Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Skerryvore, Skipinnish, Cal, Manran, Oysterband, Dougie Maclean , The Saw Doctors , Anduril, Coast
- Membre : A Hundred Thousand Welcomes, Big Country, Georg Kaiser , Donnie Munro , Bruce Guthro
- Style + Membre : The Band From Rockall

RUNRIG - Mara (1995)
Par GEGERS le 1er Juin 2009          Consultée 2024 fois

Putain d’années 90. C’est bien ce que doivent se dire une bonne partie des groupes nés à la fin des années 70 ou au début des années 80 et qui ont, bon an mal an, traversé cette décennie. Car pour beaucoup, les années 90 furent synonymes de remise en question, de changement de cap, mais rarement d’inspiration sans faille et de transcendance musicale.

Sorti au beau milieu des années 90, Mara, le neuvième album des Ecossais de RUNRIG, n’échappe pas à la règle. Chant du cygne pour Donnie MUNRO, le chanteur du groupe, qui s’en ira par la suite tenter sa chance en politique avec plus ou moins de succès, avant d’entamer une carrière solo. Mara montre un groupe déstabilisé, victime d’une profonde remise en question. Dans de telles circonstances, le meilleur comme le pire peuvent surgir de la besace des musiciens les plus talentueux. RUNRIG, lui, décidera de nous offrir les deux sur un plateau d’argent.

Ayant pour thème central la mer, Mara débute par le pire, avec l’expérimental mais ô combien ininspiré "Day in a Boat", qui voit le groupe introduire son album de façon surprenante. A grands renforts de lignes vocales prononcées sur un ton mortuaire, RUNRIG nous apparaît fébrile, peu convaincant et peu convaincu (Rory MACDONALD reconnaîtra par la suite la médiocrité de ce morceau d’ouverture), mais surtout, chose inédite, ennuyeux au possible!
Deuxième morceau de l’album, "Nothing but the Sun" vient malheureusement enfoncer le clou. Et si cette fois ce sont des arrangements électroniques peu avantageux et des rythmiques quasi-dance (eh oui, nous sommes en plein dans l’époque) qui sont à l’honneur, le constat reste le même : RUNRIG n’est plus que l’ombre de lui-même, se débattant sans bouée de sauvetage dans un océan à la profondeur insondable.

Mais miracle ! RUNRIG relève la tête et surprend d’autant plus son auditoire avec "The Mighty Atlantic", LA pièce maîtresse de ce Mara en demi-teinte. Titre lent, ode à cet océan duquel nous sommes tous issus et une des premières mélodies composées par Rory, "The Mighty Atlantic", bien aidé par la présence de cuivres et d’instruments à vent, se révèle d’une beauté et d’une magnificence sans pareilles. Donnie MUNRO, très lyrique, se transcende véritablement, alors que Malcom JONES propose un solo de guitare électrique final tout simplement sublime.

Au risque de déstabiliser son auditoire, RUNRIG présente en quelques minutes son côté obscur et sa facette la plus pure. Surprenant et intrigant, l’écoute du reste de Mara se révèle un parcours du combattant. Tentant de ne pas trop s’éloigner de la recette qui a fait son succès, le groupe propose quelques morceaux légers et au tempo enlevé. Et si la sauce prend facilement avec le très bon "Things that Are" doté d’une mélodie et d’un refrain imparables, ou encore avec le très rock "The Wedding", sur lequel un accordéon très présent fait des merveilles, il n’en va pas de même avec "The Lighthouse" : une conclusion simplette quelque peu redondante et à l’intérêt limité.

Décidément, RUNRIG n’y est pas. Et si le groupe tente de donner le change, le dieu Expérimentation fait encore des siennes, sur "Meadhan Oidhche Air an Acairseid", le premier des deux morceaux en gaélique de cet album, à l’ambiance à la fois tribale et aérienne. Proposant de nouvelles lignes vocales ‘parlées’ de la part de Rory, ce titre ne parvient pas à marquer les esprits. "Road and the River", quête spirituelle axée sur une arpège très aquatique, "The Dancing Floor", dont l’intro à la batterie n’est pas sans rappeler le morceau "Streets of Philadelphia" d’un certain Bruce SPRINGSTEEN, ou encore "Thairis Air A Ghleann", morceau très éthéré invitant à la méditation, ne parviennent pas à doter cet album de qualités suffisantes lui permettant d’atteindre la postérité.

Dernier album de RUNRIG pour Donnie MUNRO, Mara est aussi sans doute l’album le moins convaincant d’un groupe visiblement en quête d’un nouveau souffle, qu’il recevra quelques années plus tard grâce à l’arrivée d’un nouveau vocaliste. Mais ceci est une autre histoire…

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


STATUS QUO
Quid Pro Quo (2011)
Papy fait de la résistance




The SEER
Wide Eyed Walker (2012)
Les yeux grand ouverts...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Rory Macdonald (basse, chant)
- Calum Macdonald (batterie, percussions)
- Malcolm Jones (guitare)
- Donnie Munro (chant)


1. Day In A Boat
2. Nothing But The Sun
3. The Mighty Atlantic / Mara Theme
4. Things That Are
5. Road And The River
6. Meadhan Oidhche Air An Acairseid
7. The Wedding
8. The Dancing Floor
9. Thairis Air A Ghleann
10. Lighthouse



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod