Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Maxime Le Forestier , Julien Clerc
- Style + Membre : Laurent Voulzy

Alain SOUCHON - C'est Comme Vous Voulez (1985)
Par MARCO STIVELL le 17 Mars 2016          Consultée 3734 fois

Avec le recul, dans la carrière des chanteurs de l'envergure d'Alain SOUCHON, on trouve toujours un moment de creux. Un album qu'on préfère oublier. Dans le cas du rouquin et sur une période de plus de vingt ans (depuis le milieu des années 70), on parle plutôt d'une oeuvre qu'on n'a tout simplement pas retenue...

C'est Comme Vous Voulez, l'album de 1985, est le dernier publié à un rythme régulier et rapproché du prédécesseur. Cause à effet ou non, ce n'est clairement pas l'album de la Souche que l'on cite en premier ; il semble là plus pour meubler, et quand on y revient, ne laisse pas un souvenir impérissable.

À l'époque, SOUCHON et VOULZY se rapprochent de Michel Coeuriot, un claviériste et arrangeur qui officiait d'abord aux côtés de JONASZ, dont on connait la camaraderie avec Alain. Le bonhomme travaillera pendant un certain nombre d'années avec les deux compères, mais pas de façon systématique.

Le souci, c'est qu'en 1985, autant son premier essai avec VOULZY se limite à une chanson seule et couronnée de réussite ("Les Nuits Sans Kim Wilde"), autant l'album qu'il "habille" pour SOUCHON demeure bien moyen. Il n'est pas seul responsable, puisque l'ami Laurent signe la plupart des musiques...

Alain SOUCHON, qui pouvait se targuer de rompre avec la mode en proposant un disque rétro avec On Avance (1983), quand peu d'artistes le faisaient encore, se contredit totalement ici. Ce n'est pas un mal, pour qui aime le son funk-rock eighties, les productions froides et les synthétiseurs tous azimuts...

Sur le premier titre, l'ensemble parvient même à faire illusion, ça sonne fort bien et du coup, on y croit. SOUCHON moins naïf, SOUCHON incisif offre une introduction railleuse à l'auditeur amateur ou passionné, celui là même qui a parfois voulu le catégoriser. Il cherche néanmoins à retrouver ses propres "catégories", ses repères, sur "J'veux du Cuir" ; avec "La Ballade de Jim", il fait appel à la nostalgie de tout un chacun qui, comme lui, a grandi avec des images de James Dean, de fureur de vivre et de rêve américain...

Les titres les plus réussis de ce disque viennent d'être cités. Ceux que les fans retiennent, comme par hasard. Pour le reste, pas de quoi se réveiller la nuit... "Faust" a un caractère lumineux qui peut éventuellement séduire les habitués, mais la musique reste fade et monotone. De même, et c'est d'autant plus dommage, "La Vie Intime Est Maritime" qui commençait pourtant bien. Le texte est superbe, parallèle entre la routine urbaine et l'envie de voyage marin. Ca parle, forcément...

L'équipe employée, certification qualité supérieure (Guy Delacroix, Manu Katché, Patrice Tison, les frères Costa, Ann Calvert, VOULZY aux choeurs...) ne parvient pas à remonter le niveau de compositions et d'arrangements passe-partout. Alain SOUCHON lui-même verse un peu dans la facilité avec "Vous Êtes Lents", plaidoyer très premier degré pour ce qui reste une utopie ("Vous êtes lents dans vos vieilles godasses / Il serait temps que l'Europe se fasse").

Le morceau est écrit par Louis CHEDID, guère mis en valeur sur cette galette, alors qu'il avait fourni les meilleures partitions pour la précédente. Il n'améliore pas les choses avec "Pays Industriels", nettement plus froid et glauque, intéressant pour ça au moins. Contexte oblige, Patrick Bourgoin vient y mouiller un peu son saxophone, de même que sur "J'veux du Cuir".

Le dernier titre que l'on peut garder est une valse romantique pour un texte approprié, "Portbail", déclaration sucrée de SOUCHON à sa femme sur les plages du Cotentin. Une note d'élégance dans un album qui manque de chaleur et, simplement, d'inspiration.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
C'est La Vie (1977)
"J'ai oublié de viiiiiiiivre..."




Alex BEAUPAIN
Les Chansons D'amour (2007)
Une BO de choix pour un bon film


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Alain Souchon (chant)
- Manu Katché (batterie)
- Christophe Deschamps (batterie sur 9)
- Guy Delacroix (basses)
- Patrice Tison (guitares)
- Claude Engel (guitares sur 3)
- Michel Coeuriot (synthétiseurs)
- Celmar Engel (programmations synthétiseurs)
- Sophia Morizet (programmations synthétiseurs sur 2)
- Patrick Bourgoin (saxophone ténor)
- Ann Calvert (chœurs)
- Peter (chœurs)
- Laurent Voulzy (chœurs)
- Georges Costa, Michel Costa, Francine Ch (chœurs)


1. C'est Comme Vous Voulez
2. Faust
3. Les Jours Sans Moi
4. La Vie Intime Est Maritime
5. Portbail
6. La Ballade De Jim
7. Pays Industriels
8. Pourquoi Tu T'prépares ?
9. J'veux Du Cuir
10. Vous êtes Lents



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod