Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 ...>...>>... 598
Comment poster un commentaire ?


VAN HALEN
5150


Le 28 Octobre 2018 par NONO


@THIERRY RAOULT : Je pense que 5150 est l'album-type qu'on aimait à l'époque de sa sortie, puisque très plongé artistiquement dans cette époque-là (mi-80's), avec les "power-ballads" le "hard FM", etc.
C'est un bon album en soi, mais qui a cependant très mal vieilli. Très difficile de l'écouter aujourd'hui si on n'a pas la nostalgie de cette époque-là ! D'où les écarts à 180° dans les appréciations, alors que pour moi, les albums de VH précédent "1984" sont absolument intemporels. "1984" est vraiment l'album-charnière entre les 2 garndes époques VH.
Je mets un petit 3/5, mais limite 2.5/5





ENYA
SHEPHERD MOONS


Le 27 Octobre 2018 par NONO


J'ajouterais aux commentaires qu'Enya est une femme ravissante. Oui je sais, j'ai dit la même chose pour Laura Branigan et Cyndi Lauper... mais on est autorisé à le mentionner ;-) (...en plus des compétences artistiques !).
Ceci dit, je n'en dirai pas autant pour Beth Dito (Gossip), ni Janis Joplin, ni Susan Boyle, ni même Lady Gaga (avis personnel bien sûr !)





JOY DIVISION
CLOSER


Le 27 Octobre 2018 par ARHOFZAFT


Un fracas d'émotions dans cet album. S'il ne te restait que 44 minutes à vivre, tu écouterais "Closer"?
Ben moi oui, sans hésiter. Parce que Closer c'est un album d'amour. Ok, la douce, dans un monde parfait tu l'as rencontrée à un concert, elle a les yeux qui brillent, elle est sapée tout en noir mais elle a des collants roses et une mèche bleutée qui lui tombe devant les yeux, et quand elle plonge les yeux dans sa bière tu l'imagines sourire, et ton imagination te rend dingue, fou d'elle, et tu ne veux plus jamais la quitter alors que tu n'as pas élaboré le moindre plan pour l'attirer à toi. Tu vois ces routes qui se croisent à toute vitesse et les possibilités infinies de la perdre et tu ne peux que sourire et imaginer que tout ira bien mieux que le mal. Le reste appartient au destin tu penses. Et à ce que tu feras sortir de toi.
Ton humanité ressemble à cet album de JOY DIVISION. Tu craches et tu demandes une caresse dans la même mesure. Tu cours vers la nuit et tu espères le soleil. Tu n'aimes pas l'amour parce que l'amour c'est un truc de hippie, mais tu sais, tu sens, tu comprends, que sans amour tu ne vas que courir et te retourner sans cesse et tendre tes bras de plus en plus longs, de plus en plus maigres, et brasser le passé et l'avenir pour te fracasser dans des impasses au fond desquelles tu laisseras une empreinte que les bulldozers réduiront à rien, dès demain. This is the way...
Closer est un album qui te prend directement, sans aucune démonstration. Techniquement parfait, jamais tu ne diras "putain le batteur il est terrible!!!" et pourtant, un autre batteur et ça aurait été un autre album. Pareil pour les autres, Curtis compris. Jamais tu ne diras "putain, Ian Curtis, quel chanteur!!!" et pourtant, comment imaginer cet album sans Curtis? Alors oui, j'en viens à parler d'identité, d'identité émotionnelle, de ce qui trop souvent manque dans les disques qualifiés d'indispensables. Closer est indispensable pour plein de gens. Closer dans son acuité ne sera sans doute jamais égalé parce que ceux qui sont touchés par les émotions qu'il véhicule ne trouveront jamais plus précis, plus tranchant, plus déviant aussi j'en suis conscient. I Put my Trust in You... Heart and Soul les amis.





KRAFTWERK
ELECTRIC CAFé


Le 26 Octobre 2018 par LOUIS CROIX Vé BATON


C'est clair que Kraftwerk dans les années 80 a pris un sacré coup dans l'aile. Cet album est bon, mais c'est son statut qui est mal en point. Avec l'emergence des style new wave, funk et tout les derivés utilisant systematiquement des synthé, ce groupe est passé d'avant-gardiste, pionnier etc à un groupe totalement hasbeen. on prefee dans les années 80 entendre You Are In My System de The System plutôt que des gens faisant les robots avec leur synthé dernier cris, sans parler de tout ces courants différent créé alors dans la musique electronique.





ENYA
SHEPHERD MOONS


Le 26 Octobre 2018 par CLANSMAN57


Que c'est bon de se laisser envelopper par cette douce nuit, éclairée par une lune bienveillante et ses innombrables sentinelles scintillantes.
La forêt enchantée qu'on traverse se veut rassurante, ses habitants ne sont autres que des elfes, des fées et autres licornes inoffensives.
Pas de trace d'un affreux Gollum à la recherche d'un anneau à s'enfiler (rien d'obscène chez Enya).
La reine de ces lieux chante avec l'aide de sa belle voix fragile, un choeur angélique l'accompagne.
Le vagabond qui accueille ces vocalises succombe à la plénitude, la magie blanche irrigue tout son être.
Il sait désormais où il devra se rendre lorsqu'il recherchera à nouveau cette sensation salvatrice.

"Shepherd Moons" ou le mariage parfait entre l'onirisme et la féérie.








YES
BIG GENERATOR


Le 26 Octobre 2018 par NONO


Suite à mon avis précédent, je me suis finalement résolu à écouter 2 autres titres souvent cités comme bons dans cet album : "Love will find a way" et "Shoot high aim low".
La première est vraiment géniale, il faut l'avouer; la seconde est belle aussi, j'aime assez.
Donc ça améliore l'opinion que je me faisais de l'album, n'ayant écouté auparavant que la chanson-titre dont seule l'évocation me fait gerber mes tripes....
Mais quoi qu'il en soit je préfère globalement, et de loin, l'album précédent, "90125".
"Big Generator" sonne quand même bien trop calibré FM fin-80 (avec ce côté "gadget" insupportable).





The Alan PARSONS PROJECT
AMMONIA AVENUE


Le 26 Octobre 2018 par ALEX F


Un bon album, assez consistant. Il n'y a rien de grandiose, mais pratiquement que des bons morceaux. En tout cas, je l'écoute avec plaisir la plupart du temps. On a quelques moments assez guimauve quand même, genre "Since the last goodbye", mais ça ne me gêne pas trop. Le titre "Don't Answer Me" ne me plaisait pas au début, je le trouvais trop facile, vieillot, mais je ne sais pas pourquoi, avec le temps, son côté kitsch (ce solo de sax quand même, qu'est-ce que c'est kitsch !) m'a conquis, étrange... On a aussi "Prime Time" qui sonne comme une resucée de "Eye In The Sky" et pourtant, ça fonctionne, j'aime beaucoup. Et il faut encore souligner le travail impeccable des musiciens, et notamment du guitariste, Ian Bairnson, un de mes guitaristes favoris.





The Alan PARSONS PROJECT
GAUDI


Le 26 Octobre 2018 par ALEX F


Un album plutôt bon dans l'ensemble, bien que ce soit assez inégal. Selon moi, il y a 3 titres touchés par la grâce, si j'ose dire, à savoir "La Sagrada Familia", "Inside Looking Out", et "Paseo de Gracia", et le reste est assez anecdotique, mais tout à fait correct voire plaisant à écouter. Même "Too Late" et son côté variété 80s ne me gêne pas trop, d'ailleurs j'aime bien son rythme très entraînant. "Closer To Heaven" me fait penser à du Peter Gabriel par moments. Je ne saurais dire quel est mon morceau préféré, mais j'avoue que "Inside Looking Out" me donne des frissons !





NEW ORDER
POWER, CORRUPTION & LIES


Le 26 Octobre 2018 par RICHARD


Un album qui contient les superbes "586 " et "Leave Me Alone " ne peut pas être définitivement un mauvais album, et ce même si certaines sonorités ont vieilli.
Il est pour moi dans le haut du panier des Mancuniens.
Puis quoiqu'un peu bancale, la voix de Summer passe bien.





Mike OLDFIELD
OMMADAWN


Le 26 Octobre 2018 par POSI


J'arrive pas à croire que je suis passé aussi longtemps à côté de cet album j'arrive plus à en décrocher.





VAN HALEN
5150


Le 26 Octobre 2018 par THIERRY RAOULT


Je ne suis pas un grand amateur de ce disque. Pourtant, c'est le 1er album de Van Halen que j'ai acheté (et donc, en vinyle). Il y a des bons titres. Comme le dit le chronique, les toms électroniques sonnent mal chez VH. On gagne en puissance avec Hagar, mais on perd en bonne humeur, amusement, folie.
Je l'écoute très rarement.





Jeremy SOULE
THE ELDER SCROLLS V: SKYRIM


Le 26 Octobre 2018 par WALTER SMOKE


Excellente musique pour un jeu culte - et c'est le cas de le dire. Rien que pour elle, je garderai toujours un bon souvenir d'un Skyrim qui reste de toutes façons l'un des plus grands jeux de notre décennie, malgré des bugs consternants et des graphismes vieillissants - mais c'est toujours mieux qu'Oblivion, du moins pour le peu de temps que j'y ai consacré.





The SMASHING PUMPKINS
GISH


Le 26 Octobre 2018 par CLANSMAN57


Elles sont assez rares les chroniques de "Gish" sur le net, à croire que personne ne sait quoi en penser.
Et pourtant, c'est pas très compliqué, il s'agit d'un très bon début.
Peut-être qu'il manque des refrains plus marquants et que les compositions sont un peu brouillonnes, surtout en ce qui concerne certains enchaînements ("Window Pane", si je me souviens bien).
"Daydream" semble effectivement inaboutie, peut-être qu'elle est plus à considérer comme une outro?
"Bury Me" et "Tristessa" sont assez ressemblantes, bien qu'elles demeurent convaincantes.

J'aime beaucoup les pistes plus psychédéliques, très chouettes pour planer, et celles plus Rock envoient bien comme il faut.
Je tiens à préciser que James Iha est un excellent soliste.
Il saura se montrer plus schizophrène à ce propos par la suite, bruitiste, mélodique ou aérien, décrivant parfaitement les humeurs changeantes de Corgan.
Jimmy Chamberlain a une frappe de malade, j'ai mal pour sa batterie lorsque je l'entends jouer... c'est un de mes batteurs préférés.
D'arcy ressort bien et assure, elle sait groover et/ou se faire hypnotique, tandis que le chant de Corgan... plaira ou pas.
Moi j'adore, il est reconnaissable entre 10 000 vocalistes.

Malgré ses défauts de jeunesse, je prends beaucoup de plaisir à le réécouter de temps à autre.
Les trois bombes qui suivront comptent pour moi, parmi les highlights des 90's, haut la main.
Mais ce "Gish" puissant et étrange tient largement la route.

Attachant.







YES
BIG GENERATOR


Le 26 Octobre 2018 par NONO


Je ne connais pas cet album entier, mais j'ai juste écouté la chanson titre, et que puis-je dire ?.... Pfff... ceci est la caricature d'une musak insupportable, d'une chanson putassière mal ficelée ! je n'ose pas écouter le reste de l'album ! Pourtant il paraît qu'il y a 2 ou 3 bons titres réellement, donc... je vais essayer.... Mais pour ce que j'ai entendu, je mets 0.05/5





BJÖRK
DEBUT


Le 25 Octobre 2018 par KID66


Tiens j'aurais pu poster exactement le même commentaire, amusant ! J'ai aussi mis des années à apprécier ce Debut. Pour compléter l'analyse en parlant des morceaux, je dirais qu'il est dommage d'y trouver les deux faiblesses que sont "Like Someone In Love" et "Aeroplane". Mais le reste est de qualité, avec une mention spéciale pour la bonus track "Play Dead" qui ne faut surtout pas zapper quand on écoute le disque.





YELLO
STELLA


Le 24 Octobre 2018 par TOI


Oh Yeah ! ça me rappelle toujours les Simpson avec Duffman et son déhanché avec sa ceinture de canettes de bière.





SIMPLE MINDS
NEW GOLD DREAM (81-82-83-84)


Le 24 Octobre 2018 par RICHARD


Je souscrits volontiers à la plupart des commentaires.
Il s'agit sans conteste de l'un des meilleurs albums des Ecossais. Ils ont trouvé sur celui-ci l'équilibre parfait entre titres accrocheurs mais pas encore sans saveur et morceaux moins directs.
Quoi que l'on pense de SIMPLE MINDS, les cinq premiers albums sont de véritables pépites de new wave intelligente .





ENYA
WATERMARK


Le 24 Octobre 2018 par NONO

Pour moi, l'artiste pop/rock ayant le plus d'originalité et de personnalité musicale est sans conteste : Nik Kershaw. Ce mec est un vraie génie : il arrive à se plier à différents styles tout en gardant un style d'arrangements et de mélodies tout-à-fait à lui. Il a sorti en tout 8 albums (le premier datant de 1984 contenant notamment les fameux tubes "wouldn't it be good" puis "the riddle" pour le second album début 1985, et le dernier album datant de 2012), les chansons sont à la fois chacune unique et en même temps aussi abouties et typiques les unes que les autres.
Il arrive à couvrir une étendue allant de la bluette au piano ("So Quiet") jusqu'au véritable heavy-metal ("You might", "Progress") en passant par le reggae ("Roses") et la musique traditionnelle irlandaise ("The riddle").
Jamais je n'ai trouvé d'artiste équivalent, maitrisant autant de styles tout en restant à dominante pop.





ENYA
WATERMARK


Le 24 Octobre 2018 par CLANSMAN57

@Nono:
C'est vrai, certains artistes possèdent une sacrée personnalité, on les reconnaît tout de suite sans connaître le morceau.
C'est ce qui m'est arrivé avec Danko Jones. Alors que je me promenais chez un disquaire en Allemagne, j'ai aussitôt reconnu le bougre sans connaître la chanson diffusée.
Il ne m'en faut pas plus pour dire que le mec possède une personnalité.

On pourra en dire de même pour les compositeurs de musique classique : dans la voiture, j'ai la radio bloquée sur une fréquence classique (bien que j'écoute rarement de la musique dans la voiture, j'aime plus trop), et je me suis surpris à reconnaître une symphonie de Haydn, alors que je ne la connaissais pas, lol!
M'enfin, j'ai eu de la chance, c'était une symphonie de sa période "Sturm und Drang"(sa période de crise que je connais un peu), sinon je n'aurais peut-être pas reconnu sa patte.

En tout cas, c'est ce que je préfère, c'est mieux que de trop ressembler à un/voire plusieurs autre(s).
Problème un peu trop récurrent de nos jours je trouve.





SIMPLE MINDS
SPARKLE IN THE RAIN


Le 24 Octobre 2018 par SQRT(-1)/0


Sparkle In the Rain est parfois déplaisant. Ce style bourrin où ils font du U2 au marteau, au mépris du talent et des qualités perso qu'ils avaient pu montrer dans les albums précédents, est assez décevant.







Commentaires :  1 ...<<...<... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 ...>...>>... 598






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod