Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 566
Comment poster un commentaire ?


BANDE ORIGINALE DE FILM
ROCKY IV


Le 15 Juillet 2018 par CARLO D'AMPEZOUILLE


C'est mon film préféré de la série. Il faut laisser son cerveau et sa conscience politique au vestiaire mais c'est plus spectaculaire et fun que Rocky Balboa ou Creed. La musique est tout aussi spectaculaire. Les morceaux chantés, peu importe le style, ont quasiment tous un potentiel pour devenir un hit. Et les instrumentaux sont grandioses. Impossible de les écouter sans avoir envie de mettre KO un boxeur communiste.





Colin STETSON
HEREDITARY


Le 15 Juillet 2018 par STREETCLEANER

Ceux qui lisent l'anglais jetteront un coup d'œil à l'article de BFI intitulé :

"How experimental musicians are reinventing the film score" ou "de quelle manière les musiciens expérimentaux réinventent la musique de film".

C'est ici, et on y parle de Hereditary par Colin Stetson :

www.bfi.org.uk/news-opinion/news-bfi/features/experimental-music-film-scores





Mike OLDFIELD
AMAROK


Le 13 Juillet 2018 par MARTOS


Sans hésitation, mon album préféré de Mike Oldfield (et de loin ;-)). La très grande force d'Amarok réside dans son aspect à la fois totalement hétéroclite mais aussi complètement cohérent. Surtout, le créateur de Tubular Bells ajoute une forte dose de folie et d'urgence dans sa musique, ingrédients qui manquent cruellement à ses précédentes parutions (du moins parmi celles que je connais). Les quinze dernières minutes du disque sont, quant à elles, la cerise sur le gâteau, mélangeant de façon parfaitement harmonieuse musique africaine, musique celtique et musique expérimentale.
Very Happy donc (n'en déplaise à Richard B ;-)).





YES
90125


Le 13 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Pour moi le plus beau disque de la galaxie rock des années 80, haut la main! Changes est le titre rock prog' absolu, quant à 'hold on', pour moi c'est LE morceau parfait de l'album. Ce disque aura marqué ma vie à jamais. Indémodable et intemporel. Merci messieurs.





The STOOGES
RAW POWER


Le 13 Juillet 2018 par FRANZ


Jamais un disque n'aura aussi bien porté son nom. Furieux, sexuel, rugueux, brut de fonte. L'intro de 'Search and Destroy' qui déboule me fait toujours le même effet dévastateur... un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage !
Pour moi c'est ça le Rock ! Pas forcément technique mais inventif et efficace, avec cette sensation d'urgence, de danger, la sensation que tout peut basculer en quelques secondes. J'imagine l'impact de ce groupe à l'époque! Quand je l'écoute le rock aujourd'hui me semble bien triste.

La guitare de Williamson est vraiment acérée avec ses petits licks bien sentis et nerveux ! L'iguane fou grogne, jappe totalement hors de contrôle ! La ballade 'Gimme Danger' est superbe, 'Raw Power',puissante, nous tombe dessus sur la face B ! C'est parfois maladroit, brouillon, très organique mais finalement c'est ce qui fait également le charme de ce disque.
Malheureusement la production (je possède le vinyle) ne rend pas grâce à l'album. La voix d'Iggy et les solos sont largement plus en avant que la guitare rythmique, la basse est quasi inaudible...

N'empêche que ce disque occupe une place particulière dans mon coeur de rockeur. Ma pochette jaunie du disque est complètement decollée, ça gratouille et ça saute parfois, mais bon sang, je l'écoute toujours avec le même plaisir comme la première fois !







TANGERINE DREAM
THREE O'CLOCK HIGH


Le 12 Juillet 2018 par BAKER

C'est un peu off-topic mais je tenais à signaler, pour les intéressés, que j'ai découvert hier seulement qu'après des années d'attente et deux sorties foireuses de la saison 1, la saison 2 d'Amazing Stories était ENFIN A LA VENTE ! (depuis peu). L'occasion de revoir le très drôle dessin animé "Family dog" entre autres.





The MIDNIGHT
ENDLESS SUMMER


Le 10 Juillet 2018 par AZER


Malgré quelques éléments plaisants, les compositions d'Endless Summer tombent le plus souvent dans la facilité, multipliant les refrains poussifs et les mélodies faciles. Outre certaines fautes de goût manifestes, comme cette voix pitchée sur le titre éponyme, la voix de Tyler Tyle se révèle assez banale, ce qui n'aide pas à mettre en valeur des compositions manquant trop souvent de panache et d'inventivité. Cet album se complait dans un style rétro 80s sans apporter de plus values en terme de style ou de compositions (sans parler des textes), et se révèle en définitive fort ennuyeux. Si certains passages agréables (la guitare de Daytona, les claviers de Sunset) rendent le tout digeste, "Endless Summer" n'en reste pas moins un album assez dispensable.





THIN LIZZY
LIFE


Le 10 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Qui se soucie de PL en 2018 ? Pas grand monde sans doute...Bizarre, ce live est resté attachant car sorti peu de temps avant le Split et le décès de Phil, et il constitue une sorte de best of live quasi parfait reprenant les hits du groupe, magnifiquement interprétés rendant ce disque intemporel et indispensable. Une sorte de trait d'union de toutes les formations du combo excellées par la présence de tous ses membres.





KIMBEROSE
CHAPTER ONE


Le 10 Juillet 2018 par SOULMAN

Excellente chronique et agréable découverte, mais je voudrais juste signaler le caractère répétitif de certains morceaux. Mais globalement un CD encourageant.





HOWARD
HOWARD I


Le 10 Juillet 2018 par STREETCLEANER


Je recommande également cet EP, vraiment prometteur, aux amateurs de Stoner rock et Desert rock. Mais l'ajout d'un orgue saturé (on pense parfois à Deep Purple) et généreux est à même d'attirer un public qui ne vient pas de la scène Stoner.

Petite description par le groupe :

"Trois musiciens et une même envie : faire couler autant de Fuzz que possible. Orgues saturés, batteries épaisses, guitares stridentes et mélodies psychédéliques, Howard veut créer une musique à la fois violente et transcendante."

Note : 3.5/5.






The MIDNIGHT
ENDLESS SUMMER


Le 10 Juillet 2018 par BORAHKRETH

"Le titre suivant "Synthetic" est à mon sens l'un des plus faibles de l'album. Sans pour autant être mauvais loin de là, le morceau manque cruellement de rythme et plombe légèrement le début d'album."
"Le morceau suivant "NightHawk" est un peu faiblard comparé au reste de l'album. Légèrement en deçà, il attirera peut-être votre curiosité si vous êtes amateur de vocoder."
"Lonely City" est un morceau qui annonce la fin de l'album, sympathique sans être exceptionnel"

3 morceaux pas top sur 12 et quand même 5 étoiles, je veux pas dire, mais sans aller jusqu'à aimer les chroniqueurs sadiques et difficiles, je trouve que ça fait quand même vachement bien payé, et c'est un peu dur de savoir derrière ce qui vaut vraiment le coup d'oreille et ce qui est "sympa sans plus", et est donc fortement dispensable à une époque où on a accès a plusieurs siècles de chefs-d'œuvres musicaux à découvrir.

Quant à l'album en lui-même, je l'ai écouté 2 ou 3 fois et je ne comprends pas le consensus qu'il fait dans l'univers Synthwave en tant que meilleur album quasi unanimement reconnu. Je suis peut-être passé à côté du truc (pas de note, donc), et devrais peut-être lui donner une autre chance, mais je n'ai pas retenu grand chose même si l'écoute était plaisante. Ma foi, on verra bien si je change d'avis un jour !





CARPENTER BRUT
LEATHER TEETH


Le 08 Juillet 2018 par NEURAZIC

Et là... c'est le drame. ça confirme l'impression que j'avais eu à l'écoute des extraits...
La très courte durée de l'album m'avait bien refroidi :/
Par contre, grâce à vous, je suis toujours sous le choc de Carpenter Brut LIVE ! :D





JUDAS PRIEST
SCREAMING FOR VENGEANCE


Le 08 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Pas de doute, c'est le meilleur JP, et pour moi l'album parfait de l'histoire du heavy metal. Que des hits ici et un groupe au sommet de son art.





Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par LEO

@ BAKER
Perso je ne trouve ni brutal ni malsain le titre "Somebody Super Like You" !!! c'est un morceau pop-rock relativement mélodique et avec l'image en plus, ça tourne plus au grand-guignol qu'autre chose !
Concernant le maquillage, je ne pense ni à KISS ni à ALICE COOPER mais plutôt à leur prédécesseur et leur inspirateur à tous, je veux parler du légendaire ARTHUR BROWN qui dès 1967 se grimait de la même manière que les UNDEAD (interprètes du titre "Somebody Super Like You" dans Phantom Of The Paradise). d'ailleurs, ARTHUR BROWN est bien la principale référence d'ALICE COOPER !





Johnny HALLYDAY
JE T'AIME, JE T'AIME, JE T'AIME


Le 07 Juillet 2018 par DEJAVU


Merde, lorsque je lis les commentaires je me sens un peu gêné de déposer le mien, pourquoi ? Et bien parce que je l'aime bien cet album moi, la musique et moi c'est sentimental, c'est mon coeur qui choisi les albums qui deviendront mes favoris et celui la, quand il est sorti, j'avais 6 ans, je crois que c'est mon grand frère qui avais osé acheter cet objet mais je connaissais déjà quelques titres diffusés à la radio, oui messieurs dames, je l'avoue, je suis un fan de variété française et je n'ai jamais adhéré au "Johnny wouak 'n' wool", à la maison mes grandes soeurs qui étaient de véritables sadomasochistes écoutaient Mike ( Brant pas Jagger ), ce qui signifie qu'un album de Johnny produit par Jean Renard ne m'a causé aucune blessure psychologique, bien au contraire ! Personnellement, je zappe sur "Danger d'amour', "Trop belle, trop jolie" et "Le rock 'n' roll", je fonds littéralement sur la voix de Madeline Bell choriste de 1971 à 1974 (Black is so Beautiful) et le jeu de batterie d'André Ceccarelli sur la chanson titre est éblouissant. Je donne une note de 4/5.





Giorgio MORODER / H. FALTERME
TOP GUN


Le 07 Juillet 2018 par FEELGOOD


J'ai récemment fait l'acquisition de l'album « Music From And Inspired By Top Gun », qui correspond à la « Deluxe Edition » de la B.O. du film.
Sa particularité, c'est de proposer cinq autres gros tubes de la même période, à savoir une bluette de REO Speedwagon (« Can't Fight This Feeling »), le « The Power Of Love » de Jennifer Rush et trois chansons que j'avoue apprécier fortement, en raison des bons souvenirs qu'elles évoquent : le « Broken Wings » de Mr. Mister, le « Nothin's Gonna Stop Us Now » du Starship et ma préférée du lot, le mythique « The Final Countdown » de qui vous savez. Ces cinq titres sont bien dans l'esprit du reste de la B.O.officielle.
En ce qui concerne celle-ci, on passe un bon moment dans la mesure où il s'agit là de la quintessence de l'esprit « eighties », mélange de fun, d'insouciance et de crétinerie bon enfant. Merci Giorgio.
Les chansons de Teena Marie et Marietta, racoleuses à souhait, bourrées de claviers, fonctionnent admirablement. J'aime même le « Hot Summer Nights » de Miami Sound Machine, groupe que je détestais à l'époque.
En revanche, Loverboy, groupe dont j'apprécie les deux premiers albums, déçoit avec son gentillet « Heaven In Your Eyes ».
Les instrumentaux de Faltermeyer (auteur de la musique de « Running Man »), avec ou sans Steve Stevens, accentuent le côté délicieusement excessif de l'ensemble. « Memories » a même un petit côté New Age.
Pour le reste, je n'ai jamais été captivé par « Take My Breath Away », le gros tube de l'album.
Mes titres préférés sont les deux Kenny Loggins, hyper accrocheurs et insouciants, le Larry Greene, irrésistible malgré (ou grâce) à son refrain mille fois entendu dans ce type de productions. La palme revient néanmoins aux rois de la Power Pop, les talentueux Cheap Trick (qui s'étaient déjà fendus de deux morceaux d'anthologie pour la B.O. de « Métal Hurlant » cinq ans plus tôt) : Mighty Wings capture admirablement l'esprit du film et de la période comme l'a parfaitement résumé Baker.
Quant à l'intermède « rétro » (Otis Redding, Jerry Lee Lewis et The Righteous Brothers), il apporte un supplément d'émotion à un ensemble qui aurait pu s'avérer trop clinquant autrement.
L'une des meilleures B.O. (à base de chansons) des années 80.








VAN HALEN
DIVER DOWN


Le 07 Juillet 2018 par NONO


Ben moi je le trouve quand même pas mal cet album ! J'aime bien l'écouter de temps à autres. Je pense que les gens ne l'aiment pas car il contient beaucoup de reprises, donc ce n'est pas vraiment du Van Halen... une sorte d'album "d' imposture" si on veut. N'empêche, il contient beaucoup de super trucs, reprises ou pas reprises : Hang 'em high, Cathedral, Secrets, Little guitars et Big bad bill sont vraiment géniales je trouve. Et les reprises aussi : Pretty Woman et même Dancing in the streets sont réussies. Le SEUL morceau qui me gêne ici est l'introduction de "Pretty Woman", appelé "Intruder", à base de guitare distordue inaudible. Tant pis si je me prends des beignes (chacun ses goûts, hein !), mais j'oserais même dire que cet album figure parmi mes 5 préférés du groupe avec : le premier album , Women & children first, Fair warning et OU812.
Note réelle : 3.5/5





Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par DARK SCHNEIDER

Merci pour ton lien Streetcleaner qui a notamment pour intérêt de rediriger vers ce lien : www.swanarchives.org/Production_Kiss.asp
Lien qui rappelle précisément la chronologie et confirme ce que je disais : pas de polémique avec KISS, et l\'influence la plus évidente pour Depalma est certainement ALICE COOPER, très populaire à cette époque (bien plus que KISS).
Sinon, ce genre de mise en scène macabre existait déjà dans le rock anglais au début des 60\'s avec Screaming Lord Sutch, et la peinture panda on en avait dès 1968 avec Arthur Brown. Le grand guignol c\'était pas nouveau.

Évidemment, ça n\'enlève rien à ce film, absolument formidable.





Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par STREETCLEANER

A propos de KISS et Brian de Palma, je n'en sais rien pour ma part mais il y a une réflexion intéressante :

\"It’s interesting that you bring up Kiss, though. Both Kiss and The Rocky Horror Show predate Phantom Of The Paradise, but if I have my chronology correct (and I was 3 years old when this movie came out, so I may be misremembering), neither Kiss nor Rocky Horror would’ve been popular enough for De Palma to be nodding to them. Rocky Horror was still just a stage show at the time, and Kiss didn’t have any hits. And yet some of the makeup and staging in Phantom is so close to both of those that the movie is either incredibly hip or there really was something in the air in the mid-1970s, in the thick of the glam-rock era. (By the way, I highly recommend the website The Swan Archives for its trove of behind-the-scenes Phantom Of The Paradise material, which includes a careful consideration of whether Kiss could’ve influenced this movie or vice-versa.)\"

h t t p s://thedissolve.com/features/movie-of-the-week/704-the-devils-bargains-and-unsparing-satire-of-phanto/

Je vais pas tout traduire mais en gros KISS n'aurait a priori pu être une référence pour De Palma car ce groupe n'était pas populaire au moment de la réalisation du film. Pour ma part n'étant pas spécialiste ni même amateur de KISS (ce groupe ne m'intéresse pas) je n'irai pas plus loin sur ce sujet.





Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par DARK SCHNEIDER

Je n'ai jamais entendu parler d'une polémique entre KISS et le passage avec "Somebody Super Like You". Musicalement, ce titre est très très proche d'ALICE COOPER, c'est assez flagrant, idem pour la mise en scène façon théâtre macabre. Quant au Corpse Paint, bah ça existait déjà avant, la seule différence ici c'est que ça ne se limite pas au seul chanteur... Bref une simple coïncidence dans la logique du Schock Rock de l'époque. Le maquillage de KISS est quand même de toute façon très différent.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 566






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod