Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 585
Comment poster un commentaire ?


Etienne DAHO
LA NOTTE, LA NOTTE


Le 29 Septembre 2018 par RICHARD


Il est des albums dont on ne se lasse jamais. Pour moi, de la pochette de Pierre et Gilles aux mélodies à la fausse insouciance du bonheur perdu, tout est parfait.
Comment ne pas être sensible à la mélancolie de " Signé Kiko " ou la reprise du titre de Françoise Hardy ?
Daho vaut certainement plus que sa caricature de frêle jeune homme sans voix...Il reste pour moi l'une des plus belles incarnations de la Pop hexagonale !





ARENA
IMMORTAL ?


Le 29 Septembre 2018 par CLANSMAN57


Je n'y arrive plus avec celui-ci.
Il me faisait son petit effet pourtant, mais les dernières réécoutes furent assez pénibles.
Je n'aime pas trop Rob Sowden, je trouve son chant assez lambda, voire plat.

"Moviedrome" et ses presque 20 minutes ne m'emmène nulle part.
"The Butterfly Man" est celle que je préfère, bien qu'elle me rappelle trop "She Chameleon" de Marillion.
"Climbing The Net" me rappelle aussi ce groupe, en mode jovial, je ne l'aime pas des masses cependant, elle est effectivement très kitsch.
L'influence de ces derniers est moins présente que sur "The Visitor" en tout cas.

Pour les autres chansons, elles s'écoutent, bien que je m'ennuie un poil.









SOKO
MY DREAMS DICTATE MY REALITY


Le 27 Septembre 2018 par RICHARD


Trois ans après sa sortie, je suis toujours aussi partagé au sujet de cet album.
Ersatz de Smith et Siouxsie sans âme ou démarche sincère et réussie ?
J'attends encore trois ans...





FLEETWOOD MAC
TUSK


Le 27 Septembre 2018 par KID66


Je suis toujours un peu partagé au sujet de Tusk. L'album est très courageux pour un groupe qui vient de sortir Rumours (déjà calqué sur l'éponyme) et qui aurait pu simplement surfer sur la vague en sortant ce que le public attendait de lui. Au lieu de ça on se retrouve avec un double LP un peu bancal et bizarroïde, ce dernier adjectif collant bien sûr principalement aux compos de Lindsay.

Plus que sa longueur, c'est son inégalité qui me dérange un peu. Buckingham était en pleine folie créatrice et son travail est énorme mais surprend par son côté parfois très sec. Il nous gratifie de bons titres c'est certains (dont l'énorme classique "Tusk", qui reste assez atypique), mais aussi de surprises au goût plus amer ("Not That Funny" par exemple). En tout cas pas de traces de gros tubes immédiats à la "Don't Stop" ou "Go Your Own Way".
Même McVie, si elle nous émerveille encore avec des "Over & Over", "Think About Me" ou "Brown Eyes", se plante un peu parfois avec les insipides "Never Make Me Cry" et "Honey Hi".

Finalement, seule Stevie Nicks est irréprochable. Tous ses titres sont magnifiques avec bien sûr tout en haut "Sara", la perle cachée "Beautiful Child" et l'une des meilleures chansons de FM : "Sisters Of The Moon" (merci à Lindsay aussi d'ailleurs sur ce coup là).

Bilan donc un poil mitigé pour ce Tusk tout de même très chouette, ce qui fait que je n'y reviens pas très souvent. J'arrondis donc mon 3,5 à 3/5 mais c'est sévère je l'admets.





The FIXX
SHUTTERED ROOM


Le 27 Septembre 2018 par FOLLOW THE TORTOISE


Fixx est le genre de groupe moins connus que certains autres mais tout aussi intéressant, à l'instar de Gang of Four ou Heaven 17 etc.





TAMARYN
CRANEKISS


Le 27 Septembre 2018 par RICHARD


Oui, cet album est d'autant plus recommandable que juste après sa sortie, la Néo-Zélandaise et New-yorkaise d'adoption avait dit qu'elle ferait une pause...pause qui semble plus que durer. Tamaryn, au boulot !!!
Je l'aime bien "Cranekiss", car même si elle abandonne le doux shoegaze (?...c'est possible) de ses deux premiers albums, sa touche même dans une veine pop froide mélancolique et rêveuse est des plus plaisantes.
J'y entends parfois des réminiscences de Slowdive (" I Wont't Be Found "), voire même de Kate Bush comme sur "Sugar Fix".
Le fameux concept du rêve éveillé propre à cette scène fonctionne pleinement et ce n'est vraiment pas fait pour me déplaire.





KILLING JOKE
REVELATIONS


Le 26 Septembre 2018 par MAGNU


Je me souviendrai toujours du choc reçu la première fois que j'ai écouté 'Revelations' et Killing Joke par la même occasion: C'était en 1982, une cassette dans l'auto-radio d'une vieille DS, en pleine nuit dans les bois avec des potes, la musique à fond et les carreaux fermés, en train de fumer des cigarettes qui font rire;). Le son désaccordé de la guitare de Geordie, le rythme tribal de la batterie, la basse rampante de Youth, ces notes sourdes de claviers et cette voix...et l'impression que la banquette de la voiture s'enfonçait dans le sol... Moment unique de ma vie !

IL y a des chocs musicaux dans la vie, ceci en fut un, et j'ai depuis toujours adoré ce groupe et ce "Revelations" bien nommé !







Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 24 Septembre 2018 par NONO

@Fred: D'ailleurs la Laura "tout petit corbeau" irait bien avec Roland Orzabal (Orzabal signifiant "petit arbre" en basque !!!! LOL)


Par Forces Parallèles

Hey !
Bien que récemment veuf, il me semble que Roland va bien. On ne peut dire autant de Laura, qui nous a quitté en 2004 victime d'une rupture d'anévrisme.
Bien à vous
Erwin





Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 24 Septembre 2018 par FRED

@ Nono.
Ces temps derniers, néanmoins, elle a fort mauvaise mine.
C'est vrai que ça sonne très rital, cette affaire… bizarre pour une Laure "tout petit corbeau" (la traduction de son nom en irlandais/breton) !
Belle voix, mais production vraiment trop 80's.





Cyndi LAUPER
SHE'S SO UNUSUAL


Le 24 Septembre 2018 par NONO


Quel événement que cet album! Et que de souvenirs !
"She's so unusual" fait partie des bons albums de la Betty Boop new-yorkaise, sans toutefois être son meilleur absolu, je trouve. Dans le top 5, disons.
Comme Erwin, je pense qu'il y a les nombreux super titres, et "le reste".
Mais dans ce "reste" je retiens quand même Witness, qui est un très bon titre ! Par contre "I'll kiss you' et "Yeah yeah" sont d'affreux bouches-trous inaudibles. Et "When you were mine" est juste passable, on s'y ennuie un peu.
Mon titre favori est le magnifique et très émouvant "All through the night", suivi de près par "Time after time", puis " Money changes everything".
Quant à "Girls just want to have fun", j'aime bien mais j'ai toujours trouvé ce titre un peu trop criard, démonstratif et kitch !
Note réelle : 3.5/5





OINGO BOINGO
GOOD FOR YOUR SOUL


Le 24 Septembre 2018 par LEO


Le remuant "Who Do You Want To Be?" avec son rythme ska ouvre les hostilités de ce 3ème album d'OINGO BOINGO. ce premier titre est l'un des 'classics' du groupe qui sera régulièrement interprété en concert.
On continue avec le poppy "Good For Your Soul" suivi du plus martial "No Spill Blood" et du tribal "Cry Of The Vatos" (ce dernier faisant plutôt office de remplissage qu'autre chose).
"Fill The Void" aux accents reggae calme quelque peu l'ambiance mais l'énergique "Sweat" vient vite remettre les pendules à l'heure.
Je ne suis pas très fan du répétitif "Nothing Bad Ever Happens To Me" dans lequel il ne se passe pas grand chose. curieusement, le morceau aura droit a son clip vidéo alors que la compo n'a rien d'extraordinaire et qu'elle ne paraîtra qu'en maxi promotionnel.
Par contre le plus synthétique et DEVOesque "Wake Up (it's 1984)" sortira bien en single régulier mais n'aura pas de clip vidéo ! (étrange manière de faire sa promo chez OINGO BOINGO).
"Dead Or Alive" à la partie de basse explosive est tout simplement excellent. c'est mon morceau favori de tout l'album et l'un de mes préférés dans la discographie du groupe.
Tout comme pour "Wake Up (it's 1984)" l'ambiance est plus synthétique sur "Pictures Of You", dans lequel la ligne vocale et le chant vocodérisé qui répète "Pic-tures-of you" rappelle furieusement le morceau "Metropolis" de Kraftwerk ! (coïncidence ou non, celà est fort troublant !).
"Little Guns" qui referme l'album est du OINGO BOINGO bien plus classique avec sa rythmique sautillante façon ska. pas désagréable mais pas renversant en ce qui me concerne.
Au final, Good For Your Soul est un album plus éparpillé et moins réussi que ne l'était Nothing To Fear. la faute à des titres pas toujours concluants ou du même niveau. rien de catastrophique celà dit ! l'album est très recommandable.






Cyndi LAUPER
A NIGHT TO REMEMBER


Le 23 Septembre 2018 par NONO


C'est marrant car voici une rare fois où je ne suis pas d'accord avec la chronique.
J'ai toujours beaucoup aimé cet album, sortant la Miss "Betty Boop" vers une maturité assumée. Bien sûr il y a quelques titres qui ne vont clairement pas, j'en vois 2 dans cette catégorie : "Dancing with a stranger", et surtout l'horripilant "Insecurious".
Mais la plupart des autres titres vont du bon à l'excellent. En haut du palmarès je mets :
I drove all night, Heading west, la chanson-titre, et "I don't want to be your friend".
"My first night without you" est vraiment bien aussi.





Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 23 Septembre 2018 par NONO


Désolé, c'est encore moi !... Je n'avais jamais réalisé à quel point Laura Branigan est une femme sublime ! J'ai regardé quelques photos d'elle dans Google, cette femme est une déesse !





Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 23 Septembre 2018 par LE KINGBEE

@ Nono

Juste une petite chose, en 88 DIRE STRAITS a déjà 10 ans derrière lui.

La formation fait son apparition un dimanche à l'émission Chorus juste après le Jour du Seigneur, de mémoire De Caunes avait présenté juste avant le groupe Solid Senders de Wilko Johnson.
Dire Straits ne sera véritablement reconnu chez nous que 6 mois plus tard avec l'arrivée du premier 33. Comme souvent, on était un peu à la traîne.

Pour les Cars, on a là le prototype du groupe FM via MTV par excellence, mais il n'y a rien d'anglais, à mon sens, dans leur répertoire.

Bien à toi





ANGE
LE CIMETIERE DES ARLEQUINS


Le 23 Septembre 2018 par MAGNU


Cette chronique m'a donné envie de dépoussiérer cet album que je n'avais pas écouter depuis des lustres. Merci :)
Rien de changé, c'est pour moi, un des meilleurs Ange de la période dorée, seulement surpassé par "Au delà du délire". Tout n'est pas au top mais il y a des moments imparables comme "Bivouac", "Le cimetière des Arlequins" ou "l'apprenti sorcier" dirigés de mains de maître par les claviers possédés de Francis Décamps

Note réelle : 3.5





MARILLION
MARILLION.COM


Le 23 Septembre 2018 par VLAD


Marillion possède une longévité incroyable et a le don de nous sortir de nouvelles mélodies à chaque fois (et quelles mélodies) tout en gardant un style évolutif. Plus pop? Pas sûr, mais des titres pour le plaisir de la scène afin que les concerts ne soient pas de longs shows complément barrés.
Pour les parallèles avec U2, je n'en vois aucun. Quand U2 aura un bassiste comme Pete Trawavas, on en reparlera. Et Steve Rothery est un guitar hero, un vrai. Quant aux titres radio et commerciaux, ah ah ! L'été 99 a eu ses ondes FM envahies de "Deserve" ou de "Rich", à un tel point que j'en pouvais plus d'écouter Skyrock ou NRJ. Dans les supermakets (square heros), idem, du Marillion en tête de gondole rayon disques, et en ambiance de fond. Même chez Drucker, ils sont venus jouer... euh jouer avec le chien peut-être. Avec un tel commerce, on se demande encore pourquoi ils font le Trianon et pas de Stade de France.
J'adore cet album, tout est de qualité. Les compos, la précision des musiciens, la prod. "House"est une tuerie, reprise sur le live "the gold'de 2017.
Pour qui aime Marillion, tous les opus sont incontournables.





LIVING COLOUR
VIVID


Le 23 Septembre 2018 par PILGRIMWEN

Un disque coloré et engagé ! Un opus annonciateur de la Fusion. Encore aujourd'hui, l'album ne dépareillerait pas dans le paysage musical actuel ! A placer au côté de "The Heat" (DAN REED NETWORK), "III Sides Of Every Story" (EXTREME) ou encore "The Plague That Makes Your Booty Move" (INFECTIOUS GROOVES).





Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 23 Septembre 2018 par NONO

@Baazbaaz : C'est exactement ça ! On ne savait plus trop qui faisait quoi, en plus avec l'italo-disco... Tout le monde chantait en anglais de toutes façons, c'est devenu si systématique qu'un artiste chantant en anglais, qui était lui-même d'un pays anglophone, ça nous paraissait bizarre, genre "à vérifier") ! :-) Et là on a Laura Branigan, américaine de nature, avec son tube sonnant très "européen" ! Un autre groupe de l'époque, américain aussi, qui sonnait extrêmement européen à mes oreilles, était "The Cars" ! L'inverse, c'est Dire Straits, groupe anglais sonnant très américain ! En 1985/1986, beaucoup ont connu Dire Straits à la sortie de "Money for nothing" et ne pouvaient pas croire que ce groupe est anglais ! (en plus avec les références à la MTV, etc.)





CHILDISH GAMBINO
SUMMER PACK


Le 23 Septembre 2018 par NANMAISJEVOUSJURE

"Le 11 juillet, alors que retentit la cloche qui annonce que nous sommes jour pour jour à la moitié de la saison d'été"

Ah bon ?

L'EP ne parle pas que de "il fait beau, c'est cool", il évoque quand même beaucoup le thème du réchauffement climatique, quand on se donne la peine de lire les lyrics de "Feels Like Summer".





Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 23 Septembre 2018 par BAAZBAAZ

Ah Laura Branigan ! On avait "Self Control" en 45-tours à la maison... Dessus, il y avait écrit "n° 1 USA". Bizarrement, après vérification, il semble que ce single n'ait jamais été en tête des ventes aux Etats-Unis, mais plutôt en Allemagne. En France on ne sait pas : la chanson cartonne pendant l'été mais le TOP 50 ne commence qu'en novembre 1984, où Branigan ne fera pas mieux que 13ème.

Le plus drôle est qu'on trouvait ça très américain, alors que c'est plutôt l'italo-disco qui pointe son nez, presque en même temps que P. Lion et ses "Happy Children"/"Dream".

On s'en tape ? Hé bien pas moi. "Self Control" est un single incroyable, ultra-sophistiqué et épique. Et pour tout le monde en France à l'époque il allait de soi que Branigan était l'une des grandes stars de son temps (on se trompait un peu, bien sûr).

Je suis convaincu que c'est l'écoute de cette chanson qui m'a jeté (artistiquement) dans les bras de SANDRA quelques années plus tard.







Commentaires :  1 ...<<...<... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ...>...>>... 585






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod