Recherche avancée       Liste groupes



      
DIVERS  |  B.O FILM

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Alex Beaupain , Jan Kaczmarek , John Barry , John Williams , Ludovic Bource , Ramin Djawadi , Trevor Jones , Murray Gold , Michael Nyman , Zbigniew Preisner , James Newton Howard , James Horner , Basil Poledouris , Carter Burwell , Danny Elfman , Ennio Morricone , François De Roubaix , Georges Delerue , Hans Zimmer , Henry Jackman , Howard Shore , Justin Hurwitz

BANDE ORIGINALE DE FILM - Heat (1995)
Par JAMES DEAN le 30 Avril 2005          Consultée 32938 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Michael Mann est sans conteste l’un des plus grands cinéastes américains de ces 15 dernières années. Après des œuvres majeures comme « Le sixième sens » ou encore « Le derniers des Mohicans » son génie atteint son paroxysme avec Heat. Cette « Los Angeles Crime Saga » nous offre un duel anthologique entre deux monstres sacrés du cinéma, Al Pacino et Robert De Niro. Ce face-à-face magique est accompagné de seconds rôles magistraux comme Val Kilmer ou Tom Sizemore, excellents en comparses fidèles et déterminés.

Heat est réellement un grand film et comme tout grand film la musique se doit d’être de qualité. La bande son est née de la collaboration d’Elliot Goldenthal et Lisa Gerrard mais on retrouve aussi des grands noms de la scène internationale comme Moby, U2, Brian Eno et d’autres moins connus.
Bien que regroupant de nombreux artistes cette bande son est vraiment très homogène et l’ambiance du film y est parfaitement retranscrite. Les pièces composées par Goldenthal comme le thème principal ou encore les musiques d’accompagnement sont superbes même s’il est vrai que certaines sont un peu moins écoutables sans les images. Je pense notamment à « Force Maker » qui accompagne la mythique attaque de banque mais qui seule est assez répétitive.
A signaler que U2 et Eno se retrouvent aux côtés de Passengers sur « Always Forever Now » un titre plutôt moyen compte tenu du reste de l’album.

La tonalité générale est à l’électro mais les quelques incursions dans des musiques plus recherchées, mêlant des éléments plus classiques avec d’autres presque New Age sont très réussies. En effet les morceaux composés par Kronos Quartet ainsi que par Terje Rypdal (la guitare sur "Last Nite" est magnifique) sont superbes, d’ailleurs certaines mélodies font penser à celles composées par Angelo Badalamenti pour les films du grand maître David Lynch.
On retrouve aussi Moby qui est à l’origine de deux très bons titres que sont « New Dawn Fades » et « God Moving Over The Face Of The Waters ». Ce dernier est celui qui conclut le tragique duel final entre De Niro et Pacino – Moby y est au sommet son art, la musique est vraiment sublime (rien que de penser à cette scène j’ai les larmes aux yeux car la grande force de Heat est que pour une fois on souhaiterait que ce soit l’impitoyable gangster qui s’en sorte – et ça c’est fort :)).
A noter aussi le remarquable travail de Lisa Gerrard (qui a travaillé aussi sur la BO de Gladiator) qui nous offre de magnifiques morceaux comme « Gloradin » aux sonorités africaines ou encore le très New Wave « La bas ».

Bien sûr, pour ceux qui vénèrent le film (comme moi), vous serez aux anges ; pour les autres, ceux qui n’ont pas vu le film ou pire encore qui ne l’ont pas aimé (vous êtes deux je crois :)), mais qui sont amateurs de musiques modernes à la Craig Armstrong (ou bien évidemment Moby) alors c’est l’occasion de passer un très bon moment…

Ps : pour les cancres du fond qui n’ont toujours pas vu ce chef-d’œuvre je vous le recommande vivement :))

A lire aussi en DIVERS :


Michelle BRANCH
Everything Comes And Goes (2010)
L'été encore clément




COCTEAU TWINS
Victorialand (1986)
Dans les brûmes hantées de la lande écossaise


Marquez et partagez





 
   JAMES DEAN

 
  N/A



Non disponible


1. Heat (kronos Quartet)
2. Always Forever Now (passengers - Brian E
3. Condensers
4. Refinery Surveillance (kronos Quartet)
5. Last Nite (rupdal Terje - The Chasers)
6. Ultramarine (brook Michael)
7. Armenia (einsturzende Neubauten)
8. Of Helplessness
9. Stell Cello Lament
10. Mystery Man (rupdal Terje)
11. New Dawn Fades (moby)
12. Entrada & Shootout
13. Force Maker
14. Coffee Shop
15. Fate Scrapes
16. La Bas (gerard Lisa)
17. Gloradin (gerard Lisa)
18. Run Uphill
19. Predator Diorama (kronos Quartet)
20. Of Separation
21. God Moving Over The Face Of The Waters (



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod