Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 502
Comment poster un commentaire ?


TEMPLES
VOLCANO


Le 23 Avril 2017 par BAAZBAAZ


L’arrogance.

Alors certes, l’arrogance fait partie de la mythologie rock : j’imagine que la posture consistant à bomber le torse et à cracher son mépris à la face du monde peut être considérée comme un accessoire typique d’un jeune groupe aux dents longues ou d’une vieille star fatiguée.

Mais encore faut-il justifier l’arrogance par le talent. Par exemple lorsqu’il s’agit de produire son disque. Des générations de génies, aux premiers rangs desquels les BEATLES, les STONES, les WHO… sont allés humblement taper à la porte de producteurs qui ont su les conseiller, les guider, et magnifier leurs chansons. Produire, c’est un art et un métier.

Alors quand une bande de demi-talents laborieux se pique de nous infliger un album à la production aussi dégueulasse, infecte et insultante que celle de cet atroce "Volcano", je me pose des questions. Je regarde qui est le coupable. Car après tout, tout le monde n’a pas la capacité de saboter un disque avec, entre autres désastres, le son de batterie le plus grotesque, le plus minable, que l’on ait entendu depuis… Je ne sais même pas depuis quand. Les 80s ? Je crois que dans les 80s les gens savaient bien mieux produire leurs disques.

Surprise, ô surprise, le coupable est James Bagshaw, chanteur et guitariste du groupe. En personne. C’est lui que l’on doit remercier pour cette tambouille sonore vomitive qui est un gigantesque bras d’honneur aux 60s et aux 70s que ces gens-là prétendent pourtant aimer. Car James sait tout faire. James est un génie. James est Lennon, Macca et George Martin à la fois.

Mais en fait non. Retourne à l'école James, il est encore temps d'apprendre.





DEPECHE MODE
SPIRIT


Le 22 Avril 2017 par MARTIN GAHAN


Tous les 4 ans, Depeche Mode nous pond un nouvel album qui aura, bien entendu, le droit à des critiques dithyrambiques des médias. Heureusement qu'il existe des sites sur lesquels les fans (et autres) peuvent donner leur avis aussi objectivement que possible. Ce qui n'est pas si simple que cela.

DM a bien évolué depuis sa période la plus faste (86-97). Période sous laquelle Alan Wilder oeuvrait aussi bien comme musicien qu'arrangeur ou producteur. Gore venait avec ses idées, Wilder triait et y donnait de la consistance. Je fais aussi partie de ces fans (ou presque fans) 'réac'. Non pas parce que le groupe n'a plus rien à proposer. Mais plus simplement parce que ce qu'il fait depuis 2001 n'est pas très passionnant. Sur les derniers albums, c'est carrément mou. "Spirit" ne fait pas exception. Hormis "Going Backwards", "Poison Heart" et "So Much Love" (un sous "A Question of Time" pas désagréable), c'est beaucoup d'auto-parodie et des expérimentations laborieuses, voire soporifiques.

Ce qui manque de plus en plus, ce sont des mélodies élaborées plutôt que du bidouillage et des trémolos de 'chanteurs à voix' à n'en plus finir. Bon, ils approchent de la soixantaine et ont pas mal bu, fumé, sniffé, piquouzé, etc. Ca joue et ça laisse des traces. Le fait que chacun habite dans un coin du monde avec sa petite famille avant de se réunir pour concevoir un album et mettre en place une tournée, ça ne facilite pas les choses non plus. Difficile d'avoir un "spirit" intègre dans ces conditions. Depuis que Gahan a obtenu le droit de composer, le niveau a aussi baissé. La qualité de sa voix itou. Ce sont des faits. Mais ils savent surtout que la majorité de leurs fans va aimer leur nouvel album, même s'ils ne se sont pas foulés. Un fan lambda objectif, grossièrement caricaturé : "Comme c'est DM, c'est forcément bon car ils ne m'ont jamais déçu et c'est DM et comme c'est DM, c'est forcément bon car ils ne m'ont jamais déçu parce que c'est DM et...". Hum... .

Le plus important à retenir de ce "Spirit", ce sont les 'lyrics'. Dans le contexte actuel, leur vision du monde est aussi inquiétante que réaliste. Comme quoi, être millionnaire ne veut pas forcément dire être coupé du monde. Il y en a qui ont toujours les pieds sur terre. A défaut d'avoir retrouvé un DM bien plus pêchu et inspiré musicalement... .

1,5/5





TEMPLES
VOLCANO


Le 21 Avril 2017 par LEO


Je suis loin d'être autant emballé que BOMBE_HUMAINE et BEN par ce 2ème album de TEMPLES.
Les mélodies ne sont pas aussi marquantes que sur Sun Structures dans l'ensemble et je ne suis pas certain que l'ajout plus important de synthés soit une si bonne idée ! bien au contraire, leurs sonorités parfois kitsch et les arrangements surchargés frisent souvent la faute de goût (on est très très loin des BEATLES dont tu fais mention BOMBE_HUMAINE !).
Là où je suis d'accord avec le chroniqueur, c'est lorsque celui-ci fait la comparaison avec TAME IMPALA et leur dernier album Currents (que je trouve fort réussi alors que je n'aimais pas leur musique par le passé), mais si ces derniers ont tiré un bénéfice de leur renouvellement musical avec un apport plus important des synthés, celà n'a pas forcément réussi à TEMPLES qui avait tout à gagner à garder un son plus vintage à mon humble avis.
Celà dit, on trouve quand même assez de bons morceaux sur Volcano pour passer un agréable moment à son écoute, si l'on fait abstraction de la forme un peu maladroite et pas franchement aboutie.





SAGA
HEADS OR TALES


Le 21 Avril 2017 par ALEX F


J'ai longtemps eu du mal avec cet album au son pop 80s ultra kitsch. Aujourd'hui je le trouve vraiment plaisant à écouter. Les compos sont vraiment très efficaces et filent la pêche (Cat Walk, Sound of Strangers, Pitchman notamment). Mon morceau préféré est Intermission, ballade à l'atmosphère magique qui fait penser à du Joe Satriani avant l'heure.





The MOTELS
THE MOTELS


Le 21 Avril 2017 par KNUP


Bien joueì,il fallait parler des "Motels", perso je mets quatre eìtoiles aÌ ce premier album : voix sublime et superbes compos,assez originales. Bon maintenant "careful" please,second album et chef-d'oeuvre absolu,aussi bon que les deux premiers Blondie...c'est dire le niveau. La suite sera ineìgale,des compos geìniales et d'autres plus banales,mais Martha Davis a eìteì une grande dame, et "the Motels" un grand groupe sous-estimeì.





TEMPLES
VOLCANO


Le 18 Avril 2017 par BEN


Un peu moins bon que le premier quand même, malgré un son plus propre ...
Plus moderne surement, mais toujours un bon moment, une belle voix..

Et Oh the Saviour est très bien, très bonne chanson





FISHBACH
À TA MERCI


Le 17 Avril 2017 par BAAZBAAZ


Voilà un album qui a le mérite de nous rappeler à quel point la variétoche des années 80 pouvait être réjouissante.

Pour ma part, en plus des influences déjà citées, j'entends ça et là un peu de NIAGARA ou de JULIE PIETRI...

Je n'aime pas du tout "Ma voie lactée", et "Un beau langage" m'indiffère. Mais le reste est réussi ("Un autre que moi" est un sacré tube).

Mais quand même, c'est un peu dérangeant : Exercice de style ? Parodie ? Apogée d'une sorte de revival ironique très actuel ? Je me demande bien comment tout cela peut sonner aux oreilles de quelqu'un qui serait né après l'an 2000.





ARCHIVE
CONTROLLING CROWDS - PART I, II & III


Le 17 Avril 2017 par MR TINKERTRAIN


Long, long, beaucoup trop long...avec le 1er morceau assez chiant et quelques titres insupportables (5 et 8e pistes). Sinon ca reste agréable pour de l'electro.





TEARS FOR FEARS
SONGS FROM THE BIG CHAIR


Le 17 Avril 2017 par LEO


Si j'aime beaucoup le 1er album de TEARS FOR FEARS, j'ai toujours eu plus de mal avec le reste de leur discographie.
Songs From The Big Chair est loin d'être un 33t aussi solide et unifié que The Hurting même s'il n'est pas raté pour autant.
En tout premier lieu, je n'ai jamais apprécié le trop long et répétitif "Shout", morceau vraiment quelconque qui est pourtant devenu un hit dans de nombreux pays !
"The Working Hour" est tout aussi long mais à l'inverse de "Shout", cette superbe compo est inspirée et admirablement chantée. un bon point !
Je ne suis pas hyper fan de "Everybody Wants To Rule The World" (autre hit mondialement connu et archi rabaché sur les ondes) mais la compo ne dure que 4mn au compteur et la voix de Curt Smith passe agréablement.
"Mother's Talk" est très démonstratif pour du TEARS FOR FEARS, et effectivement avec cette rythmique frénétique, le morceau pourrait presque passer pour du LEVEL 42 ! ça bouge bien, c'est vivant et inspiré. j'aime !
Par contre, comme l'a souligné RENé L'EPONGE, le Remix fait pour le marché U.S. est plat et plombe totalement la force de cette chanson (privilégier la version Européenne de l'album !).
"I Believe" est une belle ballade tandis que le plus rythmé "Broken" fait un peu bouche-trou et doublon puisque l'on peut retrouver sa reprise en live accolée à la toute fin de l'excellent "Head Over Heels".
L'album se referme sur le long et aérien "Listen", compo pas désagréable mais peu marquante et pas très passionante.
Au final, Songs From The Big Chair est très inégal. je n'en apprécie vraiment que la moitié.






AC/DC
BACK IN BLACK


Le 17 Avril 2017 par FRED


Probablement leur album le plus culte, le plus connu.
De superbes morceaux, une production dantesque.
Un nouveau chanteur qui relève le défi, plus technique que Bon, mais également doté d'une personnalité vocale unique.
C'est un nouvel AC/DC, mais également dans la lignée plus "léchée" d'un Highway To Hell.
Que de souvenirs !
C'est "mon" AC/DC à moi, celui avec lequel j'avais découvert le groupe, "en direct live" de cette époque magique, le début des années 80.
Les grincheux n'ont qu'à écouter autre chose, il en restera davantage pour les autres !





AC/DC
BACK IN BLACK


Le 15 Avril 2017 par LEO


Plutôt d'accord avec CHRIS06 !
À partir de cet album, AC/DC change.
Sur Highway To Hell on pouvait encore entendre un son hard et bluesy mais sur Back In Black la sonorité des guitares devient plus lourde et heavy.
Idem en ce qui concerne les compos, très similaires les unes aux autres et assez assommantes au bout de quelques écoutes.
Le pire, c'est la voix insupportable du hurleur Brian Johnson qui ne chante pas mais vomit ses tripes comme un porc là où Bon Scott (qui certes, avait un timbre vocal tout à fait particulier) mettait de l'émotion et de la nuance dans ses interprétations. une âme quoi!
C'est peut-être un cliché, mais le fait est que je n'ai jamais pu encaisser AC/DC période Brian Johnson. pas uniquement parce que j'exècre sa façon de chanter, mais aussi dû au fait que la formation a choisi à ce moment là une orientation musicale qui ne me convenait plus.
Je pense également que le décès de Bon a fait que le groupe a muri rapidement et que l'ambiance est devenue plus grave et moins insouciante (celà se ressent d'autant plus fortement sur ce disque!).





EZ3KIEL
LUX


Le 15 Avril 2017 par VOLFONI


Malgré toute mon admiration pour Ez3kiel, J'ai beaucoup de mal à concevoir que l'on puisse attribuer 5 étoiles à cet album.
Grand admirateur des précédentes sorties du groupe, c'est peu dire que j'attendais ce "lux" de pied ferme.
J'avais adoré "Battlefield", tout comme les précédents efforts du groupe (lives compris), et j'étais vraiment au taquet lorsque pour la 1ère fois, je déposais soigneusement la galette de ce "lux" dans ma platine.
Sauf qu'à l'écoute, outre une production fantastique et quelques passages très inspirés, c'est surtout le manque d'âme qui se révéla le plus frappant.
L'inspiration, l'hommage, le témoignage à un groupe quel qu'il soit est tout à fait louable, mais là, on est trop souvent dans le plagiat ou la resucée sans inspiration.
Le nombre de fois ou j'ai eu l'impression d'écouter toute la scène post, trip hop, electronica...
Que celui qui n'a pas cru entendre du sous Portishead sur "Eclipse" me jette la première pierre !
Et c'est la même chose sur les trois quart du disque.
Non vraiment, les ficelles sont bien trop grosses et malgré un tour de main évident, le résultat final manque franchement de personnalité.
A l'époque de sa sortie, c'était déjà mon opinion, mais, comme avec certains disques qui se révèlent avec le temps, j'avais l'espoir d'une révélation, d'un changement de perception... mais non.
Des mois après, toujours la même impression, la même sensation de vacuité (parfois)...
Et pourtant, dans son ensemble, ce disque est loin d'être mauvais, il est même plutôt bon... mais souvent trop consensuel et manquant d'identité.







AC/DC
BACK IN BLACK


Le 15 Avril 2017 par CHRIS06


C'est avant tout ici l'œuvre des frères Young, c'est pourquoi les guitares sont extrêmement mises en avant.
Cet album contient son lot de chefs d'œuvre, c'est indubitable, mais marque pour moi non pas le sommet mais le premier recul qualitatif du groupe. Le son est plus commercial, le chant de Johnson répétitif et les structures des morceaux souvent trop identiques ce qui lasse l'audition à la longue...
Un disque un peu surestimé.





The CRANBERRIES
BUALADH BOS


Le 14 Avril 2017 par FOUX DU FAFA


Un bien beau live, même si c'est une compile. Un groupe hors-norme, à redécouvrir, en particulier ici en live





Johnny WINTER
RAISIN CAIN


Le 14 Avril 2017 par LE KINGBEE

Une petite précision: le titre "Bon Ton Roulet" ou" Bon Ton Roulay" provient du répertoire du guitariste disk jokey Clarence Garlow. Celui ci est originaire de la ville de Beaumont comme Winter est il est considéré comme son mentor.
Bien que Garlow soit parfois rattaché au Zydeco, ce n'est pas à proprement parler un adepte du genre. Pour ce guitariste au style abrupt on ne peut que conseiller l'album "New Bon Ton Roola". édité par Flyright.
Cordialement





BLACKMORE'S NIGHT
SHADOW OF THE MOON


Le 13 Avril 2017 par YANN 77


A noter tout comme Terry, que "Wish you were here" est une reprise du groupe Rednex, la version originale est juste sublime....





The FIXX
REACH THE BEACH


Le 11 Avril 2017 par LEO


Reach The Beach est un très bon successeur à Shuttered Room, mais je ne peux m'empêcher de préférer le 1er album de THE FIXX, que j'ai toujours trouvé plus diversifié dans ses choix musicaux et ses ambiances.
Ce second opus est en revanche certainement beaucoup plus équilibré et cohérent dans sa construction mais en contrepartie, les compos sont aussi bien trop similaires, d'où un manque d'originalité et une plus grande linéarité de mon point de vue.
La 1ère partie de l'album est la plus remarquable.
"One Thing Leads To Another" se détache d'emblée avec sa rythmique funky et acérée. il n'est pas étonnant que cette compo soit la plus connue du groupe!
Cependant, les 3 titres suivants ne déméritent pas. "The Sign Of Fire", "Running
" et "Saved By Zero" sont racées et se distinguent également.
Par contre, je n'ai jamais trop aimé le tiède "Opinions" et "Reach The Beach" (qui donne son nom à l'album) ne m'émeut pas plus que ça.
"Changing" est pour moi en demi-teinte. si le refrain est bien sympa, à l'inverse le couplet ne décolle jamais.
"Liner" est correct mais ne parvient pas à m'emballer pour cause de trop grande similitude avec "Reach The Beach".
"Privilege" est atypique mais trop répétitif dans sa structure.
Le plus long "Outside" qui referme l'album originel est par contre tout à fait réussi et poignant malgré sa forme rudimentaire.
La production de Ruppert Hine est toujours aussi impeccable, mais était-il besoin de le souligner?
À noter que le remaster de 2003 propose 2 versions longues parues en maxi pour "One Thing Leads To Another" et "Saved By Zero" ainsi que la face B du second titre: le sympa "Going Overboard" (inédit en album mais joué en concert dès la fin 82) plus l'intéressant "Deeper and Deeper" (en version longue), morceau qui faisait partie de la B.O. du film Streets of Fire (sorti en 84).






DEPECHE MODE
SPIRIT


Le 11 Avril 2017 par AIGLE BLANC

"comme si Gore n'était pas assez blindé de fric avec ses compos pour débiles…"

On peut dire, Darkpoet, que tu n'y vas pas avec le dos de la cuillère. Je n'ai pas écouté encore cet album que tu as le droit de fustiger. D'ailleurs, je ne suis pas loin d'avoir décroché comme toi, et pour moi aussi le dernier excellent album de DM reste Ultra.

Cependant, ce n'est pas parce que le groupe a atteint une renommée internationale, et qu'il vend ses albums comme des petits pains, que Martin Gore ne serait plus préoccupé que de fric. Il est clair qu'un groupe millionnaire perd souvent une partie de sa "gnac", mais cela n'entraîne pas pour autant ce que tu dénonces ici : Martin Gore continue à composer pour DM parce que c'est ce qu'il sait faire de mieux, pas parce qu'il a besoin d'argent. Si l'on t'écoute alors, tout groupe à méga succès devrait se retirer du showbiz et prendre sa retraite de façon à ne plus profiter sur le dos de ses fans.

Je crois que l'esprit d'un groupe, c'est lorsqu'il se réunit en studio pour enregistrer de nouvelles chansons. DM continuera à œuvrer dans ce sens tant qu'il estimera devoir le faire, c'est aussi simple que ça.

Et puis "ses compos pour débiles", franchement, Darkpoet, où es-tu allé chercher cette expression méprisante ? Ceux qui aiment les albums récents de DM sont-il vraiment des débiles ? Et toi qui ne te reconnais plus dans la musique du groupe serais-tu le seul à être intelligent ?





DEPECHE MODE
SPIRIT


Le 11 Avril 2017 par MR TINKERTRAIN


Merci à darkpoet de mettre en mots ce que je pense de ce groupe de vendus. Il s'est arrêté à Ultra (quel trip ce disque) car DM ne pouvaient mieux faire que cet album, leur meilleur selon moi. A mon sens, la Pop mainsteam maintenant c'est Sia ou encore No-Man (tres underground par contre), premier groupe de Steven Wilson.





DEPECHE MODE
SPIRIT


Le 10 Avril 2017 par DARKPOET


Je suppose que cet album va susciter des polémiques…
Perso, je me suis arrété à "ULTRA" et ne supporte plus du tout les complaintes et tremollos de Gore et Gahan. Cet album est encore plus poussif et pathétique que le précédent (à mon sens). Même pas créatif, et très convenu. On est très, très loin de "Violator" ou le mythique "Black Celebration" où une vraie force émotionnelle se dégageait. Cela sent le gros foutage de gueule ; comme si Gore n'était pas assez blindé de fric avec ses compos pour débiles… Je hais ce pseudo-groupe désormais.
Trop d'argent tue l'intégrité et la créativité ; pour tous ces combos : (Metallica, U2, Cure, etc…)







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 502






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod