers lui un public toujours plus nombreux, éclectique et enthousiaste.

A lire aussi en JAZZ par ELK :


Al DI MEOLA
Land Of The Midnight Sun (1976)
L'aube d'un nouveau maître




Pat METHENY
Watercolors (1977)
La beauté des vastes étendues désertes


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Pat Metheny (guitare acoustique 12 cordes, guitare électrique, )
- Lyle Mays (piano, claviers, orgue, cloches 'agogo', trompette)
- Steve Rodby (basse électrique, contrebasse, basse batterie)
- Paul Wertico (batterie, cymbal, tambour)
- Pedro Aznar (glockenspiel, voix, guitare acoustique, percussion)


1. Forward March
2. Yolanda You Learn
3. The First Circle
4. If I Could
5. Tell It All
6. End Of The Game
7. Mas Alla (beyond)
8. Praise



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod