Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTISANT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Skerryvore, Skipinnish, Cal, Manran, Oysterband, Dougie Maclean , The Saw Doctors , Anduril, Coast
- Membre : A Hundred Thousand Welcomes, Big Country, Georg Kaiser , Donnie Munro , Bruce Guthro
- Style + Membre : The Band From Rockall

RUNRIG - The Story (2016)
Par GEGERS le 14 Mars 2016          Consultée 822 fois

Comment faire preuve d'objectivité tant il y a d'affect en jeu ? Il y a de ces groupes dont la découverte chamboule votre quotidien, vous fait considérer le monde d'une autre manière, vous permet de mûrir et de ressentir une plénitude rare. Vous savez forcément de quoi je parle, puisque si vous êtes ici à lire ces quelques lignes, c'est que vous-même êtes un musicophile averti. Ces sentiments, vous les avez connus vous aussi.

Ces dernières années, un nouveau sentiment est venu s'ajouter à ceux précités : celui de la tristesse, de la douleur tandis que ces artistes que nous aimons disparaissent les uns après les autres, tirent leur révérence. Pour RUNRIG, les adieux sont symbolisés par cette ultime réalisation studio, la quatorzième. On aimerait croire que le groupe ne tiendra pas sa parole, et reviendra dans quelques années avec un nouvel album sous le bras, mais sa sincérité habituelle et le très long délai qui sépare cette nouvelle sortie du précédent album, Everything You See (paru en 2007), sont autant de signes qui nous incitent plutôt à nous faire à l'idée que les frères MacDonald et leurs comparses ont enregistré sur The Story leurs dernières idées.

Ce nouvel album n'a pas pour autant des allures de bilan malgré ce que peut laisser penser son support. En effet, le livret, fort bien conçu, est rempli de photos d'archives accompagnées de citations ou d'extraits de journaux de bord des musiciens, autant de témoignages de la vie en Ecosse des années 60 à nos jours, et un aperçu de l'irrésistible ascension qui mena RUNRIG des petites salles de concerts des Hébrides jusqu'aux plus grands concert-halls d'Angleterre, d'Allemagne et d'ailleurs. De même, le groupe aime à glisser, dans certaines de ses paroles, quelques références à ses albums passés, évoquant ici cette grande roue ("big wheel") qu'est la planète, parlant de ce soleil d'été ("summer sun") qui adoucit les coeurs... Ceux qui connaissent bien le répertoire du groupe trouveront, au fil de la lecture des paroles, nombre de références qui, en évoquant ainsi certains morceaux passés, renforcent l'impact émotionnel de l'album.

La boucle bouclée, l'album est également celui de l'introspection pour son leader Rory MacDonald. Volonté de revenir à ses racines ? Toujours est-il que le musicien se fait très présent au chant sur cet opus, et laisse un espace d'expression réduit à la voix chaude et si agréable de Bruce Guthro, que l'on aurait aimé entendre plus. Fait rare, le chanteur canadien ne chante qu'un seul titre seul, son comparse écossais intervenant très régulièrement pour donner naissance à des duos savoureux, à l'image de ce "The Place Where the River Runs", rock énergique qui témoigne de l'amour du groupe pour la scène.

Ce nouvel album est à la fois plus varié et complexe que son prédécesseur. Si certaines mélodies sont immédiates, certains titres mettent du temps pour révéler tous leurs atours, tandis que d'autres peinent à convaincre pleinement. Si les arrangements modernes de "The Story" donnent de ce titre une ouverture d'album surprenante bien que convaincante, on apprécie de retrouver sur "Onar" le folk entraînant qui constitue une des marques de fabrique du groupe. Ce titre imparable s'étend longuement pour notre plus grand bonheur, et convainc sans forcer au contraire du lent "18th July" qui manque pour sa part d'une accroche mélodique.

Rory, puisque c'est lui qui semble porter l'album sur ses épaules, fait de "The Years we Shared" et du final "Somewhere" des pièces délectables. Le premier, rock énergique et immédiat, est un beau témoignage de vie. Le second, pièce intimiste et céleste, se fait un hommage aux astronautes de la navette Colombia qui périrent en février 2003. Le capitaine était un grand fan du groupe, et avait emporté avec lui une copie de l'album The Stamping Ground.
Bruce Guthro, pour sa part, se fait flamboyant sur la délicate "Every Beating Heart", une balade folk splendide qui rappelle, si c'était nécessaire, pourquoi la musique de RUNRIG nous fait vibrer. Et il se fait impérial sur le poignant "Rise and Fall", titre consacré au débarquement en Normandie de 1944, qui invite à la méditation et à la contemplation béate du talent combiné des 6 membres du groupe. Si la guitare de Malcolm Jones se fait un peu trop rare à notre goût, il ponctue tout de même la plupart des titres de lignes mélodiques à la fois puissantes et aériennes qui provoquent, comme toujours, leur lot de frissons.

Produit par Brian Hurren, qui a depuis son arrivée dans le groupe en 2000 gagné de nombreux galons, The Story est un album que l'on ne parvient pas à aborder comme la dernière réalisation de RUNRIG, tant il sait se faire riche en ambiances variées et semble mû par une inspiration débordante de vie. On ressort néanmoins de l'écoute en se disant que, s'il s'agit en effet de l'ultime album du groupe, celui-ci s'est concocté une sortie en beauté. Un album dont les nombreuses qualités de révèlent au fil des écoutes, témoignage d'un groupe qui n'aura eu de cesse d'innover et d'expérimenter, pour produire une musique d'une beauté et d'une richesse inégalées. L'Ecosse peut être fière de ses enfants.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


Ben HARPER
Live From Mars (2001)
Live extraterrestre




EPSYLON
Ouvrage Du Coeur (2016)
Au diapason de nos humeurs vagabondes.


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Bruce Guthro (chant, guitare)
- Malcolm Jones (guitare, cornemuse, accordéon)
- Calum Macdonald (percussions, chant)
- Rory Macdonald (basse, chant)
- Brian Hurren (claviers, accordéon, chant)
- Ian Bayne (batterie, snare drums)


1. The Story
2. Onar
3. Rise And Fall
4. Elegy
5. Every Beating Heart
6. The Years We Shared
7. When The Beauty
8. 18th July
9. An-duigh Ghabh Mi Cuairt
10. The Place Where The Rivers Run
11. Somewhere



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod