Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Skerryvore, Skipinnish, Cal, Manran, Oysterband, Dougie Maclean , The Saw Doctors , Anduril, Coast
- Membre : A Hundred Thousand Welcomes, Big Country, Georg Kaiser , Donnie Munro , Bruce Guthro
- Style + Membre : The Band From Rockall

RUNRIG - One Legend - Two Concerts (2020)
Par GEGERS le 20 Novembre 2020          Consultée 218 fois

Emission culte de la télévision allemande, diffusée depuis 1974 sur la WDR, Rockpalast a abrité des centaines d’artistes dans le cadre de concerts captés, dont un nombre important ont fait l’objet de publications en CD et/ou DVD par les artistes concernés. Il faut dire que, l’ensemble étant financé par la chaîne, les artistes n’ont qu’à racheter les droits et à graver leur prestation pour proposer une sortie live à moindre coût. Les albums estampillés "Live at Rockpalast" sont légion, captés dans des cadres variés (concerts, festivals) sur différentes scènes allemandes. UFO, ZZ TOP, BIG COUNTRY, LOU REED, R.E.M…, ils sont des centaines à compter dans leur discographie un album public enregistré dans le cadre de cette émission.

Des centaines, et désormais RUNRIG. Le groupe de rock écossais a vu trois de ses prestations en Allemagne enregistrées pour cette émission télévisée : un concert à la Philipshalle de Düsseldorf donné le 3 février 1996, dans le cadre de la tournée en soutien de l’album Mara (dernier album studio sur lequel figure le chanteur Donnie Munro) ; un show capté à Bonn, le 28 août 1999, avec le sémillant Bruce Guthro fraîchement intronisé comme nouveau chanteur du groupe (qui a déjà fait l’objet d’une publication en VHS), et un live au Palladium de Cologne le 15 décembre 2001, enregistré durant la tournée The Stamping Ground. Ce sont le premier et le troisième de ces concerts qui font l’objet aujourd’hui d’une sortie conséquente, au format double DVD / quadruple CD, par le label MIG, spécialiste de ce genre de sorties. Pompeusement intitulé "One Legend – Two Concerts", ce coffret présente ainsi les deux concerts précités dans leur intégralité ou presque puisque si celui de 2001 est complet, celui de 1996 omet "An Abhal An Airde". Difficile donc de faire plus complet et de meilleure qualité pour illustrer ces deux périodes très différentes de la carrière de RUNRIG.

Le premier des deux concerts, enregistré au cœur de l’hiver, a déjà des allures de fin de cycle, même si Donnie Munro ne quittera RUNRIG de manière effective que le 30 août 1997, un an et demi plus tard. Il y a pourtant ici une certaine solennité qui se dégage de ce concert, introduit par les deux premiers morceaux du nouvel album, qui traduisent l’envie d’expérimenter du groupe. De l’album Mara, bariolé et audacieux, le groupe extrait six titres aux influences variées. Il y a les influences résolument rock’n’roll de "The Wedding" qui viennent se mêler à la beauté pure et solennelle de "The Mighty Atlantic" sur lequel la voix de Donnie Munro fait des merveilles. Ecouter des titres tels que les deux précités ou la ballade folk "The Dancing Floor" et son accordéon chaleureux est plaisant, d’autant plus que ces morceaux feront long feu dans la setlist du groupe.

S’ajoutent à ces titres récents quelques morceaux bien ancrés dans le répertoire live du groupe. Les standards "Loch Lomond", "Alba" et "Skye" bien sûr, mais aussi les enlevés "Rocket to The Moon", "City of Lights", "Only the Brave" ou "Edge of the World" qui se font porteurs d’une énergie communicative. Et puis quelques moments de grâce viennent ponctuer l’ensemble à l’image de "Thairis Air a Ghleann" qui offre des harmonies vocales splendides entre Rory MacDonald et Donnie Munro. Il y a ici une intensité que l’on retrouve à la fois dans les titres teintés d’une forte influence celtique, dans les pièces rock’n’roll ou dans les ballades en gaélique qui ont participé à la réputation du groupe. Ces trois atouts sont mêlés dans ce concert parfaitement mis en son. Un véritable plaisir que de découvrir ce document issu d’une tournée remarquable à plus d’un titre.

L’ambiance n’est pas du tout la même sur le concert de 2001. Grisé par le succès de son album The Stamping Ground, une de ses toutes meilleures réalisations, et boosté par le bon accueil réservé à son nouveau chanteur, RUNRIG témoigne ici d’un regain d’énergie, et impose d’entrée une intensité galvanisante qui ne lâchera pas l’auditeur. Démarrant sur les mélodies pures et célestes de "Running To The Light", le concert s’installe dans une ambiance rock, témoignage de ce début survolté de la deuxième partie de carrière du groupe. Sur "Wall of China", la guitare électrique se fait plus affirmée et les claviers plus en retrait que sur le concert de 1996. Voici qui sert parfaitement la voix de Bruce Guthro, le chanteur se baladant tout autant sur les titres les plus récents du groupe que sur les "classiques". Tirant pas moins de sept titres de son dernier album en date, RUNRIG se renouvelle ici avec une réussite insolente, et les morceaux issus de cet album sont tous de grands moments dans cet environnement en public, à commencer par "Book of Golden Stories", le puissant instrumental "The Engine Room" ou la discrète ballade "One Thing", un des rares morceaux du groupe n’ayant pas été écrit et composé par les frères MacDonald mais par le guitariste Malcolm Jones. Une splendeur.

Les standards "Protect and Survive", "Pride of the Summer" et "Every River" viennent rappeler le passé aux présents, mais c’est bien son histoire récente que RUNRIG a décidé de mettre en valeur, allant également piocher quelques titres d’In Search of Angels, son premier album enregistré en compagnie de Bruce Guthro. Reste que, en allant chercher "Going Home", issu de son deuxième album, le groupe satisfait ceux qui l’ont suivi depuis longtemps tout autant que ceux qui ont pris le train en marche avec l’arrivée du Canadien.

Les deux concerts, c’est à noter, ne proposent aucun titre en commun, à l’exception des emblématiques standards "Skye" et "Loch Lomond". Mais une nouvelle fois, il y a ici deux salles, deux ambiances. Offrant deux instantanés de la carrière du groupe, ce coffret mêle l’incertitude et la fin d’une ère avec la flamboyance et l’insouciance du début d’un nouveau chapitre. Un coup double, donc, que les connaisseurs apprécieront tout autant que les néophytes.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


BIG COUNTRY
The Crossing (1983)
Premier pas de géant

(+ 1 kro-express)



FLOGGING MOLLY
Life Is Good (2017)
Mama, i'm coming home.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


- Düsselforf 1996
1. Day In A Boat
2. Nothing But The Sun
3. City Of Lights
4. Rocket To The Moon
5. Road And The River
6. Medley: The Mighty Atlantic / Mara Theme
7. Ard
8. Edge Of The World
9. Meadhan Oidhche Air An Acairseid
10. Thairis Air A' Ghleann
11. The Greatest Flame
12. The Dancing Floor
13. Healer In Your Heart
14. Stepping Down The Glory Road
15. The Middleton Mouse
16. Skye
17. The Wedding
18. Siol Ghoraidh
19. Only The Brave
20. Alba
21. Flower Of The West
22. Loch Lomond
23. I'll Keep Coming Home

- Cologne 2001
1. Danns An T-sabhail
2. Running To The Light (excerpt)
3. Wall Of China / One Man
4. Saints Of The Soil
5. Book Of Golden Stories
6. A Dh'innse Na Firinn
7. Protect And Survive
8. One Thing
9. Big Songs Of Hope And Cheer
10. Oran Ailean / Leaving Strathconon
11. The Engine Room
12. Every River
13. Pride Of The Summer (beat The Drum)
14. An Sabhal Aig Neill
15. The Stamping Ground
16. Flower Of The West
17. The Message
18. Cnoc Na Feille
19. May Morning
20. The Summer Walkers
21. Skye
22. Tuireadh Iain Ruaidh
23. Loch Lomond
24. Silent Night



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod