Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ...>...>>... 573
Comment poster un commentaire ?


TRULY
FAST STORIES...FROM KID COMA


Le 01 Juillet 2018 par NORTHMATHR


Un album hors norme tour à tour frénétique, lancinant, psyché, mélancolique, bouillonnant, lyrique... Musicalement le Grunge n'est pas évident au premier abord (quoique le chant soit typique), mais quand on jette un regard sur le nom des membres on comprend mieux (Screaming Trees et Soundgarden rien que ça).
Des influences de tous les côtés (les Velvet, les Beatles, la New Wave, tout ça), une allure pétulante et beaucoup de psychotropes (et de sexe).
Bien que je ne connaisse pas le reste de la discographie, ce "Fast Stories..." reste la vitrine (sale) de TRULY. Cet album est tout simplement un indispensable du Rock !





Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 30 Juin 2018 par LE BARON

Et hop ! Un nouvel adepte. Cela me fait vraiment plaisir.
Merci Gurtu pour ton message.





Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 30 Juin 2018 par GURTU


Merci également Monsieur le Baron pour la découverte.

On nous bassine avec des nouvelles "Voices"
et on oublie des perles comme ça?

Fascinante cette voix...





Jeff BECK
LIVE AT THE HOLLYWOOD BOWL


Le 29 Juin 2018 par SPI


Ce live est varié (normal quand on connait la carrière du bonhomme qui, ici, est quasiment balayée en totalité) avec des invités plus que prestigieux qui ne font pas semblant (une mention spéciale à Beth Hat sur "I'd rather go blind" !). Du pur bonheur... On est bien loin que Beck confondait technicité et musicalité.





Ted NUGENT
DOUBLE LIVE GONZO!


Le 28 Juin 2018 par SPI


A l'époque, si je suis sorti des Genesis, Pink Floyd, Yes et Deep Purple c'est surtout grâce à cet album (que je dois encore avoir en vinyle quelque part dans mon grenier). Ted Nugent est sans doute un gros beauf américain (sorry a patriot) mais quelle claque dans la gueule. S'il ne faut qu'un seul album de TNTed, c'est bien celui-là !





INDOCHINE
PARADIZE


Le 28 Juin 2018 par SIEG


Juste une petite correction : le premier single de cet album a été "Punker" et non "J'ai demandé à la Lune".

Sinon, l'album est un des meilleurs du rock français. C'est l'un des derniers du groupe à être valable d'ailleurs.





DAFT PUNK
TRON : L'HéRITAGE


Le 28 Juin 2018 par BAKER

(...les plus sagaces de nos lecteurs auront donc compris que je voulais dire que c'était LOGIQUE que j'aime cet album et pas les précédents !!)





DAFT PUNK
TRON : L'HéRITAGE


Le 28 Juin 2018 par BAKER

J'essaierai de revenir sur cet album, que j'ai peu écouté, avec une kro-express, mais j'avoue humblement que j'avais été très bluffé par la BO au point de l'acheter en vinyle à une époque où ce n'était pas trop en odeur de sainteté. Chaque fois que je suis retombé sur ce disque, je me suis dit que j'adorais, et c'est parfaitement illogique vu que je n'aime pas du tout les autres albums de Daft Punk avant celui-ci, et que les fans de D.P. ont à l'époque vilipendé le disque ! :) Finalement, nous sommes d'accord sur notre désaccord !

PS : Je n'ai pas (encore) vu le film.





SAGA
SAGA


Le 28 Juin 2018 par ALEX F


Très bon premier album. Ce groupe avait quand même un sacré sens du riff et de la mélodie. Certes, c'est kitsch, mais bon sang que c'est efficace ! Le mélange des genres (hard) rock - disco pop - prog est très réussi, pourtant dit comme ça on aurait pu craindre le pire... Mention spéciale au dernier morceau, "Tired World", vraiment excellent, avec son solo de guitare très Al di Meola-esque avec un brin de Van Halen (pour le tapping).





Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 27 Juin 2018 par LE BARON

Hannibal,
Je suis ravi d'apprendre que Jimmy Scott a un nouvel auditeur.
Bien à toi.





Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 27 Juin 2018 par HANNIBAL LECTEUR


Superbe ! Merci pour la découverte.





Frank ZAPPA
FREAK OUT !


Le 26 Juin 2018 par LEO


Pareil que JOJO !
Hormis l'album You Are What You Is et quelques trucs ici ou là, j'ai toujours eu du mal avec la musique de FRANK ZAPPA quel que soit le style pratiqué et le côté satire sociale qui m'est toujours passé au dessus de la tête.
J'ai l'impression que les textes sont également une partie importante de l'oeuvre du guitariste et comme d'une part je suis loin d'être érudit en Anglais et que d'autre part je ne suis pas du genre à focaliser sur les paroles, l'intérêt est évidemment moindre pour moi !
Concernant ce Freak Out hautement surestimé, je ne vois pas bien ce qu'il peut avoir d'exceptionnel. j'y entends juste des pop-songs un peu couillonnes avec du chant plutôt ingrat.
Perso si j'ai envie d'entendre de la pop de qualité, je préfère écouter les Beatles, les Kinks, les Who, les Byrds, voire les Stones mais pas FRANK ZAPPA et ses MOTHERS OF INVENTION !
Bref, ça ne me parle pas.






Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 26 Juin 2018 par LE BARON

Merci Kingbee pour cette précision, et pour ton commentaire bien sûr.





Jimmy SCOTT
THE SOURCE


Le 26 Juin 2018 par LE KINGBEE

Un excellent disque pour une chronique non moins excellente. Chanteur au falsetto atypique, je rajouterais juste que Jimmy Scott a été accompagné par de nombreuses pointures (Paul Gayten, Ron Carter, Joe Beck ou le batteur Grady Tate). Un disque intemporel fortement conseillé.





TRUST
EUROPE ET HAINES


Le 25 Juin 2018 par THIERRY RAOULT


Très bon album.
1996, quelle surprise de voir une pub à la tv pour le nouveau Trust. Je ne m'y attendais pas du tout.
Dès la 1ère écoute, ce fut une très bonne surprise.
Surpris également de ne pas retrouver Vivi. (Je n'inclus pas Farid qui n'avait rejoint Trust que sur le 5ème album.)
L'album est très rock (et pas hard), texte moins ravageurs que dans le passé mais bien écrits (mention spéciale pour "Elle disait"; magnifique).
Le style musical me fait beaucoup pensé à Van Halen (période DLR), particulièrement sur les très réussis "Lutter sans cesse" et "Tout ce qui est bon est mal". Je note un clin d'oeil à "Smell like teen spirit" sur "Réac prendre à vivre".
Album qui s'écoute avec plaisir.





CARAVAN
IN THE LAND OF GREY AND PINK


Le 25 Juin 2018 par CLANSMAN57


Pour beaucoup, c'est leur chef d'oeuvre.
Cette pochette est une des plus belles à mes yeux.
Je peux la contempler pendant presque toute la durée du disque pour finir par m'y perdre avec grand plaisir.

Musicalement, rien à redire, c'est toujours un immense festin pour mes esgourdes.






TALKING HEADS
SPEAKING IN TONGUES


Le 24 Juin 2018 par LEO


On peut dire que ce 5ème album en studio des TALKING HEADS s'est fait désirer !
(2 ans et demi d'écart entre Remain In Light et Speaking In Tongues, certes entrecoupé par le double live The Name Of This Band Is Talking Heads et les divers projets des uns et des autres).
Cet album fut pourtant enregistré sur une période de 7 mois (de Juillet 82 à Février 83) et paru en Juin 83 mais l'attente fut longue et pour un résultat plutôt décevant à l'arrivée il faut bien le dire !
Terminé les explorations musicales en tout genre et place à une pop funky synthétique un peu tiède et trop formatée à mon goût. c'est un peu comme si les TALKING HEADS avaient fusionné avec le Tom Tom Club en quelque sorte (chose pas si illogique puisque la section rythmique appartient aux 2 formations !).
L'album est loin d'être mauvais mais il n'est pas bien excitant pour autant.
De "Burning Down The House" à "Slippery People" inclus, la qualité est pourtant présente et les morceaux s'enchaînent plutôt bien, mais dès "I Get Wild / Wild Gravity" la tension retombe aussitôt et j'avoue que je décroche à partir de là malgré le petit sursaut de vitalité sur l'électro-funk "Pull Up The Roots", mais il est déjà trop tard pour moi et l'intérêt s'est définitivement évanoui après le quatrième titre.
Le groupe fera une tournée de promotion pour Speaking In Tongues (qui sera leur dernière) dont une date sera filmée en Décembre 83 en vue du documentaire Stop Making Sense.
Pour moi Speaking In Tongues marque le pas après la fabuleuse série d'albums qui précédaient et c'est à partir de là que j'ai plus ou moins décroché du groupe bien que l'excellent Stop Making Sense prouvait que les TALKING HEADS étaient toujours une formation dynamique et excitante sur scène mais pour l'innovation, il fallait plutôt se tourner vers le King Crimson des 80's qui proposait une suite logique à Remain In Light avec sa formidable trilogie: Discipline/Beat/Three Of A Perfect Pair.





Patrick BRUEL
2 FACES


Le 24 Juin 2018 par FEELGOOD

En ce qui me concerne, je m'en tiens à la définition suivante : "Hit est un anglicisme qui signifie tube, c'est-à-dire un morceau de musique, une chanson qui plaît à un très large public et se vend à de nombreux exemplaires. " Cela correspond peu ou prou à la définition anglaise de Reverso : "grand succès", "tube". "Casser la voix" et "Alors regarde", sortis quelques années plus tard, correspondent davantage à cette définition.
Pour le reste, il est vrai que Bruel a bénéficié dès ses débuts d'une forte exposition médiatique, tant télévisuelle que radiophonique, passant notamment à "La Chance aux Chansons", l'émission de feu Pascal Sevran.





Patrick BRUEL
2 FACES


Le 24 Juin 2018 par BAKER

Par hit, je n'entendais pas des ventes de disques, mais des passages radio et télé. Et il y en a eu sacrément. Déjà à l'époque, les radios généralistes passaient Bruel en boucle (cela a évidemment empiré avec l'album suivant !).





Patrick BRUEL
2 FACES


Le 24 Juin 2018 par FEELGOOD

Je n'aurais jamais cru poster un commentaire sur un disque de Bruel, album que je n'ai d'ailleurs pas écouté. En lisant cette chronique enthousiaste, j'ai été amené à me poser un certain nombre de questions, la version des faits ne correspondant pas forcément à mes souvenirs de jeunesse. Cela m'a donc amené à effectuer quelques vérifications sur le Net. En effet, comme tous les gens de ma génération, j'ai "subi", à mon corps défendant, dans les années 80, certains chanteurs que diffusaient abondamment les radios. Bruel en fait partie. En 83/84, "Marre de cette nana-là" passait souvent sur les ondes et ce fut un réel succès (plus de 200 000 exemplaires écoulés), non pas phénoménal, dans la mesure où l'on ne parlait alors de gros tube qu'à partir de 500 000 ventes, mais respectable, surtout pour un débutant.
En 1985, l'atroce "Comment ça va pour vous ?" (très bien à condition de ne pas m'imposer l'écoute de cette horreur...) s'est bien vendu (n°27 au Top 50). Nostalgie a récemment ressorti ce titre des oubliettes et on y a droit chaque dimanche soir.
En revanche, "Tout l'monde peut s'tromper" n'a pas été "un énorme, un terrifiant hit". Je n'ai d'ailleurs aucun souvenir de ce morceau et la fiche Wiki confirme mon ressenti en mentionnant les "ventes décevantes" de ce single.
"Non, j'veux pas !" n'a pas été non plus un "tube phénoménal", n'étant même pas parvenu à se classer au Top 50.
Quant à "J'ai l'béguin pour elle", ce titre ne fut certainement pas "en son temps un bon hit", puisque il n'est jamais sorti en 45 tours.
"De Face" a d'ailleurs été loin de cartonner puisqu'il ne s'est vendu initialement qu'à 20 000 exemplaires.
Cela n'enlève rien à la cote de sympathie qu'avait Bruel à l'époque, en particulier auprès de la gent féminine...







Commentaires :  1 ...<<...<... 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ...>...>>... 573






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod