Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Guru Guru

KRAAN - Live 2001 (2001)
Par WALTERSMOKE le 15 Mars 2017          Consultée 118 fois

De nos jours, les groupes qui reviennent après des années d'absence, il y en a tellement que cela en devient écoeurant. Aucune branche de la musique n'est épargné, à part peut-être le rap, et encore. Le pire cependant, c'est que ces retours sont pour une écrasante majorité médiocres au mieux. On en vient même à pester contre nos anciennes idoles et à les enjoindre à se taire de nouveau plutôt que de souiller leur propre légende.

Lorsque KRAAN revient de son sommeil en l'an 2000, cette époque (la nôtre, donc) est encore loin, et un comeback est encore vu comme une chose positive et intéressante a priori. Cela faisait 9 ans que le groupe n'avait plus enregistré de musique et que ses membres s'étaient éparpillés dans leurs projets musicaux respectifs. Mais finalement, KRAAN se reforme, avec visiblement une forte envie de bien faire et surtout la volonté de renouer avec son public. Ce dernier est d'ailleurs a priori comblé, puisque c'est le quatuor du milieu des années 70 qui revient, avec donc Ingo Bischof qui réintègre le groupe – et Joo Kraus n'est malheureusement pas rappelé. Malgré le temps qui passe, malgré le risque de voir l'inspiration s'être envolée depuis longtemps, il y a encore moyen de croire en un Kraan conquérant et capable de sortir ses tripes sur scène une fois de plus.

C'est ce que le quatrième live du groupe, capté en l'an 2000 et sorti en 2001, paraît nous prouver. Si l'album est simple, il dure tout de même 69 minutes, ce qui n'est pas si loin du premier opus live de 1975. La tracklist est aussi intéressante, puisque KRAAN y joue de nouveau des morceaux qui n'ont jamais été disponibles sur album studio ("Borgward", "Hallo Ja Ja, I Don't Know", "Dinner for Two" et "Jerk of Life"), et innove aussi un peu avec la présence du morceau-titre de Let it Out (1975), rien que ça. Toujours rien de Wintrup (1973) par contre, et surtout, bien des albums ont été oubliés. Live 88 avait prouvé que Nachtfahrt (1982) en live passait bien, et puis, KRAAN a quand même sorti deux albums dans les années 90, qui sont ici superbement ignorés. La déception est d'autant plus remarquable qu'ils étaient déjà fort bons de base.

Niveau classiques en revanche, Live 2001 ne « déçoit » pas. "Vollgas Ahoi", "Nam Nam", "Yaqui Yagua"... ça ne sent pas la prise de risque ni l'envie de franchement chambouler la set-list, mais Kraan compense par une interprétation de très bonne qualité, à même d'empêcher de se dire « les mecs ont mal vieilli ». Le quatuor se permet même de rejouer "Borgward" de sorte que la version présente ici surpasse de loin celle de Tournee (1980), que ce soit en termes de qualité sonore ou de jeu. Côté nouveau contenu (en concert), "Let it Out" est un choix étrange pour ouvrir l'album, mais n'en reste pas moins appréciable et convaincante. "Let's Take a Ride" n'est pas le morceau le plus marquant de Wiederhören (1977) pour sa part, et cela ne change pas vraiment ici malgré un son plus avantageux. Pendant ce temps, "Far West", en plus d'être quasiment doublé en termes de longueur, permet de mieux apprécier le jeu de Peter Wolbrandt quand ce dernier se met à taper dans le solo de guitare. Ah, et pour "Nam Nam", ça reste le morceau le plus long du lot, sauf qu'ici, il ne paraît guère passionnant, échouant à proposer quelque chose d'aussi fort que la version de 1975 ou d'aussi original qu'en 1988. Enfin, au dernier tiers, il y a bien un extrait du premier album qui y est inséré, mais cela relève plus de l'anecdote qu'autre chose.

Pour un retour, KRAAN réussit dans l'ensemble l'exercice, sans réel gros couac. C'est à croire que seules les plus grosses huiles de l'histoire du rock vieillissent (très) mal. Ceci étant, si Live 2001 est un live de qualité, même un fan risque d'être dubitatif eu égard au manque de prise de risques dans la tracklist, et à l'absence de véritable moment d'anthologie sur le disque.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


VARIOUS ARTISTS
Krautrock: Music For Your Brain (2006)
Une instructive introduction au krautrock.




GURU GURU
Känguru (1972)
BOING BOING


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Peter Wolbrandt (guitare, chant)
- Hellmut Hattler (basse)
- Jan Fride (batterie)
- Ingo Bischof (claviers)


1. Let It Out
2. Borgward
3. Let's Take A Ride
4. Hallo Ja Ja, I Don't Know
5. Vollgas Ahoi
6. Dinner For Two
7. Far West
8. Yaqui Yagua
9. Jerk Of Life
10. Nam Nam
11. Andy Nogger



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod