Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 580
Comment poster un commentaire ?


The TRAVELING WILBURYS
VOLUME 1


Le 20 Septembre 2018 par N'IMPORTE QUI


C’est un album fait par un groupe professionnel, peut-être un peu vieux (ou mort…) mais ils continuent de faire de la bonne musique. Toutes les chansons me plaisent. Les musiciens sont Dylan, Harrison, Orbison, Petty, Lynne. Ils jouent et chantent mélodiquement et agréablement. C’est un album à écouter quand on bosse avec n’importe quoi.





SONIC YOUTH
DIRTY


Le 20 Septembre 2018 par TONIO


Album avec lequel, ado, j'adorais m'endormir, l'esprit embrumé par des émanations fumeuses illicites mais idéales pour voyager en douceur. Douceur, car même les titres les plus foutraques, punks, sont totalement accessibles grâce à la prod au petits oignons. Je me souviens à l'époque de fans qui gueulaient contre les choix artistiques du groupe, le traitant de "vendu" à cause de ce son trop travaillé qui ne correspondait plus, selon eux, au groupe incorruptible qu'ils adulaient. Connerie... Jamais SONIC YOUTH n'a sonné et ne sonnera de façon si équilibré, jamais le groupe ne retrouvera cette parfaite osmose entre liberté artistique et prod fouillée. Et ces mélodies à l'apparence si inoffensives mais tellement addictives !

Pas étonnant si cet album accompagnait les songes embrumés et alcoolisés de ma jeunesse, Dirty est le voyage musical fascinant d'un groupe qui peut autant irriter que faire sonner notre corde sensible.

Du grand art.





ART BLAKEY & THE JAZZ MESSENGE
MOANIN'


Le 20 Septembre 2018 par VIV


Superbe. La prise de son est tellement bien réalisée et restituée que l'on a l'impression d'être dans le studio au milieu des zikos.
Parfait pour les jazzeux comme pour les non jazzeux.
C'est typiquement l'album que je conseillerai pour initier quelqu'un au jazz, avec un petit "Night train" de Peterson, "time out" de D. Brubeck. (Et non même pas un petit kind of blue avec ça, chaque chose en son temps !)





VIRGIN PRUNES
IF I DIE, I DIE


Le 19 Septembre 2018 par RICHARD


C'est album est purement un monument batcave. Il détruit littéralement le cerveau. Cette folie alliée à un féroce humour noir n'en est que plus fascinante.. Gavin Friday et Guggi ont été maintes fois copiés mais jamais égalés. C'est une splendide invitation au bal de l'absurde.





Ludwig Van BEETHOVEN
SYMPHONIE N°8 (KARAJAN)


Le 19 Septembre 2018 par I AM THE GROWL


Ma préférée du cycle personnellement. Petite dans le concept, et grande par le cœur. Essentiellement rythmique (le second mouvement se voulant une parodie du clic-clac d'un métronome). Comme la 5ème, mais en fun. Karajan donc, ce n'est pas le bon chef pour ça. Toscanini, rigoureux, léger, tonitruant, est bien meilleur.





FLEETWOOD MAC
MYSTERY TO ME


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


On sent une grande évolution dans les compositions. Le groupe devient plus rock et mélodique! c'est réussi! c'est mieux que les opus précédents!





FLEETWOOD MAC
BARE TREES


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Rien n'est parfait. C'est pas mal ça s’arrête là!





FLEETWOOD MAC
KILN HOUSE


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Nous sommes toujours dans la musique rock n roll! il s'agit d'un bon album ! Les compositions sont toujours très linéaires !





FLEETWOOD MAC
THEN PLAY ON


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


C'est un bon disque de BLUES ROCK. Les compositions sont très linéaires !





FLEETWOOD MAC
RUMOURS


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Rumours est excellent. il y a beaucoup de bonnes choses à l’intérieur. Ce n'est pas parfait mais ça se rapproche de l'excellence.





The MIDNIGHT
ENDLESS SUMMER


Le 19 Septembre 2018 par SEIJITSU


Excellent album de synthwave. Certainement un des meilleurs que j'ai écouté dans le genre (même si je ne me considère pas du tout comme un spécialiste). Cela s'explique par le fait que ce disque est plus varié et beaucoup moins monotone que la moyenne du style. Notamment grâce à l'apport d'un chant, de guitares et d'un saxophone. D'ailleurs, on est vraiment gâté au niveau de ces deux instruments. Ça regorge de soli de grattes hard FM et de lignes de porn sax absolument formidables !
Bah oui, c'est kitsch mais c'est justement ça qui est réjouissant. Ce genre de sortie totalement décomplexée fait sacrément plaisir. Ça nous change de la frilosité ambiante actuelle.

Autre point qui le démarque du tout venant : un songwriting de haute volée. D'ailleurs, je bondis au plafond quand je lis le commentaire d'AZER. Si un refrain comme celui de "Jason" est facile et poussif, alors qu'est-ce qu'on devrait dire des "hits" mainstream de 2018 ? Incompréhensible qu'un tel tube en puissance ne passe pas en boucle sur les radios. MADONNA jalouserait une telle chanson.

Certes, le dernier morceau est clairement en dessous de tout ce qui le précède malgré son ambiance de fin d'été qui est une bonne idée sur le papier (n'oublions pas que Endless Summer est presque un concept album sur les joies estivales et comme tous les bons moments, ils ont une fin). Cependant, rien n'entache le sentiment extatique que procure un tel album : les années 1980 sont immortelles même dans leurs dérives les plus outrancières. La preuve, on les écoute toujours et on y prend énormément de plaisir.





Axel BAUER
SENTINELLES


Le 19 Septembre 2018 par NONO


"Le voyageur" est une chanson belle à en chialer. Quelle merveille ! A connaître absolument.
Je ne connais pas le reste de l'album (sauf "Eteinds la lumière), mais si les autres titres sont aussi bons, j'achète tout de suite !
5 étoiles , rien que pour "Le voyageur"





INTERPOL
TURN ON THE BRIGHT LIGHTS


Le 18 Septembre 2018 par RICHARD


Ce n'est pas le tout récent "Marauder", dernier album en date des New-Yorkais qui me fera changer d'avis.
Interpol a tout dit pour moi avec ses deux premiers albums. Ce fut une réussite en son temps. Une belle madeleine de Proust post-punk en mode revival.
D'ailleurs, c'est incroyable que ce groupe ne paye pas sa dette sur cet album aux oubliés The Chameleons. On s'est peut-être un peu trop focalisé sur le fantôme de Curtis alors que l'empreinte de Mark Burgess le leader des Mancuniens est quand même plus qu'évidente...et celle de Frank Black aussi (enfin,je crois) sur certaines parties vocales ("The New").
Elle n'était pas si mal cette année 2002.





Michael JACKSON
INVINCIBLE


Le 18 Septembre 2018 par THIERRY RAOULT


La chronique m'a incité à le réécouter (merci le streaming). L'album n'est pas aussi catastrophique qu'il me semblait dans mes souvenirs de 2001.
Certes, il aurait gagné à être plus court.
M'enfin j'ai toujours du mal avec le son trop synthétique, moi qui adore les vrais instruments joués par des vraies personnes.





IRON MAIDEN
POWERSLAVE


Le 17 Septembre 2018 par BALDRICK


OK, cet album s'est très bien vendu des 2 côtés de l'Atlantique. OK, il contient 4 monuments dans la discographie de MAIDEN. Pourtant, même après 25 ans d'écoutes répétées, je pense que cet album est une vache sacrée surestimée, du fait de sa pochette; de ces 4 titres et de l'extraordinaire live qui a suivi.

"Aces High", "2 Minutes to Midnight", "Powerslave", "Rime Of The Ancient Mariner" sont des titres grandioses que j'écouterai jusqu'à la fin de mes jours. "Back In The Village" n'est pas mal non plus. Voilà, c'est dit. Mais le reste...

"Losfer Words" est une telle réussite que MAIDEN a cessé de nous servir des instrumentaux pendant un bout de temps... "Flash Of The Blade" et son riff simpliste nous rappellent que les refrains suraigus sont un exercice casse-gueule par excellence. Ne parlons pas de "The Duellists", inspiré par l'entraînement intensif de Bruce à l'escrime, que je trouve nul, répétitif, et sans saveur. Et ce refrain ridicule...

Enfin, je trouve que la production de Martin Birch est beaucoup trop lisse et qu'elle a tendance à brider certains titres qui sont des tueries sur scène. L'exemple le plus frappant est "Powerslave" : tempo excessivement lent, riff joué en palm-mute, et break de batterie au début qui ferait croire que Nicko frappe avec des crayons sur une table... Si vous ne me croyez pas, écoutez la version du "Live After Death", puis la version studio.

Bref, la réputation ne fait pas tout. 3/5.





A FLOCK OF SEAGULLS
LISTEN


Le 17 Septembre 2018 par RICHARD


Si on fait une abstraction totale des délires capillaires de Mike Score, A Flock of Seagulls a des choses à dire (du moins sur les trois premiers albums), et elles ne sont pas inintéressantes, loin de là...
Le quatuor n'a surement pas révolutionné le monde de la musique mais à l'image du superbe " Transfer Affection", j'apprécie cette pop teintée parfois de mélancolie dansante.





Julien CLERC
N°7


Le 16 Septembre 2018 par LEO


Tout comme TERRY je ne suis ni un fan ni un spécialiste de JULIEN CLERC. je connais un peu les dix premières années de sa carrière discographique (en gros jusqu'à l'album Sans Entracte car la suite ne m'intéresse plus du tout) et ce N°7 m'apparaît sans aucun doute comme le haut du panier avec Jaloux en 78. en tout cas il fait partie des albums que j'apprécie le plus de l'artiste avec des titres comme "Souffrir par toi n'est pas souffrir", "Prends ton cœur par la main", "Une journée pour rien", "This Melody", "Elle voulait qu'on l'appelle Venise" et "Juste comme un enfant". un bon 4,5/5





INDOCHINE
HANOï (DVD)


Le 16 Septembre 2018 par DISLO


Ok, autant pour moi alors. :)





FREDERICKS / GOLDMAN / JONES
FREDERICKS/GOLDMAN/JONES


Le 16 Septembre 2018 par VIV


Grand album.
Le trio d'artistes est tres inspiré et ça fait plaisir. Le graal est atteint avec "Nuit" et "tu manques" très poignante où la partie de basse fretless de Pino Palladino est à tomber.
Je retire une étoile pour le manque d'homogénéité de l'album et l'aspect un peu trop synthétique sur certains titres (on est en 1990 mais les sonorités kitch des 80's ne sont pas bien loin...)





KITCHENS OF DISTINCTION
STRANGE FREE WORLD


Le 16 Septembre 2018 par RICHARD


Quelle merveille cet album quand même ! Le premier morceau m'a toujours fait penser au meilleur de The Chameleons.
Tout dans ces titres transpire l'émotion. Des guitares virevoltentes à la voix et aux textes qui prennent littéralement aux tripes, ce petit trésor par trop méconnu ne demande vraiment qu'à être mis un peu plus en lumière. Il le mérite vraiment !
C'est un délicieux shoegaze aux addictives effluves pop.









Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 580






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod