Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Paul Mckenna Band , Runrig, Alistair Ogilvy , Fleadh, Skipinnish, Saoirse Mhor

Dougie MACLEAN - Live From Two Ends Of This Earth (2000)
Par GEGERS le 16 Mars 2015          Consultée 903 fois

Ecoutez cet album, le premier live de Dougie MacLean. Vous ne ressentez rien ? Pas le moindre petit sentiment de petitesse face à l'immensité de la Nature, qu'il conte avec un amour d'une profondeur insondable ? Pas une minuscule impression de n'être qu'un maillon dans l'infinie chaîne de l'univers, si important, si insignifiant ? Pas un rikiki sentiment de plénitude à l'écoute d'un des derniers bardes écossais ? Vous êtes sans doute mort à l'intérieur.

"Nous sommes au service des 4 saisons, et de la pâle lumière du petit matin", nous dit l'artiste dans les paroles de "Rescue me". Tout est dit. Captés à Glasgow en janvier 1998 et à l'autre bout de la terre, à Port Fairy, petite ville australienne proche de Melbourne, en mars 2000, ces douze morceaux constituent un témoignage live de premier ordre. Seul, uniquement accompagné de sa fidèle guitare, Dougie nous emmène dans son univers où petits bonheurs et écueils de l'existence sont prétextes à chanson. La simplicité, voici le maître-mot de ce live qui compile quelques uns des titres les plus inspirés du barde. Le bruit de la faux maniée par son père ("The Scythe"), les balades dans le brouillard des highlands ("Rescue me"), le sentiment de déracinement ("Caledonia"), la perte de l'innocence ("Rite of passage"), tout est motif à écrire ces ballades à la splendeur bouleversante. Et puis l'amour, bien sûr. "This love will carry", que le barde interprète de manière poignante, accompagné par les choeurs du public australien, est incroyable de beauté et de pureté.

Les morceaux dits classiques se voient pour la plupart laissés de côté, chose audacieuse pour un artiste dont il s'agit ici du premier live. "Caledonia", bien sûr, et de la partie, tout comme "Ready for the storm" et sa délectable mélancolie. Dougie MacLean fait preuve d'audace, néanmoins, en proposant un titre inédit, "Talking with my father", qu'il reprendra sur son album suivant, "Who Am I". Sa relation, fusionnelle, avec la nature, se retrouve sur l'entraînante "Feel so near", inspirée par son séjour sur l'île de Lewis, située dans les Hébrides extérieures, battue par des vents puissants empêchant tout arbre de pousser. "Singing land", cette terre chantante, se voit honorée par une guitare acoustique à la mélodie doucereuse, ainsi que par un public bienveillant qui n'hésite pas à donner de la voix.

Tout cela est extrêmement simple, et extrêmement beau. En faisant du dénuement un véritable apparat, Dougie MacLean transporte son folk infusé d'Ecosse au quatre coins du monde, et séduit les foules sans sourciller. On ne peut que plonger dans cette musique qui parle au coeur et à l'esprit. S'il ne vous en fallait qu'un, ce serait celui-ci.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


GREAT BIG SEA
Up (1995)
Quoi de neuf docteur?




Les COWBOYS FRINGANTS
Bye Bye Lou (2015)
Promesse d'un bonheur retrouvé.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Dougie Maclean (chant, guitare)


1. She Will Find Me
2. Scythe Song
3. Rescue Me
4. Rite Of Passage
5. All Together
6. Green Grow The Rashes
7. Ready For The Storm
8. Feel So Near
9. Talking With My Father
10. Singing Land
11. Caledonia
12. This Love Will Carry



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod