Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 573
Comment poster un commentaire ?


Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par STREETCLEANER

A propos de KISS et Brian de Palma, je n'en sais rien pour ma part mais il y a une réflexion intéressante :

\"It’s interesting that you bring up Kiss, though. Both Kiss and The Rocky Horror Show predate Phantom Of The Paradise, but if I have my chronology correct (and I was 3 years old when this movie came out, so I may be misremembering), neither Kiss nor Rocky Horror would’ve been popular enough for De Palma to be nodding to them. Rocky Horror was still just a stage show at the time, and Kiss didn’t have any hits. And yet some of the makeup and staging in Phantom is so close to both of those that the movie is either incredibly hip or there really was something in the air in the mid-1970s, in the thick of the glam-rock era. (By the way, I highly recommend the website The Swan Archives for its trove of behind-the-scenes Phantom Of The Paradise material, which includes a careful consideration of whether Kiss could’ve influenced this movie or vice-versa.)\"

h t t p s://thedissolve.com/features/movie-of-the-week/704-the-devils-bargains-and-unsparing-satire-of-phanto/

Je vais pas tout traduire mais en gros KISS n'aurait a priori pu être une référence pour De Palma car ce groupe n'était pas populaire au moment de la réalisation du film. Pour ma part n'étant pas spécialiste ni même amateur de KISS (ce groupe ne m'intéresse pas) je n'irai pas plus loin sur ce sujet.





Paul WILLIAMS
PHANTOM OF THE PARADISE


Le 07 Juillet 2018 par DARK SCHNEIDER

Je n'ai jamais entendu parler d'une polémique entre KISS et le passage avec "Somebody Super Like You". Musicalement, ce titre est très très proche d'ALICE COOPER, c'est assez flagrant, idem pour la mise en scène façon théâtre macabre. Quant au Corpse Paint, bah ça existait déjà avant, la seule différence ici c'est que ça ne se limite pas au seul chanteur... Bref une simple coïncidence dans la logique du Schock Rock de l'époque. Le maquillage de KISS est quand même de toute façon très différent.





CARPENTER BRUT
LEATHER TEETH


Le 05 Juillet 2018 par ERONE


Carpenter Brut commence à tourner en rond, et ce n'est pas bon signe. Chaque titre en rappelle un autre sur les précédents EP, ce qui fait qu'à la fin on a plus envie d'écouter les EP que de réécouter l'album. Je pense que Carpenter voulait à tout prix faire de la synthwave, quitte à tomber dans certains gros clichés. En revanche, il s'éloigne de l'électro-house à la Justice qui ajoutait un certain punch à sa formule. Inferno Galore reste le meilleur titre, en tout cas.





Lalo SCHIFRIN
MISSION IMPOSSIBLE


Le 05 Juillet 2018 par IEN


BO extra qui peut s'écouter sans forcement connaître la série.

Même si c'est plus psyché, c'est effectivement très ressemblant au travail de John Barry à l'époque ( "Opération Charm" et le thème de "Goldfinger" sont très proches ).

Par contre le James Bond thème n'est pas de John Barry mais de Monty Norman.






CARPENTER BRUT
LEATHER TEETH


Le 05 Juillet 2018 par STREETCLEANER


Grosse déception également. Je précise que je ne suis pas un fan de CARPENTER BRUT, je trouve que cette musique se vit avant tout en concert. Mais les EP précédents et le live étaient vraiment bons. Dommage.





JUL
EMOTIONS


Le 04 Juillet 2018 par LORDI2


Jul c'est la décadence d'une société moderne pleine de jeunes cons qui assume le ridicule jusqu'au bout. Une sorte de dégénérescence d'une société décadente! les voix sont trafiquées, plus besoin de savoir chanter NON mais ALLO NABILLA au secours ! L'avenir de la musique me terrifie ça fait très peur! je me demande à quoi ressemblera la musique quand je serai un vieil homme ! une sauce commerciale dénuée de talent et un narcissisme exagéré. Nous sommes dans la parodie de ce que devrait être la musique. Les goupils sont une bande d'animaux écervelés. Une honte nous sommes dans le ridicule ! Du zéro comme la tête à toto ! c'est nul !





BANDE ORIGINALE DE FILM
ROCKY IV


Le 04 Juillet 2018 par DINICED


En 1985, j'avais 7 ans et je peux vous dire que Rocky, à cette belle époque, c'était le Christ. Et la B.O. du 4, la Bible. Le genre de son qui vous donnait le courage de retenir ses larmes face au balèze de la récré, de montrer un bulletin dégeu aux parents et de dire "non" à un professeur.
C'est la B.O. du Warrior, du Rōnin et du Cow-boy solitaire qui entreprennent les choses par eux-même et si ça foire, c'est pas grave, on apprend plus en ratant par soi-même qu'en réussissant grâce aux autres.
Le film n'est plus trop badass, mais sa B.O. est une madeleine de Proust.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 04 Juillet 2018 par TIOUB

Je rejoindrai l'avis de MARCO STIVELL en ajoutant les non-moins négligeable: QE2; Platinum; killiing Fields; Islands; Music of the Spheres; Man on the Rocks...qui ajoutés aux autres albums cités par MARCO nous fait une palette musicale pleine de génie et de fraîcheur. On y croise un éventail d'émotions dont je ne me suis jamais lassé jusqu'à aujourd'hui.
Ainsi Crises prend tout son sens au milieu de cette liste d'albums.
In High places, Taurus 3, Shadow on the wall sont des morceaux au caractères bien trempés. Dommage que Rite of Man n'apparait que sur la face B du 45 tour de Moonlight Shadow, il n'aurait pas dénaturé l' album.

(et je n'ai pas cité les Sanctuary :D)





BUZZCOCKS
ANOTHER MUSIC IN A DIFFERENT KITCHEN


Le 04 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Disque culte de la rock music résumant à lui seul ce que le rock'n'roll doit être : parfait et, fédérateur de tous les styles, qui plus est. Album IN-DIS-PEN-SABLE.





Pat BENATAR
CRIMES OF PASSION


Le 04 Juillet 2018 par LE MOUNGEPEDOUN


Ah Pat Benatar, quoi de mieux pour débuter les années 80 avec ce Rock dynamique calibré FM, et puis quelle belle femme, disque à écouter d'une seule main, ah où es tu adolescence ?





The DAMNED
STRAWBERRIES


Le 04 Juillet 2018 par LEO


Tout à fait d'accord avec BAAZBAAZ pour ce qui est de Strawberries. il s'agit bien d'un sommet dans la disco des DAMNED ! en revanche, pas d'accord avec lui lorsqu'il qualifie d'indigeste le Black Album car Strawberries est bien la suite logique du chef d'oeuvre précédent !
En effet, les DAMNED alternent de nouveau entre rock agité de qualité et pop psyché ouvragée (tendance gothique à l'occasion), avec une production de plus en plus travaillée (Hugh Jones co-produit 6 titres avec le groupe).
C'est bien simple, tout comme sur le Black Album deux ans plus tôt, tous les morceaux de ce cru 82 font mouche.
Des punky "Ignite", "Dozen Girls" et "Bad Time For Bonzo", en passant par les pop songs "Generals", "Stranger On The Town", le sublime "Pleasure And The Pain (et sa coda au clavecin à la manière des Stranglers, intitulée "The Missing Link" sur l'édition Deluxe parue en 2005) ou bien les trucs plus atypiques mais tout aussi exquis comme "The Dog", "Gun Fury (Of Riot Forces)" ou le superbe "Under The Floor Again", chaque compo est une totale réussite.
On sent que chaque musicien y a pleinement laissé son empreinte (y compris Roman Jugg, le p'tit nouveau préposé aux solos de claviers). dommage que le groupe n'ait pas refait paraître un autre album sous cet excellent line-up (Paul Gray fera ses valises début 83 suite à des différents avec Rat Scabies et le management).
Perso, je n'ai jamais bien vu le rapprochement entre "Life Goes On" et 'Eighties" de Killing Joke. déjà en premier lieu parce que la compo des DAMNED est une ballade pop et que le motif en question est joué non pas à la guitare (comme chez Killing Joke) mais à la basse, donc pour moi il ne s'agit que d'une pure coïncidence car les 2 morceaux n'ont strictement rien à voir au final.
Pour ce qui est des exemplaires en vinyle parus en édition limitée à la sortie du 33t (en import UK), je confirme pour en avoir eu un exemplaire à l'époque, que l'insert qui contenait les textes avait bien un très fort parfum de fraise chimique, dont l'odeur était toujours aussi puissante vingt ans plus tard !!!! (mais contrairement à la légende, aucune envie de gerber en sniffant la chose !).





PINK FLOYD
A MOMENTARY LAPSE OF REASON


Le 02 Juillet 2018 par NONO

@Thierry Raoult : C'est marrant, de mon côté, Terminal Frost me fait terriblement penser à la B.O. du Grand-Bleu (surtout les premières secondes) : au-dessus de ces arrangements on entendrait presque le cri des baleines....





PINK FLOYD
A MOMENTARY LAPSE OF REASON


Le 02 Juillet 2018 par THIERRY RAOULT

"Terminal Frost" me fait bcp penser à "The Working Hour" de Tears For Fears sorti 2 ans avant. Très bon morceau quand même.





CARAVAN
IF I COULD DO IT ALL OVER AGAIN, I'D DO IT ALL OVER YOU


Le 02 Juillet 2018 par LE KINGBEE


Bonne chronique et Bon disque, en tous cas celui par lequel j'ai découvert Caravan quelques années après sa sortie. J'ai laissé tombé au bout de 4 disques, j'attend donc la suite avec impatience.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 02 Juillet 2018 par NONO


@ MARCO STIVELL : Je ne connais pas "Discovery" (hormis le classique "To France") mais je vais l'écouter, la majorité des avis sur cet album étant positifs. La suite "Crises" puis "Discovery" me fait (à priori) penser à la succession des albums "Chicago 16" et "Chicago 17". Même si on n'est dans un univers totalement différent entre les 2 groupes, le point commun est d'avoir un premier album contenant 1 classique au milieu d'un album davantage basé sur l' "ambiance générale" (si on peut dire), à qui succède un album composé de titres pop juxtaposés (ce qui semble être le cas de "Discovery"). Mais encore une fois, je ne connais que très peu l'oeuvre d'Oldfield donc je me ferai ma propre opinion en écoutant petit à petit chaque album.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 02 Juillet 2018 par MARCO STIVELL

Tout dépend du ressenti et du point de vue.

Pour moi, Crises n'est pas moins essentiel que les quatre premiers albums d'Oldfield, ou que Five Miles Out, Discovery, Amarok, Tubular Bells II, The Songs of Distant Earth et Return to Ommadawn...
La carrière du bonhomme contient plusieurs périodes et expériences distinctes. Il est difficile de juger l'ensemble sur une seule.
Crises possède une ambiance forte, mais il est moins homogène que son petit frère Discovery. Il m'a fallu du temps avant d'apprécier pleinement le morceau-titre, que j'écoute désormais souvent et à haut volume.
Après en bon fan, je "ne comprends pas" (façon de parler !) qu'on puisse ne pas aimer Oldfield (^^) et puisque Nono parlait de surestimation, j'ai en retour le sentiment que vous sous-estimez cet album (^^^^).
Bonne découverte en tous cas !





John CARPENTER
THE FOG


Le 02 Juillet 2018 par SGT JAKKU


Juger la musique d'une bande originale n'est pas un exercice évident. Certaines BO fonctionnent parfaitement à l'écran mais perdent beaucoup de leur intérêt lorsqu'elles sont écoutées en dehors du film qu'elles illustrent. C'est pour cela que j'en possède peu dans ma discothèque, les rares étant celles qui, justement, échappent à cette problématique (la plupart des BO de Morricone, par exemple, sont suffisamment riches et mélodiques pour être écoutées à part). Le cas de The Fog est bien représentatif : musique excellente dans le film mais peu intéressante sur la chaîne hi-fi. D'où la question...Il serait sans doute plus juste de juger ce type de BO "en situation".





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 02 Juillet 2018 par NONO

@LEO : OK, merci des conseils. Là encore cet album est l'exemple qu'un album peut contenir le meilleur succès commercial d'un artiste, mais le reste de l'oeuvre n'est pas forcément à la hauteur.
On est souvent tenté de se dire, de prime abord, "c'est l'album qui contient tel ou tel grand succès, donc le reste doit forcément être bien puisque préparé dans les mêmes tonneaux".... c'est souvent le cas... mais pas toujours, et c'est d'autant plus dommage.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 02 Juillet 2018 par LEO


@ NONO

Non, pour moi Crises ne fait certainement pas partie des meilleurs albums de MIKE OLDFIELD, d'ailleurs ce que je préfère chez lui sont ses quatre premiers albums (Tubular Bells, Hergest Ridge, Ommadawn et Incantations) qui mettent l'accent sur la musique plutôt que le chant (bien qu'on en trouve des traces de temps à autre mais les vocaux ne sont pas traîtés sur le mode 'chansons' comme dans "Moonlight Shadow").
Si tu ne connais que Crises, alors pioche plutôt dans les quatre albums cités ci-dessus (mon favori est sans aucun doute le double album Incantations).
Tu me donneras tes impressions après avoir écouté la période de 1973 à 1978 et fait la comparaison avec ce Crises peu palpitant et trop marqué par les années 80 à mon goût.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 01 Juillet 2018 par NONO


Mouais.... à part l'excellent morceau-titre (quoi qu'un peu trop décousu), ainsi que "Moonlight Shadow" et "Foreign Affair".... je trouve cet album assez décevant quand même. Le père Oldfield ne s'est pas trop foulé pour cet album, soyons honnête ! Je ne connais pas ses autres albums mais si celui-ci est considéré comme "un des meilleurs", j'ai peur que notre artiste soit un brin surestimé, non ?







Commentaires :  1 ...<<...<... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ...>...>>... 573






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod