Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Skerryvore, Skipinnish, Cal, Manran, Oysterband, Dougie Maclean , The Saw Doctors , Anduril, Coast
- Membre : A Hundred Thousand Welcomes, Big Country, Georg Kaiser , Donnie Munro , Bruce Guthro
- Style + Membre : The Band From Rockall

RUNRIG - Transmitting Live (1995)
Par GEGERS le 9 Août 2010          Consultée 1494 fois

Ce deuxième album live de RUNRIG, le dernier officiel sorti avec Donnie Munro au micro, marque la fin d'une période commercialement très faste pour le groupe. Les trois albums sortis entre celui-ci et le live précédent, Once in a Lifetime, ont tous été synonymes de ventes record pour le combo qui s'établit définitivement comme un groupe majeur des scènes britanniques, allemandes et danoises, le reste de l'Europe restant toujours insensible au rock éthéré d'obédience celtique pratiqué par le sextet.

Ainsi, c'est tout naturellement que ce Transmitting Live fait la part belle aux trois derniers opus du groupe : Searchlight (3 extraits), The Big Wheel (2 extraits) et Amazing Things (3 extraits). Etrangement, le tubesque « Hearthammer », extrait de The Big Wheel qui avait valu au groupe d'être considéré un temps comme l'équivalent européen de Bruce Springsteen, est absent de la setlist qui met en avant la facette la plus commerciale et la plus pop du groupe. Le côté sucré de ces compositions, tel qu'on pouvait le ressentir sur leurs albums respectifs, se voit néanmoins ici atténué grâce à des arrangements faisant la part belle aux guitares (électriques et acoustiques), évitant à ces titres d'être noyés sous d'imposants claviers. Après un instrumental introduisant une cornemuse timide et solennelle (« Urlar »), c'est avec un « Ard » tribal et entraînant que RUNRIG prend possession de la scène, nous faisant redécouvrir au passage ce titre un peu oublié tiré du très bon Amazing Things. Prétexte à de nombreuses envolées éthérées et toujours planantes du virtuose Malcolm Jones, ce titre s'étire en longueur et fait languir l'auditeur, à qui il tarde d'entendre le groupe se faire plus direct. C'est avec l'imparable « Edge of the world » que l'ambiance se réchauffe enfin, grâce à une ryhmique entraînante, un refrain immédiat et un Donnie Munro vocalement au sommet de son art, bien soutenu par un Rory MacDonald également très en voix.

La petite heure que dure ce live (le groupe tardera avant d'offrir une prestation complète sur album) défile alors sans que l'on s'en rende vraiment compte, les moments d'ennui se faisant rares. En extrayant seulement douze titres d'un répertoire déjà riche, il est vrai que le groupe met les atouts de son côté. Bien qu'artistiquement moins novateurs et plus conventionnels que le répertoire pré-1988 du groupe, les titres extraits des trois derniers albums du combo s'insèrent parfaitement dans une setlist homogène et convaincante. « The Greatest Flame », « Precious Years » et « Flower of the West », ballades mid-tempo plutôt pop trouvent ainsi naturellement leur place bien calées entre le méga-tube « Alba » et la tendre ballade au piano « Every River » (qui s'imposera comme un titre incontournable du groupe en live).

Reste ces deux pépites, qui s'imposent d'elles-mêmes comme les plus belles réussites de ce live et parmi les compositions les plus réussies du groupe : l'ethnico-mélancolico-païen « The Wire », d'abord, fleuron de l'album Heartland, ici magnifié et témoignant de la forte et magnifique fragilité de RUNRIG. « Pog Aon Oidche Earraich » ensuite, un des deux seuls titres en gaélique présents sur ce live et qui, agrémenté de la présence finalement indispensable de la chorale gaélique de Glasgow-Islay, offre une conclusion détonante à cet album.

Compagnon et complément idéal au précédent live Once in a Lifetime (car n'en reprenant aucun titre !), Transmitting Live offre un condensé délectable de la période faste (au niveau commercial) du groupe. Seul Mara, dernier album du combo en compagnie de Donnie Munro, ne se verra pas offrir les honneurs du live. Une performance de haute volée pour un groupe indispensable (mais peut-être l'ai-je déjà dit...).

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


BIG COUNTRY
Another Country (2011)
La mort n'est pas une fatalité




RUNRIG
Amazing Things (1993)
Plaisant intermède!


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Donnie Munro (chant)
- Malcolm Jones (guitare, cornemuse)
- Ian Bayne (batterie)
- Calum Macdonald (percussions)
- Rory Macdonald (chant, basse)
- Peter Wishart (claviers)


1. Ùrlar
2. Àrd
3. Edge Of The World
4. The Greatest Flame
5. Harvest Moon
6. The Wire
7. Precious Years
8. Every River
9. Flower Of The West
10. Only The Brave
11. Alba
12. Pog Aon Oidhche Earraich



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod