Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ...>...>>... 739
Comment poster un commentaire ?


Amy WINEHOUSE
BACK TO BLACK


Le 24 Mai 2020 par DéCONFIT Né


C'est vrai ça, un disque radiophonique avec de la guitare, du piano, des cuivres et sans synthé ou boîte à rythmes, incroyable !





The BEACH BOYS
PET SOUNDS


Le 24 Mai 2020 par BAAZBAAZ


@David et Sgt Jakku

Je lis avec intérêt vos échanges car j'ai toujours eu moi-même un petit souci avec cet album. J'avais découvert les BEACH BOYS avec une compilation assez fournie, et les nombreux titres issus de Pet Sounds m'avaient évidemment sidéré par leur génie. Aujourd'hui encore, je considère (comme tout le monde !) qu'il y a ici quelques-unes des meilleures chansons du groupe, ce qui implique un niveau de qualité absolument stratosphérique.

Mais je dois admettre à mon grand désarroi qu'ayant découvert l'album entier plus tard, je n'ai pas retrouvé la même magie. En ce qui me concerne, ce n'est pas une question d'énergie car la force de Pet Sounds vient plutôt d'une sorte de beauté éthérée (je peux écouter "Caroline No" en boucle) qu'il faut savoir apprécier. C'est juste que ce disque me parait hélas un peu inégal, avec un petit ventre mou à chaque face.

Alors quand je dis "ventre mou", c'est relatif à la qualité d'ensemble. Il n'y a selon moi aucune chanson vraiment ratée sur Pet Sounds, mais par exemple je n'écoute presque jamais "Don't Talk" ni "I Just Wasn't Made For These Times". Ces chansons ne sont pas désagréables en soi, mais au milieu des autres elles m'ennuient un peu. Or, un chef-d'oeuvre doit être parfait. Il y a des albums dont j'ai adoré chaque seconde sans exception.

J'ai donc la même impression avec Pet Sounds qu'avec le Village Green des KINKS : le génie foisonnant masque quelques faiblesses (que je pardonne sans problème).





MAGMA
KöHNTARKöSZ


Le 24 Mai 2020 par MARCO STIVELL

Un des seuls MAGMA que j'écoute sans trop de mal et avec un certain plaisir même.

Superbe chronique de Tarte.





MAGMA
KöHNTARKöSZ


Le 24 Mai 2020 par RëPLïCäNT


Le meilleur Magma ? En tout cas, le plus pur. L'album de la maturité, un manifeste, une direction. Une musique qui vous travaille le corps et l'esprit. Une musique (enfin) capable de faire le mal, d'assombrir votre être puis de le porter vers les nuages.

Comme le maître Coltrane, Vander explorera et transfigurera au fil des années, des formations, des concerts, ces compositions qui n'ont pour date que celle de la première écoute de l'auditeur.

Album vindicatif, inévitable, indispensable.
On n'évalue pas un diamant noir comme Köhntarkösz.





The BEACH BOYS
PET SOUNDS


Le 24 Mai 2020 par DAVID


Je pense que ce n'est pas très grave si je passe à côté du plus grand chef-d'œuvre de la musique pop de tous les temps qu'est Pet Sounds. Puisque les Beach Boys ont sorti tellement d'albums meilleurs que Pet Sounds… en gros, tous les albums qui ont succédé à Pet Sounds sont meilleurs, comme Smile (les Smile Sessions sortis en 2011), Wild Honey, Friends, 20/20, Sunflower et Surf's Up. Autant d'excellents albums qui sont non seulement plus variés que Pet Sounds, mais également plus animés, bien plus intéressants au niveau du chant puisque tout le groupe participe au chant sur ces albums. Pet Sounds est quelque part, l'album qui a mis fin à la période "surf music" des Beach Boys, et en cela, il est fondateur et méritant.





FRANZ FERDINAND
FRANZ FERDINAND


Le 24 Mai 2020 par FRANçOIS

"Je ne sais pas trop ce qu’on retiendra du rock « indépendant » des années 2000, sans doute pas grand-chose."

C'est parce que c'est devenu une industrie et que l'on n'a plus désormais que des clones de clones de clones... Pas que dans le rock indépendant d'ailleurs, partout.
Ceci posé et nonobstant (je serais le dernier humain à utiliser ce mot) le fait que le rock (indépendant ou pas) ne soit pas vraiment mon terrain de jeu favori, j'ai un petit faible pour les filles d'Electrelane et surtout surtout pour les Fiery Furnaces (duo frère-sœur, la dame étant justement la petite amie à l'époque de Kapranos), qui se distinguent de tous ces groupes par leur ambition et leur singularité, même si du coup, leurs disques ne sont pas évidents à s'assimiler (albums "Blueberry Boat", "Bitter Tea" et "Widow City", avis aux amateurs).





Stevie WONDER
SONGS IN THE KEY OF LIFE


Le 23 Mai 2020 par SGTJAKKU


@Baazbaaz et LE MERLE : je partage votre point de vue. STKOL est considéré comme le meilleur album de Stevie voire un des meilleurs albums de la décennie 70. J'ai dû l'écouter 4, 5 fois il y a quelques années, en vinyle (un beau vinyle que j'ai trouvé dans une foire en super état mais ça tout le monde s'en fout). Si je l'écoute si peu, c'est à cause des insupportables longueurs totalement inutiles de presque la totalité des titres. Dès la première chanson, "Love is in need of Love Today", la fin est horriblement chiante. "Isn't she lovely" et sa boucle de fin interminable qui donne envie d'assassiner la petite gamine qu'on entend babiller. Un beau gâchis alors que les idées musicales sont au départ fantastiques. Un choix plus que discutable.





SQUAREPUSHER
JUST A SOUVENIR


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS


Du vocoder et de la guitare métal chez Squarepusher, non mais on dream total là, j'suis over désabusé (copyright Les Inconnus)...





Amy WINEHOUSE
BACK TO BLACK


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS


Je n'aime pas la soul. Pourtant, voilà une relative exception. Voix parfois un peu nasillarde, disque court et un son un peu trop mainstream. Mais des disques mainstream comme ça, j'en veux bien tous les jours ! Clairement un oasis dans l'océan de médiocrité de la pop moderne.





Stevie WONDER
SONGS IN THE KEY OF LIFE


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS

Je n'aime pas la soul, genre trop sirupeux et suranné à mes oreilles, à peine plus le funk (alors que le jazz-funk, oui, c'est-à-dire quand il n'y a pas les voix de crooners ou de divas) et fatalement, je n'ai pas aimé ce disque.





KING CRIMSON
LARKS' TONGUES IN ASPIC


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS

69-74, c'est aussi la période dorée de Can (du krautrock en général), de Zappa, de la fusion jazz-rock/jazz-funk (Miles Davis et ses musiciens) et d'autres sans doute... Cela se gâte à partir de 1975 (année du choc pétrolier et... de ma naissance, au passage). En réalité, tout se tient. Comme si la musique était le reflet de son époque.





BB BRUNES
BLONDE COMME MOI


Le 23 Mai 2020 par RICHARD

Face à mes éminents confrères, j'ai peut-être mauvais goût mais si je fais exception de cet album poseur et tête à claque, la direction prise ensuite par la bande à Gallo passe plutôt bien. Ce n'est sans doute pas renversant mais de "Long Courrier" à "Visage", je trouve toujours quelques titres vraiment bons. De quoi satisfaire mon appétit de pop bien faite.





BB BRUNES
BLONDE COMME MOI


Le 23 Mai 2020 par BAAZBAAZ

RED ONE me confiait l'autre jour qu'il aimait secrètement cet album et qu'il jouait devant sa glace à être Adrien.

Le temps a fait son effet : cette grande oeuvre punk sauvage des années 2000 est aujourd'hui célébrée à sa juste mesure.





KING CRIMSON
LARKS' TONGUES IN ASPIC


Le 23 Mai 2020 par LE MERLE MOQUEUR


De 1969 à 1974, en suivant l'énumération des albums studio que nous propose Forces // je note entre 4 et 5 tous ces disques que j'écoute encore aujourd'hui en restant toujours étonné et émerveillé du talent de Fripp et du groupe. Puis il me faudra attendre 1996 avec THRaKaTTak pour recoller avec un 5.

Contrairement à certains commentaires, j'aime ce disque qui annonce, bien que la musique soit différente, un travail de recherche qui va dans le sens du troisième album de SOFT MACHINE. Des musiciens qui osent partir hors des sentiers battus.





Stevie WONDER
SONGS IN THE KEY OF LIFE


Le 23 Mai 2020 par LE MERLE MOQUEUR


Ce n'est pas du tout la même musique que Weather Report mais j'ai au bout de quelques années un sentiment identique : je reste sur ma faim. La magie a disparu. Lorsque j'ai acheté ce disque, j'étais pour l'ensemble tout feu tout flamme.

Aujourd'hui, je suis exactement du même avis que BAAZBAAZ et cela me fait bailler, il est vrai qu'il est "tardement" tôt pour poster ce commentaire. Oui déçu, comme quoi les impressions et les goûts changent.





Stevie WONDER
INNERVISIONS


Le 23 Mai 2020 par LE MERLE MOQUEUR


Ongle Viande l'a dit avec raison. Un album énergique, avec une unité certaine ( j'ai volontairement interverti les termes), soignée avec un flirt vers le progressif. Une petite réussite.
Mon préféré.





Johnny HALLYDAY
JAMAIS SEUL


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS

"... dans un état de délabrement qu’on imagine à peine"... "un disque de M"... "... en regardant sur Anal pluche le Johnny accompagné de son « M », de les avoir vus (...) se léchouiller réciproquement les testicules"

Ah donc si c'est un bonhomme, vieux et méga-star, on a droit, c'est ça ? Mais sans rancune, hein... :-)





Jean-jacques GOLDMAN
MINORITAIRE


Le 23 Mai 2020 par FRANçOIS

L'homme d'or... Les mots et les notes lui coulent des doigts...Inclus le hit single "Au bout de mes grèves" (feat. Philippe Martinez).





Stevie WONDER
SONGS IN THE KEY OF LIFE


Le 22 Mai 2020 par ALBIRéO


J'ai récemment déterré cet album acheté (en vinyl) au tout début des années 80 et que je n'avais plus écouté depuis bien 25 ans !

La claque... J'avais le souvenir d'un disque énorme, magnifique, avec quelques chansons de-ci de-là que j'aimais moins mais globalement d'une qualité hors du commun à peu près constante. Ce souvenir s'est ravivé et s'est confirmé. Avec l'émotion apportée par la maturité (la mienne), il est encore plus splendide. Mais quelques chansons m'agacent et c'est avec une perle de sueur sur le front que je me suis armé de mon clavier avec l'intention d'écrire un gentil commentaire. Heureusement, la lecture des commentaires précédents me rassure : les longueurs insupportables ça et là sont aussi relevées... Ouf !

Je suis en accord total avec la chronique (qui aurait pu donner 5 étoiles ; ce disque culte et sublime les mérite !) sauf la toute dernière phrase. "Black Man" fait partie de ces chansons que je n'aime pas. Le propos est magnifique ; la ligne mélodique peu intéressante et la deuxième moitié avec les scènes de salle de classe insupportable. Mais je comprends la démarche artistique.

Il y a d'autres chansons qui sont exceptionnelles mais qui auraient dû se terminer à mi-chemin : "Isn't she lovely" est l'exemple le plus frappant : mélodie superbe, touchante... mais ablutions interminables. Irritant.
La deuxième moitié de "Joy inside my tears" reprenant à l'envie le refrain m'énerve... comme je l'ai lu précédemment : "il reste encore 2 minutes ? pffff !"
"Black man", j'en ai déjà parlé...

Par contre, la sublime "Love's in need of love today" est tellement belle que sa longueur qui peut paraître exagérée me va très bien. Idem pour "As" et "Another star".

D'autres perles à noter : "Having a talk with god", "Contusion", "Sir Duke" (évidemment), "I wish", "Passtime paradise", " Ngiculela - Es Una Historia - I Am Singing" (mais qu'elle est belle !), "Saturn", Ebony eyes"....

Comment est-il possible de faire autant de chansons aussi réussies ? comment a-t-il pu sortir un album de 100 minutes où seulement moins de 15 sont un ton inférieur ; les 85 autres étant de la pure magie ?

5 étoiles !!





CANRAY FONTENOT
LOUISIANA HOT SAUCE CREOLE STYLE


Le 21 Mai 2020 par LE KINGBEE

@Merlemoqueur

Canray se situe à mi-chemin du Zydeco et du cajun. Dans un registre plus contemporain, vous pourrez siffler à gorge déployée en écoutant "Pine Leaf Boys", "Feufollet", "T Monde", Cedric Watson, les Bayou Ramblers, sans oublier Dennis McGee.
Bonne découverte !







Commentaires :  1 ...<<...<... 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ...>...>>... 739






1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod