Recherche avancée       Liste groupes



      
CELTIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Skerryvore, Skipinnish, Cal, Manran, Oysterband, Dougie Maclean , The Saw Doctors , Anduril, Coast
- Membre : A Hundred Thousand Welcomes, Big Country, Georg Kaiser , Donnie Munro , Bruce Guthro
- Style + Membre : The Band From Rockall

RUNRIG - Once In A Lifetime (1988)
Par GEGERS le 30 Mai 2010          Consultée 1495 fois

Enregistré durant la tournée faisant suite à la sortie de l'excellent The Cutter and the Clan, qui établit définitivement le groupe comme fer de lance d'un folk rock celtique en renouveau, Once in a Lifetime est le premier témoignage live de RUNRIG. Bien que son titre soit tiré des paroles de « Protect and Survive », tube du dernier album en date du groupe et dont l'arrangement très rock et mordant le met en valeur, c'est étrangement l'album Heartland qui se voit le plus représenté ici, puisque trois titres tirés de cet opus sont exécutés ici.

Enregistré au Barrowland Ballroom de Glasgow, Once in a Lifetime est un album live court, puisque seulement dix titres composent sa tracklist, mais constitue néanmoins un condensé représentatif des dix premières années de carrière du groupe écossais. Débutant par le très rock « Dance Called America », sur lequel le public donne immédiatement de la voix, Once in a Lifetime montre un groupe maîtrisant parfaitement son propos et au sommet de son art. Introduit par la guitare électrique mordante de Malcolm Jones, « Dance Called America » se voit rapidement transcendé par un Donnie Munro dont la voix puissante se fait encore plus lyrique que sur album.

Avec seulement 10 titres, l'album ne peut se permettre de souffrir d'aucun temps mort. Fort heureusement, Once in a Lifetime se révèle impeccable de bout en bout. Jouant sur les ambiances et les émotions, RUNRIG alterne titres rock et ballades mélancoliques. « Chi Mi'n Geamhradh », seul rescapé du premier album du groupe Play Gaelic, voit ici son ambiance d'Highland hivernal et de déception amoureuse sublimées par une guitare aérienne de Malcolm Jones et un Donnie Munro se faisant plus intimiste. Dans la même veine, « Going Home » se révèle tout aussi convaincante grâce à une mélodie persistante et une efficace montée en intensité.

Bien plus mordants, « Rocket to the Moon », « Nightfall on Marsco » (au riff quasiment hard rock) et « Skye » (immense tube du groupe) montrent un RUNRIG désireux de faire parler la poudre, ce qu'il parvient à faire à merveille, prenant l'auditeur à la gorge et ne lui laissant aucun répit. Avec ses 6 minutes au garrot, « Skye », légèrement arrangée pour l'occasion, s'impose ici comme un moment de pur bonheur et d'harmonie parfaite entre les musiciens de ce groupe en pleine ascension.

Mais s'il y a un titre à retenir de cet album, c'est bien entendu le premier témoignage live d'un « Loch Lomond », classique des classiques, totalement réarrangé. Alors que le groupe avait repris fidèlement ce traditionnel écossais sur son album The Highland Connection, RUNRIG l'a ici totalement transformé pour en faire une pièce épique de plus de 6 minutes. Composé de plusieurs mouvements, « Loch Lomond » voit le public faire corps avec le groupe, reprenant à tue-tête le refrain de ce monument de la musique écossaise finalement pas si intouchable. Et l'album de s'achever sur la splendide ballade « Hearts of Olden Glory », conclusion inattendue mais finalement totalement adaptée pour ce premier album live du groupe, le seul publié avec Donnie Munro derrière le micro.

Se révélant bien trop court (le groupe proposait des prestations bien plus longues que ces petites 46 minutes), Once in a Lifetime constitue un témoignage live délectable et au goût prononcé de « reviens-y ».

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


RUNRIG
Donnie Munro's Farewell Concert (1997)
Passation de pouvoirs...




Ben HARPER
Diamonds On The Inside (2003)
E - clec - tisme


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Donnie Munro (chant, guitare)
- Rory Macdonald (basse, chant)
- Malcolm Jones (guitares)
- Peter Wishart (claviers)
- Iain Bayne (batterie)
- Calum Macdonald (percussions)


1. Dance Called America
2. Protect And Survive
3. Chi Mi'n Geamhradh
4. Rocket To The Moon
5. Going Home
6. Cnoc Na Feille
7. 's Tu Mo Leannan / Nightfall On Marsco
8. Skye
9. Loch Lomond
10. Hearts Of Olden Glory



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod