Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Guru Guru

KRAAN - Diamonds (2010)
Par WALTERSMOKE le 11 Septembre 2017          Consultée 118 fois

Est-ce qu'en 2010 KRAAN, comme tant d'autres groupes de sa génération encore debout au XXIe siècle, a vraiment besoin de sortir un nouvel album studio à presque 40 ans de carrière ? Il est vrai que le groupe allemand, alors amputé une fois de plus de son claviériste Ingo Bischof, fait partie de ces formations pas forcément très connues mais au talent monstre. Et puis, un petit tour sur Youtube permet de voir à quel point KRAAN concentre des musiciens qui donnent tout sur scène et gardent une flamme incroyable en eux. Ceci étant, c'est peut-être suffisant pour entretenir la légende sans la corrompre. Après tout, il paraît bien difficile, avec le temps, de revenir à l'inspiration ayant donné Andy Nogger (1974), par exemple.

Et pourtant, KRAAN s'entête et sort un nouvel opus en 2010, nommé Diamonds. Composé à trois, donc, l'album ne constitue pas un changement particulier par rapport à ses deux prédécesseurs, Through (2003) et Psychedelic Man (2007), et ce malgré le départ de Bischof. Les frères Wollbrandt [1] et Hellmut Hattler, sans doute l'un des bassistes les plus brillants du rock, offrent toujours un travail d'orfèvre au service d'une musique qui sent avant tout le bon gros jam entre potes qui ne se prennent pas la tête.

Donc, on se retrouve avec peu ou prou la même chose depuis trois albums à peu près. Et fatalement, les mêmes défauts ? À peu près, oui : le plaisir éprouvé à l'écoute ainsi que l'admiration du jeu des musiciens ne suffisent pas à en faire un incontournable, ne serait-ce qu'au sein de la discographie de KRAAN. Ceci étant, l'album reste meilleur, dans un sens, pour certaines qualités pas forcément absentes par le passé, mais qui marquent plus sur Diamonds. La production, par exemple, donne une patine jazz-rock légèrement plus prononcée, mais embellit de très belle manière le tout. En termes de morceaux à proprement parler, KRAAN créé avec "Club 20" un nouveau morceau remarquable, doté d'une guitare mélancolique, un peu nostalgique, sur une rythmique rock relevée. Mais KRAAN surprend juste après, avec "Ab nach Kassel", qui voit Jan Fride sortir la boîte à rythme pour un morceau qui ne dépareille pas à côté de la discographie d'ASHRA – c'est flagrant rien qu'à la guitare.

Et voilà. À l'heure où j'écris ces lignes, Diamonds est le dernier album studio en date de KRAAN. Le trio semble être axé sur les concerts où il reste éminemment actif, mais ne semble pas pressé de retourner enregistrer quoi que ce soit en studio. Ce qui n'est pas plus mal et lui permettra, le cas échéant, de sortir la tête haute avec une discographie globalement qualitative.

Note réelle : 3,5/5

[1] : oui parce que j'ai oublié de vous le dire dans les précédentes chroniques, mais Jan Fride, en fait, s'appelle Jan Wollbrandt et c'est le frère de Peter. Voilà voilà.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


PULP
Different Class (1995)
Le triomphe de Pulp




PULP
Separations (1992)
Pulp en retard, mais toujours grand


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Peter Wolbrandt (guitare, chant, synthés)
- Hellmut Hattler (basse)
- Jan Fride (batterie)


1. Akua
2. Diamonds
3. Marienbad
4. The Schuh
5. Neu-rosenheim Suite
6. Ring My Bell
7. Soul
8. Club 20
9. Ab Nach Kassel
10. Am Hafen
11. Zoe's Zoo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod