Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 534
Comment poster un commentaire ?


FOREIGNER
4


Le 17 Novembre 2017 par METALPROG84


Très bon album quand même mais un poil en-dessous de "Head games" qui pour moi reste leur meilleur opus.
"Break it up", moi j'adore, par contre c'est "Luanne" que je trouve un peu chiante. Mais bon les goûts et les couleurs...
"Juke box hero" et "Urgent" sont énormes. "Waiting for a girl like you" est sympa sans plus (un peu mièvre quand même), je préfère nettement "Girl on the moon". Sinon les autres titres valent le coup.






HANS ZIMMER/BENJAMIN WALLFISCH
BLADE RUNNER 2049


Le 17 Novembre 2017 par NOSFERATU


Film sensoriel parfait et la musique y contribue beaucoup , hans Zimmer est en symbiose avec l'esthétique visuelle proposée





ART BLAKEY & THE JAZZ MESSENGE
MOANIN'


Le 16 Novembre 2017 par POSITRON


Chef-d'oeuvre incontournable du hard bop, en effet.





JANE'S ADDICTION
STRAYS


Le 15 Novembre 2017 par LORDI2


Les points fort : strays , just because , Price i pay , the riches, everybody's friend , to match the sun .le reste est potable sans plus! On est loin des deux irréductibles Nothing's shocking et ritual de lo habitual qui éclaire mes nuits . Tout deux conserve jalousement leur attraits sans prendre une seule ride à la manière d'un Metallica ou d'un Maiden.





BLACK GRAPE
POP VOODOO


Le 15 Novembre 2017 par POP VOODOO


Et par rapport à Happy Mondays c'est bien ou pas ? Comment ça se passe ?





FOREIGNER
4


Le 15 Novembre 2017 par NONO


Cet album est l'un des fleurons AOR du début des années 80.
Très bon, certes (mon avis s'est un peu amélioré au fil du temps), mais pas forcément totalement à la hauteur des louanges qu'on en fait.
Comme disent les anglais : "Good, but not great".
3.5/5





INDOCHINE
13


Le 15 Novembre 2017 par BAKER

Je plussoie musicalement le commentaire ci-dessous (ou dessus ? ^^), ma période préférée d'Indo est de 87 à 99, soit les chansons qui comme par hasard ne passent plus en radio.

En ce qui concerne les textes, comme je suis un p'tit nouveau dans l'équipe vous ne connaissez pas encore l'épouvantable mauvaise foi critique qui me caractérise, mais je dois préciser que je ne fais JAMAIS attention aux paroles de chansons, que ce soit en français ou anglais, sauf dans deux cas :

- les paroles sont superbes, drôles ou très bien travaillées et m'interpellent sans que j'y fasse attention (Eddy Mitchell, Kevin Moore, Kate Bush...)
- les paroles sont si nulles qu'elles insultent mon intelligence et me gâchent la partie musicale.

Devinez dans quel camp se trouve ce 13....... :/





The HIVES
BARELY LEGAL


Le 15 Novembre 2017 par LONG JOHN SILVER

Puisque l'époque est au "balançage", sont nominés (urghhh, quel terme atroce) pour des emplois fictifs dans la catégorie producteurs :
Phil Spector pour Plastic Ono Band (John Lennon 1970)
Keith Olsen pour Crimes Of Passion et Precious Time (Pat Benatar 1980 et 1981)





INDOCHINE
13


Le 15 Novembre 2017 par SNAKEPIT

Je n'ai jamais été fan d'INDOCHINE, mais j'ai quand même du respect pour ce groupe pour son parcours (notamment sa période 1993-2000 loin des médias mainstream). Ceci étant dit, je partage l'avis de Baker concernant le passage sur "L'été Français" et "Trump Le Monde", c'est tellement téléphoné que ça vire au ridicule. Il n'y a absolument RIEN de subversif là-dedans (INDOCHINE l'a-t-il d'ailleurs été une seule fois, subversif ?), aucune prise de risque et c'est aussi tendance que contre-productif de s'attaquer à un parti politique (le FN, en l'occurence) qui n'a AUCUNE chance d'accéder un jour au pouvoir en France et qui, d'ailleurs, n'a JAMAIS vraiment voulu du pouvoir (dans le fond, c'est juste un épouvantail qui se complait dans son rôle d'opposition et dont les médias ne peuvent pas se passer). Pour le coup, Nicolas Sirkis et ses sbires ont manqué de jugeotte et de discernement, comme tant d'autres. Mais bon, ça fait bien d'adopter cette posture et INDOCHINE est sûr de se mettre dans la poche les médias et le grand public et d'être accueilli à bras ouverts sur les plateaux télévisés, à Bercy ou sur certains Festivals. Ceci dit, s'il leur prenait un jour des envies soudaines de VRAIMENT emmerder son monde et provoquer un cataclysme sans précédent, je peux leur concocter quelques titres sur le pouce: "Attalilluminati", "Obamerde", "Football, Corruption & Pédophilie", "Journaputes Et Presstitution", "France Désinfo/France Intox", "La Grosse Truie Teutonne", "Guenons Hystériques Et Hyènes De Garde", "V.I.P consanguins"...


Mais soyez rassurés, braves gens, INDOCHINE n'acceptera JAMAIS de tels titres dans son répertoire: déjà, le public ne comprendrait rien et, surtout, le groupe serait totalement ostracisé, blacklisté par les médias et les promoteurs ne voudraient plus leur booker la moindre date dans l'Hexagone et en Belgique. Les gars d'INDOCHINE préfèrent se complaire dans leur zone de confort plutôt que tenter le diable.





FOREIGNER
4


Le 14 Novembre 2017 par CLANSMAN57


Je l'ai réécouté récemment celui-là et mon avis n'a pas changé depuis mon commentaire laissé de l'autre côté.
Une bombe qui fait du bien de temps en temps.





INDOCHINE
13


Le 14 Novembre 2017 par VIEUX CON

Rien que la liste des titres me fatigue déjà : on lit "Black Sky", "Karma Girls" ou "Tomboy 1"... "Sufragettes BB", dans du pur style comics sirkisien. Cela ne donne plus envie de défendre Nicolas Sirkis et Cie, une fois n'est pas coutume. Et ce depuis bien longtemps...





Piotr TCHAÏKOVSKI
SYMPHONIES N° 4, 5 & 6 (KARAJAN)


Le 14 Novembre 2017 par CLANSMAN57


Note maximale pour moi aussi, toutes les trois sont de franches réussites, le don mélodique du maestro ne lui fait pas défaut, les airs immortels à la pelle sont disponibles sur chacun des mouvements.

J'ai la flemme d'en dire plus, Marco a bien fait son travail d'analyse et il se permet même d'expliquer brièvement certaines techniques musicales, humblement comme à son habitude.
Inutile de développer davantage concernant la contenance de ces symphonies qui font partie des plus belles.

Je possède également les enregistrements de Mravinsky qui sont apparemment ceux qu'il faut posséder.





JANE'S ADDICTION
STRAYS


Le 14 Novembre 2017 par VIEUX CON


J'ai voulu écouté et je n'ai pas aimé. Ce gros son et cette production si... californiennes. Et un retour du groupe un peu trop revendiqué par la presse spécialisée à cette époque-là, je me souviens. Tant pis !





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 14 Novembre 2017 par FRANZ


Je pense que ce qui est important avec ce disque c'est la sincérité. Simplement un raz le bol de la musique pompeuse et finalement assez ennuyeuse. Une énergie juvénile brute. La capacité de faire quelque chose d'efficace avec peu de choses. Il ne faut pas chercher plus loin. Aucune revendication politique juste des gamins qui jouent fort et vite pour emmerder l'Angleterre vieillissante. Les Pistols ont probablement été moins talentueux que les Clash, les Damnés ou les étrangleurs, ils n'auraient pas été capables d'évoluer et de nous livrer des chefs d'oeuvres déjà loin du Punk, c'est certain. Mais cet album est tout de même extrêmement efficace. C'est difficile à croire mais toute cette clique bruyante et braillarde n'a elle pas sauvé le rock n' roll malgré elle ? L'influence est énorme. Selon eux pas besoin de s'appeler Gilmour pour faire de la musique... une musique qui parlait aux jeunes de l'époque.

Peut être que l'histoire aurait été différente si Glen Matlock ne s'était pas fait virer au profit de qui vous savez... elle est là l'escroquerie.





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 12 Novembre 2017 par LONG JOHN SILVER


Mal produit le disque ?
Houlala faut changer de chaine alors ! On aura tout lu, surtout qu'on a davantage reproché au disque d'être trop bien fichu pour être honnête.
Mal interprété ?
Ce n'est pas l'avis de Chris Thomas ni de Bill Price (les producteurs qui ont bossé avec Elton John, les Beatles pour l'un ou encore Clash ou Guns n' Roses pour l'autre - qui sont tout sauf des perdreaux - qui considèrent notamment que Steve Jones (guitariste mais aussi à la basse) est un métronome infaillible. Paul Cook poursuivra une bonne carrière de sideman ce qui aurait été impossible s'il n'était pas fiable et John Lydon tient avec PIL depuis un bail.
La musique évoque ou pas selon les personnes, on a le droit de détester les SP ou de les aduler, d'être critique ou pas, mais bon impossible de nier leur impact.
Un grand disque selon moi.
Bien à vous





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 12 Novembre 2017 par AZER


" Alors de grâce, modulez vos critique négatives, parce que cet album, si vous ne l'aimez pas, c'est que vous ne le comprenez pas. Et que vous ne le comprendrez jamais, parce qu'il n'a pas été enregistré pour vous. Ce n'est pas d'une déficience auditive, mais d'un sérieux problème d'empathie dont vous souffrez."

Navré, personellement c'est la musique qui m'intéresse, et malheureusement le contexte socio-culturel d'une oeuvre a rarement produit la moindre note. La musique s'écoute avant tout, et il n'est utile de la penser que si c'est pour en produire, certainement pas pour en supplanter l'écoute.

En suivant ce genre de raisonnements on pourrait conclure que Boléro est le plus grand-chef d'oeuvre de l'histoire de la musique tandis que les concertos de Rachmaninov sont dénués d'intérêt, car exempts d'un caractère revendicateur. Si c'est votre avis, ça n'est pas d'un sérieux problème d'empathie dont vous souffrez, mais bel et bien d'une déficience auditive.

Quand à l'oeuvre en question, elle est mal interprétée, mal produite, à peine composée et relève de l'arnaque intellectuelle pure et simple quand à sa portée politique. Ce sera sans moi.





SCORPIONS
FOLLOW YOUR HEART


Le 12 Novembre 2017 par CLANSMAN57


Jolie petite chanson...
J'ai juste un peu de mal avec des bourgeois qui disent à leur audimat de s'accrocher quand ça ne va pas.
Ils pourraient faire un chèque à leurs fans, histoire de les avoir soutenus pendant toute ces années, ce serait autrement plus sympa.
"Tiens le coup mon pote et achète mon single, ça ira mieux".
Oh bien sûr, on pourrait en citer d'autres des groupes comme ça.
Rebelles sur un album, milliardaires sur le second, pourtant ils pleurent toujours encore sur le système et la misère du monde.

Leur tournée d'adieux qui n'en était pas une m'est vraiment restée en travers de la gorge.






Les RITA MITSOUKO
LA FEMME TROMBONE


Le 12 Novembre 2017 par LE BARON

Difficile de ne pas penser à Bobby Lapointe en lisant la chronique :
" Mon fils tu es bien polisson
De te moquer d'la femme tronc
La femme tronc qui est si bonne
- Eh ! maman que m'importe les troncs bonnes
Je veux jouer de l'hélicon
Pon pon pon pon"





JANE'S ADDICTION
STRAYS


Le 12 Novembre 2017 par LORDI 2

Il fallait un successeur à ritual de lo habitual , et nothing 's shocking. Strays est un bon cru c'est sûr . . Il ne sera pas égale ni supérieur aux anciens albums. Jane enfantera un album timorer, certain moment feront penser à des fantômes du passé. Un album sans grande importance qui rappelera que les prédécesseur sont meilleurs! Un recyclage avec des idees du passé . Ce Strays je l'ai dévoré et savourer . C'est le dernier disque potable de la bande à perry avant de plonger dans le commercial à la manière d'un satellite.3/5.pour les passages excellent .





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 12 Novembre 2017 par SPURDO


Sincèrement désolé d'avoir l'audace de juger un disque sur ce que j'entends et non pas sur les profondes relations affectives qu'ont pu développer des inconnus avec lui.







Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 534






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod