Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Paul Mckenna Band , Runrig, Alistair Ogilvy , Fleadh, Skipinnish, Saoirse Mhor

Dougie MACLEAN - Inside The Thunder (2006)
Par GEGERS le 14 Mai 2017          Consultée 148 fois

La frontière entre ennui et contemplation est ténue. En ces temps où tout va toujours très (trop) vite, un peu d'ennui ne fait parfois pas de mal. L'ennui stimule l'imagination de nos chères têtes blondes, il participe à agrandir son esprit vagabond et à élargir ses perspectives. Non pas qu'on s'ennuie à l'écoute de ce Inside The Thunder de Dougie MacLEAN, mais tout de même, l'esprit vagabonde pas mal...

L'album n'est pas lénifiant, il est lent. Il n'est pas triste, il est mélancolique. Il est évident qu'il faut s'accrocher pour percer ses secrets et révéler ses atours, mais n'en va-t-il pas de même pour tous les albums du barde écossais ? Après tout, même Cragie Dhu et Real Estate, à notre avis les deux albums indispensables du bonhomme, ne sont pas si faciles d'accès, même s'ils se font plus variés. D'ailleurs, Inside The Thunder s'inscrit dans la droite lignée de ces deux albums. Il s'agit d'un opus rural, presque agricole, qui renoue avec les influences passées de l'artiste, même s'il ne s'en était jamais beaucoup éloigné. "Song for Johnny", avec ses tendres arpèges et son violon, est tellement représentatif de l'identité Dougie MacLEAN qu'une phrase de ce morceau donne son titre à l'album. Dédiant cette chanson à son ancien camarade au sein des Silly Wizard, Johnny Cunningham, Dougie dit avec une tristesse non feinte "nous n'avons jamais réussi à ralentir, nous dansions au coeur de l'orage".

Les tempos sont pourtant ici très ralentis, ce qui nous permet tout de même d'apprécier de belles mélodies, intimistes et inspirées. "Strathmore", par exemple, "surprend" en proposant en guise de (longue) conclusion de sympathiques nappes de guitare électrique qui évoquent l'univers de RUNRIG. "Into the Flames", qui gagne en épaisseur tandis que le morceau progresse, permet également à Dougie de varier son propos. Son chant, posé et habité, est fidèle à lui-même, et il n'y a guère ici de motifs de non-satisfaction. Disons que Inside The Thunder est un album dans lequel on pioche, malgré sa durée plus raisonnable que certaines réalisations passées de l'artiste. Un petit ventre mou, constitué notamment de "Eternally you" et "Open Fields", nous empêche d'embrasser l'album complètement et de le mettre au même niveau que les deux "classiques" précités.

L'artisan écossais du folk propose néanmoins ici un album réussi, sans doute la collection de nouvelles compositions la plus inspirée des années 2000. Les amateurs du folk délicat de l'artiste seront sensibles à ces titres dignes de la légende.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Francis CABREL
Fragile (1980)
Moustache au vent, Cabrel va de l'avant!




RUNRIG
The Cutter And The Clan (1987)
37 minutes de bonheur...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Not Look Down
2. Song For Johnny
3. Home
4. Seventh Sea
5. Strathmore
6. Eternally You
7. Open Fields
8. It's Not For Me
9. Into The Flames
10. Beside You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod