Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Véronique SANSON - Dignes Dingues Donc... (2016)
Par ERWIN le 14 Novembre 2016          Consultée 1901 fois

6 ans se sont écoulés depuis le dernier opus Plusieurs lunes de Miss SANSON. Mais le temps passe et n'a guère de prises sur notre Véro nationale. Bien sûr, les démons errent toujours autour d'elle, la vie ne l'aura pas épargnée. Pourtant, je veux croire qu'elle trouve une certaine félicité dans la contemplation quotidienne d'une vie plus que bien remplie. N'ayant vraiment plus rien à prouver, il ne reste qu'à espérer que l'angoisse de la feuille blanche ou l'appel de la bouteille soient aujourd'hui moins puissants pour elle. D'ailleurs, le titre de ce quinzième album n'est pas dénué d'humour, on dirait la conclusion d'une longue psychothérapie. Je lui souhaite franchement un "Donc" des plus tranquilles !

Alors, débutons par l'analyse du single parti en héraut de cette livraison, j'ai nommé "Et je l'appelle encore". Un petit chef-d'oeuvre de mélodie si franchouillarde qu'elle en appelle aux mânes des plus grands artistes de la chanson française, parmi lesquels la petite blondinette Véronique SANSON a indéniablement gagné sa place. Elle évoque le passé bien sûr, à 67 ans il semble normal qu'une femme se penche sur son passé. En tous les cas, une merveille, bravo Véro ! L'orchestration de "Ces moments là" penche en revanche vers les influences liées à son pygmalion Michel BERGER.

Il y a aussi un esprit jazzy cool dans le coin : ainsi les hommes de sa vie se retrouvent dans "L'écume de ma mémoire", tirade jazz pop qui rappelle l'esprit du grand Boris VIAN, à St Germain des près dans les fifties. Quel plaisir, on croirait Django et Stéphane dans le backing band ! "Zéro de conduite" avec à nouveau un petit côté jazzy, et je peine à reconnaître la voix de la toute petite ZAZ. Mouais... Que voulez-vous, il faut racoler tous azimuths à notre époque. "Et s'il était une fois" est une petite bossa sympa... pas du JOBIM, mais agréable. L'humour s'insinue même avec talent dans "La loi des poules" et évoque les esprits de Louis AMSTRONG et de Louis PRIMA.

L'éponyme rock de "Dignes dingues dong" ouvre l'opus avec une belle énergie et dans un esprit soul de belle facture. On sent notre Véro en pleine bourre. Très réussi, ce choeur qui psalmodie le titre dans un chuchotement. "Docteur Jedi et Mr kill" la voit renouer avec la grande tradition de ses blues blancs si originaux, dans un esprit toujours aussi original et reconnaissable à nouveau plus loin sur "Des X et des I grecs". Seule Véronique sait construire des blues de cette manière. Et puis dans "Sans foi ni loi", c'est jubilatoire ! J'adore ses titres lancinants, supers smoothy, où les rimes tombent comme des couperets sur une belle orchestration !

A la fin de chaque écoute, j'ai envie de me lever en souriant et de dire "Bravo Véro" ! L'artiste prouve avec cette nouvelle livraison qu'elle a encore toute sa verve et son sens inné de la mélodie, mais qu'elle semble plus qu'auparavant détachée de certaines contingences. L'équilibre, enfin ? La vie est pavée de détours, on lui souhaite le meilleur. Cet album est en tous cas un florilège de jolies pensées, plutôt positives même si forcément parfois nostalgiques.

Chère miss SANSON, tu as toujours été dingue, et à mon sens la dignité ne t'a jamais quittée. Donc... Sois heureuse Véro !

A lire aussi en POP par ERWIN :


Billy JOEL
52nd Street (1978)
Honnêtement excellent




ABBA
The Album (1977)
Abbacadabba


Marquez et partagez







 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Dignes Dingues Donc...
2. Docteur Jedi Et Mr Kill
3. Et Je L'appelle Encore
4. Ces Moments Là
5. L'écume De Ma Mémoire
6. Des X Et Des I Grecs
7. Sans Foi Ni Loi
8. Zéro De Conduite
9. Et S'il était Une Fois
10. La Loi Des Justes



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod