Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Véronique SANSON - Vancouver (1976)
Par ERWIN le 23 Décembre 2013          Consultée 1328 fois

Pour son quatrième opus, l’aventurière de la chanson française s’est autorisée un hiatus de deux années. Désormais maman accomplie et star internationalement reconnue après des tournées en Amérique du Nord, Véro mène la grande vie. Mais ses préoccupations restent les mêmes, en tout cas celles qu’on retrouve au grès des écoutes de ses chansons. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’artiste est déjà en pleine maturité. L’album se vendra d’ailleurs encore mieux que ses prédécesseurs, à plus de 300 000 unités.

C’est l’éponyme « Vancouver » qui ouvre le bal de cette année 76. La découverte du nouveau monde est pour Véronique riche de sensations, et la magnifique ville de Vancouver sert d’écrin au grand morceau de l’album. C’est un classique connu de tous, je n’en ferai pas la description mais vous inviterai toutefois à une écoute supplémentaire si vous l’avez quelque peu oublié, elle le mérite. Le piano drive la mélodie et l’orchestration de haute volée fait de ce titre un véritable must. « Une maison après la mienne » est le second single extrait de cette livraison 76. Nous constatons avec étonnement que cette chanson est le fruit du talent de la sœur de Véronique : Violaine. Elle est toute mignonne et ne choque absolument pas l’auditeur. Il faut dire que la voix ne peut prêter à confusion, même si la composition est radicalement différente du style habituel de la chanteuse.

La mélodie angoissante de « Etrange comédie » fait son effet et plonge l’auditeur dans une ambiance bluesy vraiment « Moody ». Dans le même genre mélodique et inéluctable, « Redoutable » porte bien son nom et arrache bien, sans doute ma préférée de l’album. « Donne toi » reste au même niveau que ses consoeurs avec une très belle orchestration sur le refrain, une fort belle chanson. « Tu sais que je t’aime bien » à une petite identité funky pas désagréable bien qu’un peu datée.

Les trois derniers titres sont en anglais. Certes Stephen STILLS traîne dans le coin avec ses musicos, mais le choix de la langue de Shakespeare vient de Véronique seule. On trouvera sur « Sad limousine » une ressemblance trompeuse avec le titre « Break » des APHRODITE’S CHILD, mais la chanson ne m’emballe guère. Je trouve qu’elle perd un peu de la puissance de sa voix avec l’utilisation de l’anglais, c’est presque flagrant sur « Full tilt frog », « When we’re together » ne soulève pas plus mon enthousiasme.

Ce quatrième opus n’est pas le meilleur de sa carrière, c’est l’évidence ! Je n’accroche pas aux titres en anglais, définitivement. En revanche il y a du bon dans les jolies mélodies qui nous restent : « Redoutable » et « Vancouver » sont ainsi de vrais classiques.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Julien CLERC
Femmes Indiscrétion Blasphème (1983)
Lili !!




Véronique SANSON
Amoureuse (1972)
Le papillon s'envole


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Vancouver
2. When We’re Together
3. Redoutable
4. Donne Toi
5. Une Maison Après La Mienne
6. Etrange Comédie
7. Sad Limousine
8. Tu Sais Que Je T’aime Bien
9. Full Tilt Frog



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod