Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1961 1
1969 2
1971 3
1973 4
1975 5
1976 6 - Bonaparte's Retreat
1977 7
1978 8
1995 The Long Black Veil
1999 Tears Of Stone
2012 Voice Of Ages
 

- Style : The Charmrocks
 

 Site Officiel (231)

The CHIEFTAINS - Voice Of Ages (2012)
Par GEGERS le 13 Avril 2012          Consultée 1158 fois

Les CHIEFTAINS ont l'âge de sucrer les fraises, de passer l'arme à gauche, de manger les pissenlits par la racine. Sauf que, sauf que... tandis que certains de ses pairs tentent de digérer leur compote devant une rediffusion de Questions pour un Champion, Paddy Moloney et ses acolytes parcourent le monde et publient de nouveaux albums à un rythme effréné. Comme si la flamme passionnelle du folk celtique empêchait la Faucheuse d'avoir une quelconque emprise sur ces septuagénaires fringants qui fêtent cette année leurs cinquante années de carrière, événement célébré par la sortie de ce nouvel album aux allures de fontaine de jouvence.

Comme ils l'ont fait de nombreuses fois au cours de leur carrière, les CHIEFTAINS ont, à nouveau, décidé de collaborer avec quelques uns de leurs pairs. Si, par le passé, ces derniers se nommaient Sting, Mick Jagger, Madonna ou Mark Knopfler, c'est cette fois avec la génération montante des artistes folk et americana que le groupe a décidé de s'acoquiner. De jeunes pousses, plus ou moins confirmées, qui prêtent leur talent et leur voix à ce groupe, fer de lance du renouveau celtique, auquel ils doivent tant. Pas révolutionnaire pour un sou, Voice of Ages joue les rôles de tremplin de luxe pour cette grappe foisonnante d'artistes en devenir. Si certains semblent bien partis pour bénéficier d'une honorable carrière (Bon Iver, The Decemberists, The Low Anthem), il ne fait nul doute que nombre sauront apprécier cette chance qui leur est donnée de figurer sur un album d'un des rares piliers inamovibles du style.

Avec autant d'invités dans la besace, les CHIEFTAINS nous livrent donc avec Voice of Ages un album hétérogène et disparate, sur lequel d'indéniables réussites côtoient des titres plus dispensables. Peu importe après tout. L'auditeur pioche comme dans une boîte de bonbons, retenant les morceaux les plus agréables à son oreille et laissant de côté les pièces les moins convaincantes. La jeune génération apporte avec elle son lot d'incertitudes et d'approximations : Apathique, Bon Iver peine à briller sur « Down in the willow garden », un morceau dont le calme musical aurait mérité une interprétation plus pêchue. De sa voix précieuse, Imelda May peine à rendre justice à l'enjouée « Carolina Rua » qui ouvre l'album, tout comme le charmeur de ces dames Paolo Nutini interprète froidement la mélancolique « Hard times come again no more ».

Si l'objectif n'est pas le chef-d'œuvre, force est de reconnaitre que l'album propose son lots de bons moments. Ceux-ci surviennent grâce aux Civil Wars, dont l'interprétation de « Lily love » se voit dotée d'une touche savoureuse de nostalgie. The Decemberists, sans doute un des groupes folk les plus intéressants actuellement, s'en donnent à coeur joie sur leur reprise de « When the ship comes in », originellement écrit par Bob Dylan. La ballade country-folk « School days over » se voit pour sa part interprétée à merveille par The Low Anthem, tandis que Carlos Nunez, ami de longue date des CHIEFTAINS, vient user sa gaïta sur « Lundu », qui clôture l'album sur une note enjouée et optimiste.

L'ensemble, produit par le légendaire T-Bone Burnett, constitue donc un joyeux fourre-tout duquel s'extirpent quelques pépites d'interprétation et de composition, signe rassurant que les CHIEFTAINS n'ont pas encore usé toutes leurs cartouches. Un album-anniversaire, sorte de pont entre les générations, à découvrir pour lier le passé et le futur dans un présent somme tout fort délectable.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


DARAN
Le Monde Perdu (2014)
Douceur amère de la bienheureuse tristesse




WILD COLONIAL BHOYS
Heads Or Tails (2011)
Ou l'histoire du double-album de la peur


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paddy Moloney (cornemuse, flûte, accordéon, violon)
- Matt Molloy (flûte)
- Kevin Conneff (bodhran, chant)
- Sean Keane (violon)
- + Invités


1. Carolina Rua
2. Come All Ye Fair And Tender Ladies
3. Pretty Little Girl
4. Down In The Willow Garden
5. Lily Love
6. The Lark In The Clear Air / Olam Punch
7. My Lagan Love
8. When The Ship Comes In
9. 9school Days Over
10. The Frost Is All Over
11. Peggy Gordon
12. Hard Times Come Again No More
13. The Chieftains
14. The Chieftains In Orbit
15. Lundu



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod