Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Paul Mckenna Band , Runrig, Alistair Ogilvy , Fleadh, Skipinnish, Saoirse Mhor

Dougie MACLEAN - Singing Land (1985)
Par GEGERS le 4 Avril 2013          Consultée 1036 fois

Dans le courant des années 1980, Dougie MACLEAN poursuit la mise en place de son univers musical. Cragie Dhu, et Butterstone, ainsi que dans une moindre mesure Fiddle, album majoritairement instrumental, posaient les bases d'un folk épuré, acoustique, reposant en grande partie sur la voix chaude de l’Écossais. Désormais épaulé par son épouse, avec qui il fonda le label Dunkeld Records en 1981, sur lequel il a depuis édité l'ensemble de ses albums, le chanteur bénéficie d'une popularité grandissante dans son pays natal ainsi qu'aux États-Unis, où il se produit régulièrement depuis le début des années 80 et un passage de courte durée au sein des Silly Wizard, alors en vogue aux USA. Illustré (comme ce sera la tradition sur la majorité de ses albums) par une peinture de sa femme, Singing Land prend le contrepied de son prédécesseur : il est en effet intégralement chanté, et ne présente que deux titres traditionnels, le reste de l'album étant fait de compositions originales d'un Dougie qui aiguise son folk. L'ensemble sonne encore jeune, mais hautement délectable.

Le torrent (ou la rivière placide, on ne le sait pas vraiment) qui représente cet album de l’Écossais se fait représentatif de son cheminement musical : celui-ci coule naturellement, paisiblement, et ne rencontre aucun récif à même de ralentir sa course. Les dix morceaux de Singing Land se déroulent comme si on les avait toujours connus, comme si l'on se trouvait en compagnie d'une présence familière. Il faut reconnaître que l'album ne dépareille pas dans la discographie du chanteur, et se fait similaire à ses prédécesseurs.

A la fulgurance de Craigie Dhu s'oppose néanmoins le savoir-faire d'un artiste qui s'affirme un peu plus à chaque nouvel album. Sur ce disque, Dougie MACLEAN est pourtant nu comme un ver. Ce ne sont pas les chœurs discrets de l'introductif « Singing Land », une des pièces les plus touchantes de l'artiste, ou le didgeridoo lancinant de « Tumbling down » qui nous diront le contraire : la guitare acoustique et la voix sont les seuls outils à disposition du chanteur, qui s'évertue à proposer des ballades souvent tristes, souvent mélancoliques, mais toujours pleines d'espoir et dégageant une énergie positive ainsi qu'une empathie qui les rendent délicieuses.

« This love will carry », judicieusement placée en milieu d'album, résume à elle-seule tout le bien que l'on peut penser de cet album : devenu une pièce indispensable du répertoire live du chanteur, ce titre infiniment triste mais également doté d'une tendresse et d'un optimisme bouleversants est un chef-d'œuvre comme Dougie MACLEAN en a livré quelques uns, un de ces titres intemporels qui résonnent dans nos oreilles comme s'ils avaient été écrits hier. Calqués sur le même schéma, les autres morceaux peuvent paraître légèrement plus fades, mais ils prennent le temps de grandir pour s'installer durablement dans le cœur et l'esprit, à l'image de « Guillotine's release », « The other side », qui rappelle « High flying seagull », excellent titre de l'album Craigie Dhu, ou encore le méditatif « Goodnight and Joy » qui clôture l'album. On s'approprie chacun de ces morceaux comme si leur absence se faisait désormais préjudiciable, et l'on apprécie cet album de Dougie MACLEAN comme l'un des plus réussis de sa féconde carrière, et comme un bon vin qui a très bien vieilli.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Marketa IRGLOVA
Live From San Francisco (2012)
La beauté n'a pas de prix




The PORTERS
Rum, Bum And Violina (2012)
Et pour quelques dollars de plus...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Singing Land
2. Bonnie Woods O' Hatton
3. Desperate Man
4. The Other Side
5. This Love Will Carry
6. Tumbling Down
7. Kelphope Glen
8. Guillotine's Release
9. Another Story
10. Goodnight And Joy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod