Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 ...>...>>... 573
Comment poster un commentaire ?


MINAMI DEUTSCH
WITH DIM LIGHT


Le 17 Juin 2018 par STREETCLEANER


Effectivement du krautrock sans surprise mais qui fonctionne bien car le côté hypnotique est bien présent même si cet album reste très sage. Pour ma part l'intro jazzy "Concrete Ocean" me convient. L'ensemble est bien fait, dans les règles pourrait-on dire. Finalement, ceux qui veulent se replonger dans les 70's de cette musique si particulière peuvent se procurer ce With Dim Light, album très honorable à défaut de réinventer la roue, ce que le groupe n'a pas l'intention de faire de toute façon.
Note réelle : 3.5/5.





The POLICE
OUTLANDOS D’AMOUR


Le 16 Juin 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Mon dieu, ce disque a 40 ans ! Album ayant bercé mon enfance, et qui nous a fait découvrir un des groupes majeurs de la rock music, avec une discographie certes assez réduite mais o combien riche et intense. Un peu l'opposé d'un Maiden ou Metallica qui font du remplissage de bien pietre qualité depuis 1990.





WEEZER
PACIFIC DAYDREAM


Le 16 Juin 2018 par BAAZBAAZ


Qu'est-ce qui s'est passé avec WEEZER ?

Enfin, tout de même : entre 1994 et 2001, ces gens-là sont magnifiques. La musique est subtile, les références sont érudites, il y a des mélodies tueuses et des émotions fortes.

A la limite, même le controversé Make Believe avec son arôme Glam est toujours caractéristique d'une démarche qui allie l'intelligence, le second degré et un sens aigu de la composition.

Depuis c'est de la merde.

C'est quand même stupéfiant.
Avec le recul, ce groupe a subi une sorte de normalisation et de routinisation qui l'a complètement vidé de sa splendeur passée.





Devin TOWNSEND
DECONSTRUCTION


Le 16 Juin 2018 par SAPERLIPOPETTE!!!

Hé oui mon cher, vaste débat comme tu dis, mais pas sûr que l'histoire soit dithyrambique sur notre musique.
Le rock au sens large reste une musique primaire (désolé pour le terme, ce n'est pas péjoratif de ma part, mes premiers amours musicaux étant AC/DC, MOTORHEAD, METALLICA et consorts) et relativement simple à jouer, destinée à divertir les foules bien qu'elle aie eu sans doute aussi
un rôle social à jouer mais c'est autre chose.
Lou Reed, Bowie, les BEATLES ou Elvis PRESLEY sont-ils les génies de notre époque ?
Je laisse les esthètes y répondre.

De même que penseront-ils des BERIO, BOULEZ, STOCKAUSEN ou John CAGE ?
De grands révolutionnaires ou une vaste fumisterie ?

Il y a quelques mois, j'avais naïvement posé la question sur ce site de savoir si les grands compositeurs du passé vivaient encore de nos jours, quelle musique jouerait-ils?
Impossible d'y répondre mais débat intéressant quand même.

Quand à Dévin si cher à ton coeur,je ne connais pas suffisamment son oeuvre,mais le peu que j'ai entendu ne m'a pas paru essentiel.Peut étre devrais je m'y pencher plus pour ,pourquoi pas, y découvrir de petites "pépites".

En tout cas bravo pour tes chroniques et ton style que j'aime beaucoup.








Matthieu Chedid -M-
JE DIS AIME


Le 16 Juin 2018 par FLOYD


Aaah ! Enfin ! Quel bonheur de voir enfin cet album sur FP. Merci Marco.

Bon je vais très très subjectif. J'adore cet album de fond en comble. J'y trouve tout merveilleux.
J'ai découvert cet album à 6 ans ( 1999 à sa sortie ) pendant des années il a été un des rares albums que j'ai écouté en boucle. Cet album est tellement encré en moi, que même si en prenant du recul, y'a des chansons, des arrangements, ou des textes clairement moins bon, je vais quand même lui mettre la note de 5/5.

J'assume. Trop de souvenirs.





NOIR DéSIR
VEUILLEZ RENDRE L'âME à QUI ELLE APPARTIENT


Le 16 Juin 2018 par ARTHOFZAFT

Fred, j'ai lu ce que tu as écrit et je ne comprends pas davantage ce que tu veux dire. Du moins si, je comprends que ce que tu reproches à Noir Désir, c'est une honteuse compromission, une sorte de trahison de je ne sais quelle cause, un peu comme s'ils s'étaient un jour présentés comme les gardiens autoproclamés de la Révolution, ordonnant à leur public de penser comme les gourous ou de subir les affres de l'excommunication, et que le succès venu ils s'étaient mis à chanter pour le pouvoir par pure cupidité. Je ne me souviens pas que ça se soit passé de cette manière. Je ne les ai jamais tellement vus à la télé dans les émissions mainstream, même au plus fort de leur succès commercial. ND n'a pas profité de sa notoriété pour truster les jurys des télé-crochets et ils n'ont jamais défilé au premier rang des manifs de gauche, ni de droite j'en conviens. On ne peut même pas les taxer d'opportunisme commercial puisque si je ne me trompe pas, ils sont restés quasiment jusqu'au bout chez Barclay. Alors j'imagine, peut-être à tort puisque je ne te connais pas, que ce qui te dérange ce sont les paroles naïvement anti-capitalistes qu'ils ont pu écrire de temps à autres. Alors ok, Noir Désir c'est pas Crass... Mais le fait de vivre dans un certain confort, comme une grosse partie de leur public d'ailleurs, les prive-t-il du droit d'exprimer des opinions? Un Président milliardaire a-t-il le droit de défendre des ouvriers de la Steel Valley? Alors il se cache où le problème? Dans le fait que ces paroles puissent, aussi inoffensives soient-elles, amener des adolescents à réfléchir et peut-être pour un temps revendiquer le droit d'espérer une société plus juste, moins inégalitaire, plus humaine, moins aprémoiledélugiste, plus "bobo" comme tu dis? En quoi le fait d'écrire des textes maladroitement universalistes (j'avoue ne pas assez connaître leur discographie, et n'avoir pour le moment aucune envie de me lancer dans des travaux d'éxegète, pour te citer des passages précis) ferait d'eux des gentils couillons inféodés à Jack Lang, prisoniers d'une bulle de Champagne? Le rock a gardé du blues l'idéal d'un monde dans lequel la liberté se gagne par un esprit de résistance et l'envie de poser des pierres sur l'édifice de l'art populaire. Chaque pierre, chaque caillou même, contribue à préserver ce fragile édifice de l'érosion des idées. Alors c'est vrai, nous n'avons plus Billie Holiday, les Fugs, Country Joe & The Fish, Last Poets, Jill Scott Heron, Gang of Four, Public Enemy et tous les autres. Raison de plus pour rester vigilants et éviter les raccourcis. Lever le poing, même avec une conviction modérée, reste plus honorable à mes yeux que ployer le genou. Cela étant dit c'est vrai qu'on est d'accord, "Veuillez Rendre l'Ame" c'est un putain de bon album!!!





Béla BARTóK
MUSIQUE POUR CORDES, PERCUSSION ET CELESTA (FRITZ REINER)


Le 16 Juin 2018 par CLANSMAN57


Très intéressant, original et barré.
Le premier mouvement sous forme de fugue qui se fait de plus en plus tourmenté au fur et à mesure, est une bonne idée pour débuter, ça change de la traditionnelle forme sonate qu'on retrouve dans bon nombre d'oeuvres en guise d'ouverture.
Forme que l'on retrouve à la seconde position ici, avec l'apparition d'un piano aux notes percussives.

Le mouvement le plus original reste cependant l'Adagio, doté d'une ambiance nocturne et mystérieuse.
Sa partie avec piano, harpe et célesta mêlés hypnotise, ça ne m'étonne pas que Kubrick ait utilisé ce mouvement pour "Shining", il peut très bien traduire un basculement progressif vers la folie.

Le final me botte bien aussi, avec le retour du thème initial simplifié plus loin.
Et puis le Celesta, c'est très beau... sorte d'hybride entre le glockenspiel et le piano.

L'enregistrement présent est vraiment top, le "Concerto pour orchestre" est une autre oeuvre majeure de Bartok, très intéressante également.
Et orgasmique, bien entendu.

Les "Hungarian Sketches" ne sont peut-être pas cités en référence, mais ils permettent d'apprécier le folklore hongrois sous la forme de 5 petits tableaux dépaysants grâce à leurs superbes mélodies.
Un Bartok plus sobre et plus concis, moins sombre, mais qui reste intéressant.
Très charmant.







DISNEY
KUZCO, L'EMPEREUR MéGALO


Le 15 Juin 2018 par IEN

Une chronique de Kuzco sur ce site et pas de commentaire ou de Kro express de Teemo ? :-)

Pour ma part je n'ai pas trop de souvenirs de la B.O mais le film en lui-même est certainement mon Disney préféré , d'ailleurs c'est le seul dvd que j'ai gardé quand j'ai revendu ma collection dvd Disney.





Herbie HANCOCK
INVENTIONS & DIMENSIONS


Le 15 Juin 2018 par JASPER LEE POP


Ce qui se passe chez Blue Note en 1964 est absolument passionnant. "Out To Lunch!" d'Eric DOLPHY, "Point Of Departure" d'Andrew HILL, "Night Dreamer" et "Juju" pour Wayne SHORTER qui prend là réellement son envol en solo. HANCOCK donc qui s'échauffe avant son chef-d'œuvre. Et tout ça avec des pochettes superbes signées Reid MILES. Quelle créativité! Quelle liberté!





Kim WILDE
HERE COME THE ALIENS


Le 15 Juin 2018 par NONO

Je vais peut-être jouer les rabat-joie, mais j'ai toujours eu du mal avec la musique de Kim Wilde. C'est une fille magnifique, une belle personnalité aussi, et tout ce qu'on veut .... mais la concernant, je n'aime que 2 titres dans sa carrière : "Cambodia" et "Never trust a stranger". Et pourquoi ? Tout ça à cause de sa voix. C'est vraiment dommage, ses chansons sont pas mal mais je trouve qu'elle force trop sur sa voix et a tendance à chanter pas très juste (je ne dirais pas "faux", mais c'est limite). Mais cela ne m'empêchera pas d'écouter cet album, on ne sait jamais ....





Herbie HANCOCK
INVENTIONS & DIMENSIONS


Le 14 Juin 2018 par VIV


Merci Teemo pour toutes ces chroniques de Herbie Hancock. J'ai hâte de lire la suite.

Point de thèmes à siffler sur cet album.
Les harmonies sont parfois déroutantes et la rythmique aussi, et avouons que ça dissonne pas mal, comparé aux autres albums d'Herbie.
On se laisse emporter sur des improvisations assez complexes, mais en gardant des points de repères grâce à quelques ostinatos comme sur le superbe "succotash" et grâce à la rythmique qui fait bien son job. Le combo percu + batterie fonctionne à merveille et apporte de jolies ambiances.
Points culminants pour ma part : "soccotash" et "mimosa".





Devin TOWNSEND
DECONSTRUCTION


Le 14 Juin 2018 par SAPERLIPOPETTE!!!

Erwin

Je reprends tes dires: "Je le confesse, je le revendique, Devin TOWNSEN est le seul et unique génie de notre temps".

Devin TOWNSEN un génie? hé ho faut pas pousser pépère, c'est pas BEETHOVEN quand même.


Par Forces Parallèles

Palsambleu ! Un cuistre tintinophile attaque le seul, l'immense Devin ? Quelle gabegie !
Il ne semble pas y avoir de génie classique de notre temps. Pas du calibre de Ludwig Van en tous cas.

Donc que pensera la postérité de la musique de notre temps ? Je crains qu'elle ne soit sévère tant le niveau des représentants est faible. Toutes proportions gardées,je pense que Devin, peut-être Steven Wilson, Arjen Lucassen, John Zorn et qqs autres passeront le cap d'une certaine postérité et ces mecs auront un statut de représentants majeurs de l'art musical entre 1980 et 2020.

ça ne veut pas dire que je compare Ludwig et Devin... Même si cette idée mérite développement.

Bien à toi
Erwin





The ACES
WHEN MY HEART FELT VOLCANIC


Le 14 Juin 2018 par CLANSMAN57


Très bon album de Pop, effectivement léger et très agréable à écouter.
Bien chanté, bien joué, pas rock et c'est tant mieux!

Merci pour la découverte.





GRETA VAN FLEET
FROM THE FIRES


Le 14 Juin 2018 par STREETCLEANER


Ce groupe singe carrément LED ZEP on est d'accord. Il n'y a pas d'arnaque, les gens y vont pour se remémorer la voix de Plant et leurs compos d'antan et ils y prennent du plaisir. D'ailleurs sur scène le groupe s'habille comme leurs idoles des 70's. Le tout ne possède aucune originalité mais c'est bien fait. Je peux comprendre que pas mal de monde s'enthousiasme autour de ce skeud; c'est évidemment exagéré, comme je trouve exagéré de le descendre pour ce fait car après tout la seule question qu'on doit se poser est toujours la même, à savoir "est-ce que la musique est bonne ?". Et pour un groupe aussi jeune le résultat impressionne quand même. Pour ma part j'ai pris du plaisir à écouter ce skeud, même la reprise de FAIRPORT CONVENTION "Meet On The Ledge" fonctionne bien. Et puis à l'heure où tous ces jeunes se perdent dans la musique RNB ou d'autres tas de trucs sans saveur (d'ailleurs on parle de son et plus de musique, la seule question qui vaille étant de savoir si "on a un bon son") ce groupe de revival rock est une démarche sympathique.

Note réelle : 3.5/5.





DISCHARGE
HEAR NOTHING, SEE NOTHING, SAY NOTHING


Le 13 Juin 2018 par SAPERLIPOPETTE!!!

La musique extrême a eu raison de mon cerveau qui n'est plus qu'une flaque visqueuse et gluante (A trop en avoir écouté fut un temps).
Cet album ne dure qu'une demi-heure et c'est tant mieux.
30 mn de furie qui finissent par vous lasser et donnent envie d'aller voir ailleurs.

Les morceaux s'enchainent à la vitesse grand V sans qu'on puisse vraiment les distinguer les uns des autres (comme par ex le "Reign in blood" de SLAYER).

Je reste persuadé que "le sacre du printemps" de STRAVINSKY ou le "mandarin merveilleux" de BARTOK- entre autres oeuvres sidérantes et magistrales- sont bien plus sauvages et puissantes que tous les groupes de Metal et Hardcore réunis.

Même s'il m'arrive d'en écouter encore de temps en temps car ça fait quand méme du bien par ou ça passe, au bout du compte je finis par bailler car sans surprise.





ANGE
À PROPOS DE...


Le 13 Juin 2018 par BROEN


...et Ange rendit supportable à mes yeux les artistes de la chanson francophone en les réadaptant dans de superbes versions. Il faut dire qu'à de rares exceptions près (Higelin, Gainsbourg parfois, Renaud, certains Nougaro et Polnareff) la chanson francophone m'a toujours ennuyé. Brel et Brassens c'est pas vraiment ma tasse de vin ou de bière. Ferré, ça a mal vieilli.

J'apprécie particulièrement Le Moribond ou les Copains d'Abord dans les versions pop, surtout Il est Cinq Heures et son interprétation presque ironique.
La reprise du Bal des Laze est magnifique aussi, quelle transcription ! Bien que l'originale soit pour moi absolument insurpassable en tout point mais je chipote.

J'approuve cette démarche qui consiste à faire des versions dans un autre style musical. Elles permettent de revisiter des classiques et les faire apprécier alors qu'on est pas fan d'un style d'origine.





BAD BRAINS
BAD BRAINS


Le 13 Juin 2018 par RIKKIT


A quel moment des rastas jazzeux ont pu réussir sortir un album qui, 5 ans avant leur apparition, fait passer Bathory et Slayer pour des lopettes ?





Dominik EULBERG
ROTER GITTERLING & TINTENFISCHPILZ


Le 12 Juin 2018 par NESTOR


Je viens tout juste d'écouter et de découvrir ce 2 titres, et je dois avouer que j'ai tout de suite succombé au charme de EULBERG. C'est à la fois complexe et accessible, et surtout diablement efficace, notamment Roter Gitterling.
Merci à Saskatchewan pour cette découverte





Chris REA
ROAD SONGS FOR LOVERS


Le 12 Juin 2018 par FRANCK


Je vais préciser pour la énième fois que je ne suis toujours pas une ménagère quel que soit mon âge, et que réduire Chris REA à ça cela finit par devenir lourd et pénible. Pour le reste je partage l'avis et sur la note et sur la chronique, à savoir que ce n'est pas le meilleur album de Chris loin s'en faut certes , mais que ça reste quand même, après une si longue carrière et beaucoup de soucis de santé, un disque digne et honorable et bien supérieur à beaucoup de choses sorties en même temps. Et puis de toute façon en tant que fan depuis bientôt 30 ans ( J'en ai 44 ), je ne pourrais jamais mettre moins de la moyenne à un de ses albums, à part THE ROAD TO HELL Part II que je considère comme une daube.





INTERPOL
TURN ON THE BRIGHT LIGHTS


Le 11 Juin 2018 par MR LARSEN


Il n'y a pas à dire, le début des années 2000 a enfanté quelques albums de Rock de grande qualité, dont ce premier essai d'INTERPOL est un bel avatar. Il conserve une belle force d'impact encore quinze ans après, ce grâce à un savoureux mélange de sonorités enjouées et d'ambiances désabusées. C'est cette seconde facette du groupe qui a ma préférence, notamment via les réussites que sont "Untitled" (entendu dans "Friends" pour les amateurs), "NYC" ou "Leif Erikson". Une atmosphère épurée convoquant tout à la fois Joy Division et The Strokes, pour un résultat formidable.







Commentaires :  1 ...<<...<... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 ...>...>>... 573






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod