Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Guru Guru

KRAAN - Through (2003)
Par WALTERSMOKE le 8 Septembre 2017          Consultée 93 fois

L'an 2000 n'est pas que l'année du bug, elle signe aussi le retour de KRAAN. Le groupe allemand, à la discographie remarquable contenant quelques grandes œuvres du rock allemand toutes chapelles confondues, a mis fin à ce qui sera finalement une pause de pratiquement une décennie, pendant laquelle ses membres se sont consacrés à divers projets musicaux. Et comme se contenter de revenir sur scène sans passer par la case studio n'était pas encore considéré comme quelque chose de normal (!), KRAAN sort en 2003 son 15e (ou 16e si l'on compte la compilation Berliner Ring) album, Through.

Ce qui est intéressant avec Through, c'est qu'il montre que KRAAN reste toujours sur la même dynamique depuis son retour sur scène immortalisé par le Live 2001. Pas le temps de laisser une quelconque crise de la quarantaine avoir raison du talent des musiciens, la bonne musique est prioritaire. Ce qui n'empêche pas quelques changements. Ainsi, KRAAN joue une musique clairement plus proche du jazz-rock, plus encore que jamais – ce qui n'empêche pas le guitariste Peter Wolbrandt de déployer une fois de plus son talent. L'ambiance générale est pour sa part plus homogène, KRAAN optant pour un calme relatif, une atmosphère détendue, détachée... ça commence d'ailleurs dès la première piste, "Unser Lied", un instrumental qui introduit de très belle manière Through.

Détendu, l'album l'est à fond, donc. Même trop par moments, tel "Slomocean" (sympa le titre, au passage) : il ne s'y passe quasiment rien, on est clairement dans la tapisserie sonore qui n'a même pas la force évocatrice de l'ambient. "Solemn Sundown" est un poil plus intéressant mais sa trop grande répétitivité sur 6 minutes fait tomber les attentes après "Unser Lied". Ces deux morceaux sont cependant les seuls qu'on peut réellement qualifier de faibles, le reste étant de haute volée. "Run Sonny Run" est de loin le morceau le plus rock, le moins jazz, mais il s'intègre bien au tout, et offre un refrain solidement consistant qu'on pourrait se repasser en boucle. Plus loin, "Soul Keeper" ne baisse en rien la moyenne de l'album, même s'il est un peu longuet. Et surtout, l'album se finit sur un morceau-titre formidable à bien des égards, avec une ambiance générale portée sur une mélancolie notable – et le jeu de basse formidable de Hellmut Hattler. La production de l'album, dans son ensemble, est également à féliciter car à la fois ancrée dans son époque et difficilement encline au vieillissement.

Globalement, Through n'est pas le genre d'album du retour raté. Bien entendu, il y a plein de choses qui auraient pu être améliorées. Je pense évidemment aux pistes les plus médiocres, mais d'autres éléments étaient envisageables. Par exemple, la tournure stylistique aurait pu totalement justifier la présence d'un instrument à vents, et donc un retour de Joo Kraus. Un esprit de concision pour rendre l'album un poil plus court n'aurait pas été de trop non plus. Mais à ce stade, on parle bien de rendre un bon album encore meilleur. Et c'est déjà faire preuve d'une tendance au caprice tant les musiciens de KRAAN nous en donnent pour notre argent.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
Le Danger (1996)
Un retour bien rock




CHRISTOPHE
Les Mots Bleus (1974)
Le zénith de Christophe


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Peter Wollbrandt (guitare, chant)
- Hellmut Hattler (basse)
- Jan Fride
- Ingo Bischof (claviers)


1. Unser Lied
2. Solemn Sundown
3. Run Sonny Run
4. Slomocean
5. Soul Keeper
6. Urlaubsmusik
7. Now What (arewegonnado)
8. Moxx
9. Through



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod