Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style + Membre : Guru Guru

KRAAN - X (1983)
Par WALTERSMOKE le 20 Février 2017          Consultée 105 fois

Quoi qu'ait pu faire KRAAN depuis ses débuts, s'il est une chose que le groupe allemand a longtemps su conserver, c'est son identité. Même sur Nachtfahrt (1982), l'opus le plus éloigné de ce à quoi on s'attend en l'écoutant (soit du krautrock, soit du jazz-rock), il y a toujours cette patte qui permet d'identifier la bande.

Et puis... et puis, un beau jour, KRAAN a décidé d'aller racoler de manière frontale aux États-Unis. C'est du moins la meilleure explication que j'ai pu trouver pour expliquer l'existence de X. Sorti en 1983, cet EP, le premier de KRAAN, possède un titre tout à fait explicite puisqu'il s'agit du 10ième disque publié depuis l'éponyme de 1972. Un album censé être marquant, donc. Et pour être marquant, il l'est, mais certainement pas dans le sens qu'auraient imaginé ses membres. Ah tiens, d'ailleurs, il y a du gros changement à l'oeuvre. Pas grand-chose, hein. Juste le départ du guitariste-chanteur Peter Wolbrandt, un pilier de KRAAN. Plus sérieusement, une telle perte n'est pas sans conséquence. Helmut Hattler, dernier membre originel encore présent, et Ingo Bischof se mettent donc à trouver un remplaçant. Ou plutôt deux, en fait : le guitariste Eef Albers, que le batteur Gerry Brown avait déjà croisé par le passé, et le chanteur Mark McMillen. Ce dernier s'impose bien vite au sein de KRAAN puisqu'il participe à toutes les compositions de X, et en écrit même deux à lui tout seul.

Et donc, on pourrait trouver un bon bouc-émissaire pour expliquer la médiocrité de X. Sur l'EP, KRAAN se met en effet à jouer de la pop, de la vraie, pure et dure. Le groupe va donc encore plus loin que Nachtfahrt. Cela n'aurait pas été déplorable si ce n'avait pas été de la pop US clairement superficielle et fade. Si l'on ferme les yeux et qu'on oublie le nom du groupe, alors on est en droit de penser qu'on écoute là une énième formation qui fera pschitt après un premier disque, ou deux si l'on est extrêmement optimiste. On en revient donc au début de la chronique, à propos de l'identité de KRAAN qui est ici totalement absente. Cela, couplé à la musique jouée, rend la chose encore plus dramatique. Non pas que perdre son identité ne soit pas grave, mais quand la musique assure derrière, il y a moyen de relativiser.

X est vraiment un EP médiocre. Les six chansons qui le composent sont, dans l'absolu, des plus plates et dispensables. Enfin, quand je dis six, il vaudrait mieux dire cinq, ou à la rigueur cinq et demie, car "You Say (So I don't)" n'est qu'une version alternative de "(Watch that) You Say". Remarque, au sein de l'album, c'est encore la meilleure chose qui puisse lui arriver, avec un rock énergique qui débarque après 20 minutes, comme un sauveur qui tente de relever la face. Et KRAAN a beau compter désormais dans ses rangs un « vrai » chanteur, en tout cas meilleur sur le plan technique que Wolbrandt, il n'en reste pas moins que McMillan, en plus d'être un piètre compositeur, est un interprète qui ne passera pas à la postérité tant le charisme est absent chez lui.

Avec X, KRAAN commet donc le premier gros faux pas de sa carrière, doublée d'une ouverture d'horizon qui ne paie pas du tout, pour le coup. Le pari est raté, et de même pour la transition vers un nouveau genre. KRAAN aura cependant eu le mérite d'avoir tenté la chose, et on n'est pas dans le cas de l'œuvre honteuse et dégradante pour un groupe censé être bien meilleur que ça.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


B-MOVIE
The Age Of Illusion (2013)
Le retour de b-movie.




CHRISTOPHE
Comm' Si La Terre Penchait (2001)
La beauté selon Christophe


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Hellmut Hattler (basse, chant)
- Ingo Bischof (claviers)
- Gerry Brown (batterie)
- Eef Albers (guitare)
- Mark Mcmillen (chant, claviers)


1. Nice Try
2. No Problem
3. (watch That) You Say
4. Almost Close
5. Night Has A Way
6. You Say (so I Don't)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod