Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 556
Comment poster un commentaire ?


Johnny HALLYDAY
LIVE à BERCY


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Je me souviens du single de l'époque , Que je t'aime , tiré de ce live .
Ce son de synthé que j'adorais , genre Yamaha DX7 , vraiment une redécouverte de ce vieux titre .

Le grand mérite de cet album en concert revient surtout par la mise en valeur des titres de Michel Berger qui ressortent améliorés dans ces versions live .

Vraiment un grand disque de Johnny où la production met le synthé & la batterie très en avant au dépend des guitares , certes , mais c'est justement pour ça qu'il possède un cachet particulier contrastant avec les albums live à venir .





CHRISTOPHE
LE BEAU BIZARRE


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Rectificatif , le guitariste est Patrice Tison & pas Patrick .
Le beau bizarre , un album musicalement vraiment bon , juste une réserve sur les paroles un peu légères .
Sur le track-listing on trouve un titre moyen sans être catastrophique , Ce mec Lou , sinon que du bon & le son de basse monstrueux de Didier Batard , un régal .
Ne pas passer à côté !





LUDWIG VON 88
HOULALA


Le 19 Mai 2018 par FRED


A cette époque, j'étais fan de Hard... et malgré toute ma bonne volonté, je trouvais cet album musicalement faible et un peu craignos. j'appréciais plus LES BERUS. Mais bon, avec le recul, ça reste un bon souvenir, même si je crois que je m'étais barré de l'un de leur concert (mais pas sûr que ce soit à cause de ce groupe, il y en avait 3 à l'affiche, du même style...).
Beaucoup de mes copains aimaient, et comme j'aimais bien mes copains, j'aimais aussi... et ça me rappelle ma jeunesse... syndrome "madeleine de Proust"... de bons moments, de bons souvenirs...
D'ailleurs, ce groupe, et d'autres de Hard et autres (dont TRUST) avaient un ou des membres maghrébins, ce que je trouve génial, parce que c'est rare aujourd'hui plus que des rappeurs... ou des barbus... On a quand même fait un sacré bon en arrière dans l'intégration, c'est carrément flippant. Mais LUDWIG, TRUST, VOIE DE FAIT et les autres, on s'en foutait vraiment de l'origine des zicos : c'était une sorte de creuset d'intégration, le Rock.
Quelle belle époque, les années 80 !





LUDWIG VON 88
HOULALA


Le 19 Mai 2018 par JOJO

Impossible d'être objectif, album écouté via une K7 copiée au collège en 1987, c'était surtout révolutionnaire par rapport aux paroles trash, la musique c'était un souci mineur pour nous ados d'alors .

Quelques années plus tard , ha oui on réalise la médiocrité des zicos & la pauvreté de la boîte à rythme sans parler de la production à la va-vite mais tant pis il y a tant d'affect dans Houlala que je le réécoute encore de temps en temps histoire de se marrer un peu .





Véronique SANSON
PLUSIEURS LUNES


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Révélateur : Ayant assisté à un concert de Véro Sanson pour la tournée Plusieurs Lunes , j'ai pu constater sur place que les nouveaux titres ne déclenchaient pas l'enthousiasme .

Plusieurs Lunes c'est du bon boulot de pro mais auquel il manque un petit quelque chose pour faire un bon album malgré pourtant des mélodies correctes & des textes soignés .

Au final pas de titre qui s'impose vraiment & une production très ( trop ? ) soignée qui manque d' âme .

Pas un mauvais album mais clairement un disque mineur .





Véronique SANSON
VANCOUVER


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Vancouver le méga tube ouvre l'album , après les compositions sont toutes excellentes mais souffrent de la comparaison ...
Vancouver se révèle un album bipolaire , une chanson triste , une chanson plutôt positive , reflet de sa période d'exil ...
Au sujet des 3 titres en anglais , ils faut plusieurs écoutes pour pouvoir apprécier le chant de Véronique Sanson qui ceci dit possède un très bon accent .
Un bon album au final .





ENYA
A DAY WITHOUT RAIN


Le 19 Mai 2018 par CLANSMAN57


J'avais un peu peur que cette musique soit trop soporifique ou artificielle, mais je suis au final agréablement surpris.

Nous sommes conviés à faire un joli voyage, d'une durée d'un peu moins de 40 minutes.
L'auditeur est plongé dans un monde particulier et lumineux, la plus sombre "Tempus Vernum" faisant exception.

Enya propose une musique bien personnelle et qui plus est, de qualité.
Elle possède un réel talent de compositrice, je ne relève pas un seul morceau faible.
Le mélange entre l'ensemble de cordes et les claviers est réussi, la voix n'est pas tout le temps cantonnée dans un seul registre.

Il me semble que "A Day Without Rain" est celui qui s'est le mieux vendu, son succès est amplement mérité!












TRI YANN
AN NAONED


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Disque à la production artisanale typée 70's , bien roots , pas compliqué musicalement & des ritournelles traditionnelles qui impriment bien en tête .
Un album pas révolutionnaire , sans orchestration typée rock mais efficace dans sa simplicité & délivrant un esprit festif réjouissant .





TRI YANN
LA DéCOUVERTE OU L'IGNORANCE


Le 19 Mai 2018 par JOJO


Comme le Dark Side of The Moon de Tri Yann , La découverte ou l'ignorance est l'album parfait qu'instinctivement on réécoute le plus :

Ce son extra inimitable qu'avaient les albums dans les années 70 , les ritournelles qui font taper du pied comme Le grand valet ou la présence du plus gros tube de Tri Yann , La jument de Michao , franchement il y a tout pour plaire sur ce disque .





Johnny HALLYDAY
LA PEUR


Le 19 Mai 2018 par FRED

Oui, Jojo ! Mais PRIEST, on 'comprenait rien aux paroles, alors qu'ici ...





Paul MCCARTNEY
BAND ON THE RUN (WINGS)


Le 18 Mai 2018 par JOJO


Encore un disque réussi pour Mc Cartney au début des 70's .
Des arrangements monstreux sur de très bonnes Compositions .
La prod' très 70's délivre un son de basse monstrueux ( j'écoute Mrs Vandebilt & 1984
rien que pour la ligne de basse ) .





Paul MCCARTNEY
WILD LIFE (WINGS)


Le 18 Mai 2018 par JOJO


Bip Bop , le fameux morceau qui a inspiré Laurent Voulzy pour la musique de J'ai Dix Ans d' Alain Souchon .
Wings Wild Life , encore un album incontournable de Mc Cartney avec une production typée 70's vraiment bonne .
Un disque très feel good où on sent l'amour entre Paul & Linda .
J'ai l'édition de 1993 avec des titres bonus excellents .
Seul ( petit ) titre à jeter l'instrumental Mumbo Link .





Paul MCCARTNEY
RAM


Le 18 Mai 2018 par JOJO


Franchement chaque titre est un chef-d'oeuvre .
Un des albums qui a forgé le style de Laurent Voulzy , ce dernier ayant souligné dans une vieille interview l'importance des 1ers albums solos de Mc Cartney comme source d'inspiration .

Mettre un 3/5 à RAM est injuste tant cet album est qualitativement parfait .





Johnny HALLYDAY
JAMAIS SEUL


Le 18 Mai 2018 par JOJO


Commentaires hyper sévères sur ce disque .
Sûr c'est un album moyen mais finalement Paul & Mick si on oublie les paroles ne sonne pas si mal , pareil pour Guitar Hero , Tanagra ...
Le gros défaut de cet album est surtout à chercher au niveau des auteurs pas des compositeurs .
Comme l'impression que beaucoup n'apprécient pas M & jugent plus ce dernier qu'objectivement le contenu musical de l'album .





Johnny HALLYDAY
ÇA NE CHANGE PAS UN HOMME


Le 18 Mai 2018 par JOJO


A l'époque , impatience d'entendre ce que pouvais donner Richie Sambora sur un album de Johnny & 2 reprises de Thunder .
Enfin Johnny se décidait-il à franchir la frontière entre la variété rock & le vrai rock FM US ?
Au final déçu de Ca ne change pas ... difficile à écouter d'un trait car manquant de cohésion .
En fait le premier album décevant d'une longue liste à venir , hormis Sang pour Sang .





Johnny HALLYDAY
LA PEUR


Le 18 Mai 2018 par JOJO


Surprenant de voir un 2/5 à La Peur , l'album de Johnny qui a commencé ma culture rock .
Sûr aucun gros tube de Johnny n'apparait sur cet album mais les arrangements sont réussis & les paroles pas pires que celle d'un Judas Priest de l'époque .





KYUSS
BLUES FOR THE RED SUN


Le 18 Mai 2018 par CLANSMAN57


Le premier trip que nous délivre Kyuss est "Blues for the red sun", qui est par ailleurs le premier volet d'une fameuse trilogie.
C'est le genre d'album qu'on écoute intégralement pour que le terme "trip" prenne tout son sens.
On pourra en dire de même pour ses successeurs.

Ce son boueux sied parfaitement à ces compositions.
Un son auquel l'oreille ne sera cependant pas réceptive lors des premières écoutes, car trop étouffant, écrasant.
Une fois habitué, ce n'est plus que du bonheur!

Tout aussi indispensable que la suite.






NEW MODEL ARMY
NO REST FOR THE WICKED


Le 18 Mai 2018 par MULKONTHEBEACH

Après une longue absence de ma part, il y aura effectivement une suite très prochainement pour les albums suivants de ce groupe culte ! Merci à tous pour votre intérêt !





The LEMON TWIGS
FOOLIN' AROUND/TAILOR MADE


Le 17 Mai 2018 par JERRY


Effort salutaire des deux frangins D'Addario que ce single passé un peu inaperçu dans les bacs, mais qui se révèle, à la première écoute, peu concluant... Autant j'avais goûté à leur esprit créatif avec "Do Hollywood" aux références bien marquées à McCartney, aux Beach Boys, Queen et autres Kinks, autant je trouve "Tailor Made" mal charpenté, partant un peu dans tous les sens (aux allures de "jam" sous-jacentes) avec des cassures de tempo qui déconcertent. "Foolin' Around' demeure davantage dans leur veine antérieure, et on accroche sans retenue (après une intro "Whosienne" en diable) à la mélodie (aux allures de hit-single) et à ces chorus vocaux qui la magnifient. Et puis, quelle idée d'exhiber (non sans humour, espérons-le) une canette de Canada Dry sur le visuel de pochette (j'entends déjà les haineux : ça a la couleur, le goût de... mais ce n'est pas de...). Bref, vivement le concept-album, qui permettra (souhaitons-le) aux Lemon Twigs de revenir vraiment dans la lumière !





Giorgio MORODER
DéJà VU


Le 16 Mai 2018 par BAKER


Assez fan du Moroder putassier et hyper-commercial des années 80 (because gros son, grosses mélodies, grosse envie de plaiiiiiiiiiire au public), j'étais impatient de retrouver un de mes premiers héros de retour aux manettes.

Cruelle déception. Je suis on ne peut plus d'accord avec cette chronique : Moroder sonne ici daté, dépassé, out alors même qu'il a tenté d'adapter ses sonorités à la musique moderne. C'est fade, parfois même insultant, et souvent de très mauvais goût. A l'heure où OLDFIELD ou JARRE réussissent à retrouver leurs racines, j'aurais franchement préféré un album de MORODER avec une prod kitsch des années 80 et quelques mélodies faciles chantées par un Joe Pizzulo ou un Frank Stallone. Au moins à défaut d'être original, cela aurait été plaisant.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 556






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod